Browsing Category

Plateau de Saclay

Plateau de Saclay, Vauhallan

Eté 2021 : « VACANCES EN BLEU-BLANC-ROUGE* » à VAUHALLAN

Août 15, 2021

Le pittoresque village de Vauhallan, le plus proche de Paris, à 15 kms sud, vous accueille en cet été « en bleu- blanc- rouge » 2021.
Vauhallan est situé idéalement, à la fois dans le site classé de la Vallée de la Bièvre qui a fêté ses 20 ans, et sur le Plateau de Saclay.

vauhallan
Photo www.alticlic.fr

Sur le site du Syndicat d’Initiative de Vauhallan http://sivauhallan.com de nombreux documents vous aideront à préparer votre visite, en particulier :
le dépliant A la découverte de Vauhallan, village en Hurepoix , qui, avec sa carte, donne une description succincte de son patrimoine ;

le dépliant Dépaysement champêtre qui présente « Vauhallan au cœur des sentiers balisés de la Vallée de la Bièvre, du Plateau de Saclay et de la vallée de l’Yvette », avec ses PR, GR dont le célèbre Chemin de Saint- Jacques de Compostelle, inscrit au patrimoine mondial de
l’UNESCO ;

le dépliant Circuit des peintres et peintures à Vauhallan, village en Hurepoix qui propose une approche pittoresque de découverte artistique.
Vauhallan a la particularité d’être enserré par deux rigoles du système hydraulique du Plateau de Saclay, dont la restauration en cours permettra de réalimenter en eau les fontaines des jardins du château de Versailles et d’être ainsi inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Une Rando-fiche « Les rigoles de Vauhallan » de la FFRandonnée Essonne, vous permet de les découvrir.

Le site d’ADER (Association des Etangs et Rigoles du plateau de Saclay) http://www.ader-saclayversailles.com/ vous propose des ouvrages très pédagogiques pour en savoir plus sur ce système hydraulique, et 6 circuits de promenade..
Le village est dominé par 2 points hauts :

au bourg, l’église Saint Rigomer, Sainte Ténestine avec sa crypte remontant au VIè s (MH)

et sur le plateau, l’abbaye bénédictine SaintLouis du Temple au passé illustre raconté dans son musée historique, contigu au musée de Mère Geneviève, bénédictine, peintre, graveur, verrier, à la célébrité internationale.

L’hébergement dans un site classé patrimonial exceptionnel est possible en l’abbaye (15 chambres), première halte depuis Paris sur le chemin de Saint-Jacques, https://www.abbaye-limon-vauhallan.com/activites/ hotellerie.php ou au gîte de la Maison de Cocagne (16 chambres), dans l’ancienne ferme restaurée de l’abbaye, maisoncocagne.fr/gite. , contigu au Jardin de Cocagne de Limon avec son marché bio ouvert à tous, les jeudis après-midi de l’été.

Pour la restauration , sur la place du village, vous accueilleront le cafétabacbrasserie (fermé dimanche et août tél : 0169410807), et le restaurant gastronomique lAtlas du Maroc (ouvert tout l’été,
tél : 0160193094).
Vous pourrez faire vos emplettes aux Castors, à la Supérette de Vauhallan (tél : 0169413743), ou à la Bou- langerie Joris (tél : 0169413359).

Enfin au magasin de l’abbaye (0169852897), vous trouverez artisanat, librairie et les produits au label Mo-nastic.

Paysages, monuments historiques, calme ressourçant, nature et biodiversité…, déjà la célèbre revue l’Illustration du 4 juin 1870 chantait Vauhallan un village inconnu à découvrir comme un bijou .

Le Syndicat d’Initiative de Vauhallan met en exergue la campagne touristique du département de l’Essonne, jardin secret de l’Ile-de-France.

« En Essonne, sentez-vous loin, près de chez vous »

*Expression de Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’Etat en charge du Tourisme, pour privilégier la France comme destination de «slow tourisme »

Agenda, Art, Info Citoyen, Plateau de Saclay

Le 10 juillet, la Maison Léon Blum accueillera dans son parc 2 concerts dans le cadre du festival ouVERTures.

Juin 25, 2021

Cet evenement à été annulé

Information pratiques : 

Deux concerts dans le parc de la Maison Léon Blum : 

  • 16h : Le Baroque Nomade. Embarquement pour Cythère, inspiré par les tableaux de Watteau. Chants, gestes et instruments baroques pour le plaisir des yeux et des oreilles. 
  • 17h30 : Les Frivolités Parisiennes. Paris-Berlin 1900, une plongée dans la Belle Epoque avec un programme pour soprano, harpe et violon. 

La Maison ouvrira ses portes dès 14h30 pour accéder à la billetterie, et permettre de visiter le musée avant d’assister aux concerts. 

Tarif : 15€ par personne / 10€ pour les 6-18 ans et les étudiants / gratuit pour le moins de 6 ans. 

L’entrée comprend la visite libre de la Maison et les deux concerts. La réservation est conseillée au 01 30 70 68 46 ou par mail à [email protected]

La programmation détaillée est disponible sur notre site vers lequel vous pouvez diriger les internautes : https://www.maisonleonblum.fr/2021/06/11/concerts-du-10-juillet/

Agenda, Grand Paris, Info Citoyen, Paris-Saclay, Plateau de Saclay, Transport

Le 22 juin, mobilisation des cyclistes de Paris-Saclay pour réclamer des aménagements cyclables ambitieux

Juin 19, 2021

 Le 22 juin, mobilisation des cyclistes de Paris-Saclay pour réclamer des aménagements cyclables ambitieux.

 La Communauté d’agglomération Paris Saclay affiche sa volonté « d’augmenter significativement la part modale du vélo en créant les conditions favorables pour attirer de nouveaux usagers ». Mais les réalisations ne sont pas à la hauteur des promesses. Les associations de cyclistes réunis au sein du Collectif Vélo Plateau de Saclay sont scandalisées par la dégradation des conditions de déplacement à vélo sur le plateau : destruction de pistes récentes, nouveaux tracés faits en dépits du bons sens, absence de liaison vallée-plateau sécurisée, giratoires infranchissables. Les cyclistes sont ainsi condamnés à rouler sur les trottoirs ou à se mettre en danger au milieu des voitures

 Quelques exemples de ce mépris pour les cyclistes :

  • liaisons vallée-plateau : aucune liaison cyclable réalisée depuis le lancement des études en 2014
  •  interruption de la piste cyclable le long de la N118 avec une longue déviation, une plus courte est en réflexion depuis…
  • 6 mois – discontinuités des pistes cyclables dans la ZAC du Moulon, et installation de potelets et chasse-roues dangereux pour les cyclistes et les piétons

C’est aujourd’hui que le vélo doit se president dans l’agglomération de Saclay. L’urgence climatique et sociale l’exige. Les gens sont prêts, à condition de ne pas se mettre en danger. Nous avons besoin d’aménagements sûrs, continus et entretenus. Il n’est pas acceptable que les besoins des cyclistes passent systématiquement en dernière priorité face aux autres usagers. Résultat : les retards pris sur les aménagements continuent de s’accumuler.

 Nous manifesterons le 22 juin à 13h devant le presi de la communauté Paris-Saclay (1 rue Jean Rostand à ORSAY) pour demander à nos élus de proximité de débloquer les projets pour les cyclistes, et de suivre, pour les aménagements, les recommandations officielles du CEREMA. Nous demandons à presidentren urgence son president.

Contacts :

 MIEUX se DEPLACER à BICYCLETTE antenne PARIS-SACLAY

 06 30 15 63 84 [email protected]

Environnement, Grand Paris, Info Citoyen, Plateau de Saclay, Transport

Zaclay, un nouveau collectif de lutte contre la bétonisation des terres agricoles du plateau de Saclay

Juin 17, 2021

Depuis la fin mai, un campement dénommé Zaclay, contraction de l’acronyme « ZAD » (« Zone A Défendre » lui-même issu de « Zone d’Aménagement Différé ») et de « Saclay », s’est installé au bord de la RD36 sur la commune de Villiers-le-Bâcle. Ici, entre tentes, barnums, et installations, un groupe de citoyens, pour la plupart issus de collectifs ou d’associations des environs, organise une présence constante, des rencontres et des mobilisations. Leurs objectifs : lutter contre la bétonisation des terres agricoles du plateau de Saclay et contre une ligne 18 qui serait le cheval de Troie d’une urbanisation massive de ces terres. Leurs propositions : préserver une agriculture en circuits courts et préférer des investissements de modernisation dans les RER B, C et des bus en sites propres plutôt que dans la ligne 18 du Grand Paris Express, pour un territoire qui se prépare et s’adapte au changement climatique.

Installation Zaclay au bord de la RD36 sur la commune de Villiers-le-Bâcle

Rencontre avec « Camille », membre de ce collectif.

La ligne 18 semble déjà bien engagée. Croyez-vous pouvoir arrêter ou faire infléchir ce grand projet ?

Pour le moment, les travaux réalisés par la Société du Grand Paris sont des travaux préparatoires. Bien que cette phase soit spectaculaire et que des destructions irréversibles ont eu lieu, il est encore possible de sauver beaucoup d’espaces naturels ou agricoles. Dans le contexte actuel de crises climatique, sanitaire et financière, abandonner ce projet serait du bon sens. En ce qui concerne notre action, elle vise à transmettre un message d’espoir à la population. Il faut augmenter la pression sur les décideurs politiques pour obtenir la mise à l’arrêt de ce grand projet inutile et imposé, et un moratoire sur l’ensemble des travaux.

Que dites-vous aux usagers du plateau qui réclament une meilleure offre de transports collectifs ?

Qu’on les a trompés depuis le début, car la ligne 18 n’est en rien une réponse à leurs besoins. Au contraire, la ligne 18 masque l’abandon des vraies solutions. Les études de fréquentation l’ont montré de façon répétée : même après la réalisation de tous les programmes de l’opération dite « d’Intérêt National », de Massy à Versailles, la ligne 18 à l’heure de pointe ne fonctionnera qu’à 10% de sa capacité maximum. Pourquoi ? Parce qu’elle ne suit pas la direction de la majorité des trajets domicile-travail sur le plateau, qui se font essentiellement en direction des vallées.

Quelle serait selon vous une meilleure approche pour prendre des décisions plus démocratique sur ce type de grand projet ?

Les territoires doivent être aménagés en écoutant celles et ceux qui y vivent, et non par une vision d’ingénieur depuis les open-spaces des tours de la Défense ou d’ailleurs. Il aurait fallu organiser très tôt des débats publics informés et transparents pour la définition des objectifs. Nous avons aujourd’hui tous les outils pour permettre cette réflexion collective. Les récentes expériences citoyennes (Grand Débat, Vrai Débat, Convention Citoyenne pour le Climat) ont montré qu’on peut ainsi converger vers des propositions ambitieuses, techniquement solides et respectueuses de l’intérêt général. Ce qui manque toujours aujourd’hui, c’est clairement la volonté politique d’écouter la parole des gens. Il y a en France un mépris profond de l’expertise citoyenne par les technocrates.

Êtes-vous en relation avec des agriculteurs de plateaux de Saclay ? Que vous disent-ils ?

Ils sont entre révolte et résignation, car le rouleau compresseur avance inexorablement et la Société du Grand Paris ne connaît toujours aucun contre-pouvoir. Le campement de Zaclay, c’est aussi l’antidote à cette résignation. Tant qu’il reste des terres agricoles, des gens se lèveront et les défendront. Et ce n’est pas qu’une affaire d’agriculteurs, qui ont leurs contraintes et leurs difficultés, mais celle de tous ceux et celles qui s’inquiètent de construire un avenir meilleur.

Quelle serait votre vision idéale de développement du plateau de Saclay à l’horizon 2050 ?

Des villes et des villages équilibrés, accueillants, des transports publics de desserte fine qui nous fassent oublier la voiture et réduisent vraiment les trafics routiers, des liaisons douces faciles et sûres pour les vélos et les piétons, et enfin et toujours une agriculture de proximité, soutenue par la population et qui nous approvisionne en produits frais et sains. Nous avons encore un territoire riche en espaces nourriciers et naturels, nous avons un grand potentiel pour des emplois de proximité, pour nous adapter au changement climatique. Il reste cependant à trouver un équilibre et à stopper la fuite en avant actuelle. Apprenons à prendre soin du plateau de Saclay, pour nous-mêmes et surtout pour les générations jeunes ou à venir.

Pour en savoir plus sur Zaclay : https://nonalaligne18.fr/zaclay-occupons-les-champs

Agenda, Plateau de Saclay, Vauhallan

23ème Journée du Patrimoine de Pays et des Moulins

Juin 14, 2021

A l’occasion de la 23ème Journée du Patrimoine de Pays et des Moulins
    sur le thème national « L’arbre, vie et usages »

le Syndicat d’Initiative de Vauhallan

et

l’Association des Etangs et Rigoles du plateau de Saclay (ADER)

vous invitent  à une promenade-découverte (2 km) de

La Bièvre à Igny, son ancien moulin, les arbres qui la bordent

Rendez-vous le samedi 26 juin 2021  à 14h30,
   sur le parking Impasse du Moulin à Igny

Plateau de Saclay, Transport, Vauhallan

Le centenaire du code de la route 27 mai 1921

Mai 24, 2021

Si le code de la route fête son centenaire le 27 mai 2021, une réglementation routière existe depuis déjà plus d’un siècle auparavant. On peut remonter à 18041 où Napoléon Bonaparte rend obligatoire la circulation sur la partie droite de la chaussée, voire au centre.

 Le 8 octobre 1846, le Ministère de l’Agriculture et du Commerce valide les plaques d’indication routière du style Bouilliant2 .

 Il faudra attendre 1893, avec l’arrivée des engins à moteur, pour qu’une autorisation soit nécessai- re pour leur conduite dans le département de la Seine, et en 1899 leur vitesse est limitée à 30 km/h pour ne pas effrayer les chevaux.

 A partir de 1901 tout véhicule roulant à plus de 30 km/h doit porter une numérotation. Ce centenaire est l’occasion de rappeler l’histoire des plaques de cocher2 et la restauration par le Syndicat d’initiative de Vauhallan, de celle du village, située au carrefour de la Grand’Rue (RD 60) et de la rue de l’Eglise.

 Avant leur disparition totale, les dernières plaques de cocher et de signalisation routière, qui font partie de notre patrimoine, mériteraient recensement et restauration dans nos communes.

 Bibliographie :

  1. Le Code de la route : 100 ans au compteur Historia n°893 mai 2021
  2. La plaque de cocher de Vauhallan (histoire envoyée sur demande au SI)
Environnement, Info Citoyen, Plateau de Saclay

Un peu de « Comm » environnementale à Saclay

Mai 14, 2021

Dérèglements climatique, sociétal et sanitaire …  Engagés dans un sombre tunnel nous nous devons d’infléchir la trajectoire du « monde d’avant » si nous voulons en sortir.

C’est ce qui motive la jeune association « Saclay Environnement ». 

L’association « Saclay Bourg » fût une pépinière pour le renouvellement du Conseil municipal et l’heure est venue de sa mutation pour agir en faveur d’un cadre de vie de qualité, respectueux de l’environnement dans et autour de la commune.

Dans le prolongement de ce qui est déjà engagé (ou pas) par la municipalité elle se propose de mener des actions au niveau citoyen :

  • Promouvoir les bonnes pratiques écologiques dans la ville et à domicile.
  • Mettre en place des ateliers de jardinage, de potagers, compostage, recyclage
  • S’informer par le biais des conférences et partages d’information et de savoir-faire
  • Apprendre à connaître la faune et la flore des espaces verts, parcs ou jardins.
  • Préserver, voire étendre les habitats naturels ou semi-naturels de biodiversité.
  • Participer aux activités et évènements environnementaux conduits sur le plateau et ses abords
  • Collaborer avec les associations environnementales voisines,

Vous êtes sensible à ces différentes causes ? Alors « Saclay Environnement » a besoin de vous, de votre action, de votre savoir-faire …

Pour soutenir l’association et participer à une ou plusieurs missions, n’hésitez pas à contacter [email protected]

A une échelle plus étendue, l’association des « Amis de la Vallée de la Bièvre » n’est plus à présenter.

 Agréée pour la protection de l’environnement à titre régional, son journal « Le Castor » est distribué dans les boîtes aux lettres de Saclay et de neuf autres communes de la haute vallée de la rivière.

Et les adhérents sont abonnés d’office à la diffusion par courriel de « la lettre du Castor ».

En avril cette lettre d’information numérique introduisait les sujets suivants :

  • Les coupes ONF font réagir
  • Bièvres, nouveau champ de tir !
  • La Bièvre renaît à Jouy-en-Josas
  • Zones humides en Haute Vallée de la Bièvre
  • Vente du domaine de l’INRAE à Grignon
  • Conflit sur un permis d’aménagement à Guyancourt
  • La Rivière qui…Ateliers à Jouy-en-Josas, 5 et 6 juin

Et Toussus, son aérodrome et ses nuisances sonores , un relayage du collectif « Alliance »

Vous trouverez la lettre d’avril ici, ou bien directement les articles sur le site internet de l’association : https://www.bievre.org/

Site sur lequel tout le monde peut s’y abonner !

Et pour ne pas oublier l’action municipale :

Les AVB et l’ASE vous invitent à les rejoindre

pour participer nombreux à ces deux évènements organisés par la municipalité de Saclay.

Environnement, Plateau de Saclay

Confirmation des volontés, richesse, diversité et compétences

Mai 4, 2021

Après 12 ans de monSaclay.fr et plus de 1 400 contributions sur l’internet, sur initiative du créateur du lien entre habitants de Saclay, depuis 5 ans aux USA, une réunion video s’est tenue entre blogueurs le 29 avril.

Initiative opportune, pour un point quand la «Silicon Valley à la française» sort de terre, et fédérer volontés diverses, pour atteindre la cible:

Faire évoluer l’OIN vers une réalisation exemplaire et harmonieuse. Et non, dire d’un site aménagé au gré d’opportunités et de hasards, après commercialisation forcée, « on pensait que cela aurait été autre chose, mieux, mais il faut bien s’y adapter« …

Un aménagement réussi, comme en gastronomie, c’est un savant assemblage de la culture du lieu, nature des implantations, et ressources existantes héritées du passé. Que chaque élément du site évolue en qualité, en HARMONIE avec les autres composants.

L’harmonie repose sur des données mathématiques en tous domaines, de la musique à l’Économie. La réunion a dégagé par des échanges très denses, une forte volonté de recherche d’excellence. Or depuis plus de dix ans, j’entends des propos issus de références « administratives » conditionnant à l’opposé les populations.

Un héritage monumental tel Versailles (château, parc, hydraulique), ne se découpe pas en trois parties actuelles: Château et parc//hydraulique de Saclay ruinée et aucun usage pour Versailles/ /hydraulique de Trappes reconvertie en Réserve naturelle nationale des étangs et rigoles des Yvelines (au lieu de rigoles du Roi Soleil,). Et, sur plateau de Saclay, classement de l’étang Vieux en Réserve ornithologique. Paradoxe: Toujours justifier en termes acceptables, pour qui ne peut appréhender ce qu’ils dissimulent.

Citer les rigoles du plateau de Saclay sauvées, c’est sur le papier au plus. J’ai cru cela un temps. Ayant pour règle absolue l’indépendance et l’éthique, à mes dépens, j’ai constaté une réalité très différente.

Les étangs de Saclay – Photo Jean-Maurice Sattonnay

Si rien ne s’impose par une autorité reconnue, comme l’a très bien exprimé Renée Delattre, ne resteront sur le terrain pour Versailles que château et petit parc, avec l’eau du Grand-canal en circuit fermé. On citera oralement l’hydraulique passée, dissociée du château dont elle fît partie intégrante. Malheureusement ce que j’expose est (de source bien informée) la triste réalité.

Ce soir, une intervention a conforté totalement les conclusions de mes travaux. Depuis la nuit des temps, l’eau fascine les pouvoirs, les états en ont toujours contrôlé ses usages. Mais la cour de Versailles (plus grand château du monde) a porté ses ambitions parmi les plus élevées au monde, en a fait un instrument de pouvoir. Se référer, comme évoqué ce soir, non seulement à Versailles, mais aussi à tous les domaines royaux alentours: Marly, St Cloud, Meudon, pour les plus proches. Si les châteaux sont détruits, Marly et St Cloud ont conservé leur hydraulique, classée, et Meudon, par des bénévoles, fait renaître les 50 km de son hydraulique. Quant l’État, propriétaire, décideur des travaux, bénéficiaire des revenus, hérite d’un tel ensemble (200 km), sans même l’inscrire ou le classer, le scinder en parcelles séparées au gré des strates verticales des pouvoirs et des divisions horizontale administratives, est incompréhensible pour un monument des plus visités au monde.

Ces volontés doivent construire ensemble cet avenir territorial. Où divisions administratives sont pratiques pour gérer les éléments constitutifs de plus en plus complexes, mais où éléments transversaux, tels que eaux, énergies, circulations, atmosphère, ne soient plus objet de contradiction et de discorde, mais occasion de relations cordiales rapprochant les humains œuvrant ensemble en harmonie, vers des objectifs d’excellence qui traversent le temps, comme ceux dont nous avons hérité. Tel devrait se concrétiser la Directive européenne sur l’eau, qui devrait réunir vers un objectif de valorisation d’excellence ce Bien commun de l’humanité. Telle l’expression de de Malraux: »Les hommes unis à la fois par l’espoir et par l’action, accèdent comme les hommes unis par l’amour, à des domaines auxquels ils n’accèderaient pas seuls »

C’est cette occasion offerte ce soir, pour poursuive ensemble le lien créé . Au plaisir d’œuvrer ensemble, et que se réalise le souhait de l’ADER pour lequel Renée et Gérard Delattre ont tant milité depuis plus de 20 ans: Une maîtrise d’ouvrage effective pour tous les aspects de la gestion des eaux, dont le patrimoine imprescriptible du domaine national de Versailles.

Que chaque contribution, façonne l’aménagement de manière HARMONIEUSE, comme le burin du sculpteur, façonne l’œuvre dans la pierre.

Pierre Masselin

Info Citoyen, Plateau de Saclay, Vauhallan

Vauhallan capitale du chou-chinois

Mai 3, 2021
Chou-chinois jardin de cocagne

En cette « Année Internationale des fruits et légumes », à l’initiative de l’Organisation des Nations Unies, le Syndicat d’initiative de Vauhallan- http://sivauhallan.com  en collaboration avec Jardin de Cocagne de Limon – jardindelimon.reseaucocagne.asso.fr , vous présenteront, au cours des saisons, des légumes poussant sur le Plateau de Saclay, et des fruits locaux.
En ce mois de janvier, voici une histoire du Chou chinois, présent dans le panier hebdomadaire du Jardin de Cocagne.

Savez-vous que Vauhallan fut, jusque dans les années 1980, la capitale du chou-chinois, après avoir été celle du chou de Bruxelles.
Voici comment.
M. Gaston Bélier épicier-agriculteur situé sur la place du Général Leclerc de Vauhallan, était aussi chauffeur à l’Ambassade de Chine*.
Un jour, en discutant avec une personne qu’il transportait, il lui parla de son potager situé à Limon, sur la Plaine comme disaient les Anciens, appelée aujourd’hui Plateau de Saclay.
Ce Chinois lui donna alors des graines de chou-chinois qu’il avait dans sa poche.
Gaston Bélier les sema et la récolte fut si bonne qu’il se mit à vendre ses choux-chinois bien au-delà de Vauhallan. Sa renommée fut telle, qu’il alimenta pratiquement tous les restaurants asiatiques de Paris.
Aujourd’hui le terrain Bélier, proche de Cocagne, n’est plus cultivé par les successeurs et la nature reprend ses droits. L’épicerie est transformée en « Vauhallan Immobilier ».
Quant au chou-chinois, digeste, riche en vitamines A, B, C ainsi qu’en minéraux et oligo-éléments, il retrouve ses lettres de noblesse au Jardin de Cocagne de Limon.

*Un clin d’œil de l’histoire :  aujourd’hui la chancellerie de l’Ambassade de Chine se situe dans l’ancien domaine de l’Abbaye Saint-Louis du Temple rue Monsieur à Paris, et les Bénédictines sont installées à Limon.

Gaston Bélier 1975
Agenda, Art, Bon plans, Info Citoyen, Plateau de Saclay

Pierre Cardin et le costume de la maire

Avr 30, 2021

Pierre Cardin (1922-2020), l’ambassadeur de la haute couture française vient de nous quitter. Voici comment Pierre Cardin s’est intéressé à Vauhallan.

 Lors de l’inauguration de l’exposition célébrant le Centenaire de la mairie-école de Vauhallan le 10 no- vembre 1986, la maire* avait revêtu le costume du maire* défini par le décret du 1er mars 1852, tou- jours en vigueur, mais tombé en désuétude.

 Ce costume n’était bien sûr, pas adapté à une femme puisqu’au Second Empire cette fonction était uni- quement masculine.

 Suite à cette manifestation qui avait défrayé la chronique, Pierre Cardin, visionnaire de la mode, qui déclarait « Les vêtements que je préfère sont ceux que j’invente pour le monde de demain », reçut à Pa- ris le 27 novembre 1986, la maire de Vauhallan pour lui présenter son étude du costume pour une femme maire.

Pierre Cardin devait officialisé son modèle à Vauhallan le 6 mars 1987, mais suite à un imprévu, la cérémonie fut remise à une date ultérieure.

 En fait, dans le contexte de l’époque où on ne comptait que 4% de femmes maires, ce modèle de costu- me de la maire, n’a jamais vu le jour, et le texte de 1852 n’a jamais été abrogé !

 Quelques maires en France portent le costume officiel à l’occasion de manifestations publiques.

 Le costume de maire avait été prêté gracieusement par la Société française de production (SFP) des Buttes- Chaumont à Paris, bâtiment aujourd’hui démoli, sur l’initiative de Anne-Marie Peysson (1935-2015), dans son émission à RTL « Les auditeurs ont la parole »

 *Dossiers consultables au SI :

 – féminisation des noms de métier, grade ou fonction 16-03-1986

 – le costume du maire

Agenda, Info Citoyen, Paris-Saclay, Plateau de Saclay

Réunion éditoriale du blog Monsaclay: ouverte à tous

Avr 23, 2021
Paris-Saclay Monsaclay
Paris-Saclay

J’ai lancé MonSaclay il y a 12 ans en mars 2009 dans le but de rassembler et informer les habitants du Val d’Albian et du Bourg de Saclay. Très vite je me suis mis à couvrir le Plateau de Saclay dans son ensemble et la création du Pôle Paris-Saclay, l’environnent, la recherche et l’histoire ont fait partie des sujets régulièrement traités dans ce blog.
Le site compte 1450 articles et plusieurs contributeurs.

Avec mon départ aux Etats-Unis en 2016 le site était en sommeil, réveillé de temps et temps par de fidèles contributeurs dont Christophe Baillat et Michel Meunier.

Christophe et moi relançons MonSaclay.fr et pour ce faire nous invitons tous ceux qui souhaitent y publier des billets d’information traitant de l’actualité du plateau à participer à une réunion jeudi 29 avril à 18:30 à l’adresse suivante :

jeudi 29 avril à 18:30

Google Meet https://meet.google.com/ovt-xdmb-vdx
Ou par télephone: 01 73 08 31 91 PIN: 140 577 176 0070#

Grand Paris, Info Citoyen, Paris-Saclay, Plateau de Saclay

Devenez rédacteur pour le site d’information MonSaclay.fr

Avr 13, 2021
Devenez Redacteur pour MonSaclay
Devenez Redacteur pour MonSaclay

Alors que le Plateau de Saclay continue son essor et que l’hebdomadaire Le Point titre « Paris-Saclay, la renaissance de l’université française » le blog MonSaclay.fr continue d’attirer des centaines de lecteurs chaque semaine.

Malgré mon départ aux Etats-Unis il y a bientôt cinq ans, plusieurs rédacteurs, dont Christophe Baillat et Michel Meunier, ont continués à faire vivre ce site d’information local. Bravo et chapeau à eux !

Il se passe tant de choses sur le Plateau. Il y a tant d’histoires à raconter, tant de projets à relater, mais aussi tant de luttes à mener.

Rejoignez l’équipe de rédaction de MonSaclay et, tant que vous respectez la charte du site et que vous traitez d’information se rapportant au Plateau, vous serez publié. Pour devenir rédacteur suivez ce lien.

MonSaclay c’est également une newsletter alors si vous n’êtes pas encore abonné voici le formulaire d’inscription.

Entreprise, Info Citoyen, Plateau de Saclay

Un restaurant au goût du jour : Les Belles Lettres

Nov 22, 2019

« Quand ça marche bien, il faut continuer ». Natacha Poncet, General Manager du Best Western Plus Paris Saclay, fait référence au lancement du concept Résonance au printemps, dont le blog monsaclay.fr s’est fait l’écho*. Sept mois plus tard, nous revoici dans cet hôtel, pour l’inauguration du restaurant Les Belles Lettres.

Petite revue des invités. Certains sont un peu chez eux ici, tels Hervé & Hervé, anciens de Dassault Aviation : « Nous y tenons notre Assemblée Générale et nous déjeunons sur place » ou Emmanuel et Thibaut qui vendent des programmes de formation HEC sur mesure, dont les bureaux sont « à 50 mètres d’ici ».  Ce n’est pas le cas de tout le monde. Floriane C. (Executive Education en charge du MBA d’HEC) qui travaille à l’annexe HEC de Champerret découvre les lieux. Julie Pompon, Responsable communication et marketing de la société Egis (groupe d’ingénierie, conseil, exploitation, à SQY) est accompagnée de Sophie Fayaud, l’ancienne titulaire du poste, qui a tenu à lui faire connaître l’hôtel.

Le Responsable restauration, Ali Ailas, aime que l’on profite des agapes servies dans l’espace Rêverie : un buffet salé, comme ce Bourguignon végétal – sans matière animale, avec épeautre et oignon confit – et sucré, comme ce pain perdu avec crème anglaise. Et c’est le jour – 21 novembre – du Beaujolais nouveau !

D’où viennent ces notes et cet air ?

Cette fois, nous y sommes. Des femmes écrivains qui ont su faire bouger les lignes (ainsi Mary Frances Fisher) sont à l’honneur sur les murs du restaurant Les Belles Lettres. Veronica Antonelli, chanteuse lyrique et Parisienne, ne laisse rien paraître des quatre changements qui lui ont été nécessaires pour venir jusqu’ici en train et en bus. La harpiste Maelle Rochut l’accompagne. Professeure au conservatoire de Palaiseau, la musicienne est arrivée avec son instrument (Salvi, une marque italienne) à 11 h, une heure avant le début de l’inauguration. Qu’il est doux d’entendre L’Elixir d’amour de Donizetti.

Labellisé Less Save the planet, le restaurant applique la philosophie : Apprenons maintenant à bien manger en sauvant l’environnement. — Une carte à découvrir !

Christophe Baillat – Auteur et conférencier

Contact : [email protected]

* Lire l’article précédent : Avec Résonance, l’Hôtel Best Western Bièvre entend …

Plateau de Saclay

Le plateau de Saclay a un projet d’église

Sep 25, 2019

Monseigneur Michel Pansard, évêque du diocèse de Corbeil-Evry, initiateur du projet il y a 10 ans, annonce la signature de la promesse d’achat du terrain. Pour répondre au défi éthique, à la recherche du sens de la science – proche de la préoccupation de responsabilité sociale et environnementale dont les étudiants sont friands -, une maison d’église est prévue près de la future-future ligne 18 du métro.

Rapprochement église et science grâce à un lieu de rassemblement

Ce centre prendra le nom de Teilhard de Chardin, jésuite et scientifique (paléontologue), ancien aumônier d’étudiants dans des grandes écoles.

« Science sans conscience n’est que ruine de l’âme » Rabelais.

Ce lieu, le plateau scientifique [20 000 bientôt 30 000 étudiants et 60 000 habitants dans quelques années] proposera « quelque chose d’original » pour ouvrir certains à la question du sens et de la foi, chapelle, lieu de co-working, de formation, de séminaires, pastorale des familles…

L’ouverture dans le quartier du Moulon, prévue en septembre 2021, a été repoussée à 2022.

CB

Projet porté par les diocèses d’Ile de France : Paris, Versailles, Nanterre, Corbeil & Evry, et La Compagnie de Jésus.

Architecte : Jean-Marie Duthilleul

Le Père Cariou-Charton est en charge du chantier.

Pour aller plus loin :

Site : la-croix.com édition du 24 sept. et Radio Notre-Dame émissions des 11 juin 2018 et 24 septembre 2019. Etablissement Public d’Aménagement : https://www.epaps.fr/projets/tous-les-projets/centre-teilhard-de-chardin/

Info Citoyen, Plateau de Saclay

Le meilleur guide du plateau de Saclay

Mai 1, 2019

Tu ne connais probablement pas le plateau de Saclay, je vais t’en brosser le tableau.

Anselme et moi passions d’un sujet à un autre, tant la diversité était grande sur ce territoire.

Heureux qui comme Anselme a pu avoir à ses côtés pour le guider, Jean Claude Nouel, ce Palaisien, urbaniste* retraité, docteur en géographie dont les connaissances profitent à Terre et Cité. Le premier est un Algérien brillant qui entre à Polytechnique. Les yeux noirs de l’Oranais regardent sereinement la montée par le sentier « de la gloire » qu’il emprunte. Le second s’offre à être son guide, le « passeur » entre ces deux mondes. _ « Aujourd’hui, tu as quitté cette ville, loin du port et des pentes escarpées de Santa Cruz, pour d’autres horizons, après y être né. » C’est un Greeter** dans l’âme.

 » L’horizon que tu vois sur cette plaine se voilera des bâtiments de la recherche et du savoir au cours des prochaines années. »

Ce n’est pas l’envie de raconter l’histoire du plateau à tout le monde qui lui manque, néanmoins, Jean Claude Nouel a eu la bonne idée d’écrire un document paru en 2015 que je recommande : « Le plateau de Saclay & Un territoire porteur de passé et d’avenir au-delà des frontières. » Même s’il n’est pas facile à trouver, on y arrive, trois cents petits fascicules d’une trentaine de pages circulent et racontent cette histoire à travers cette rencontre de Jean Claude avec le fils d’un ami oranais.

L’auteur et Anselme qui a choisi la filière nucléaire  ont fait un périple sur le plateau. Ainsi est né ce panorama, de Marie Curie à Pierre-Gilles de Gennes, sans oublier le versant littéraire : de George Sand à Juliette Adam, particulièrement bien fourni. Autant de personnalités qui ont vécu ou marqué le destin du plateau. Plus, quelques figures liées à l’histoire franco-algérienne, comme Maurice Audin** ou Henri Alleg, auteur de La Question. Et bien sûr, les universités et les comparaisons mondiales.

Où se procurer ce guide : à La librairie-restaurant Mille-Feuilles à Bièvres, à Palaiseau… Prix : 12 €

Christophe Baillat

* Il a travaillé à la création de la ville nouvelle de Saint-Quentin-en-Yvelines

** de l’anglais « to greet ». Un passionné qui partage sa passion et les connaissances qu’il a de son territoire avec d’autres personnes à travers des balades, des visites, des découvertes.

** Prix Maurice Audin pour que se développe la collaboration algéro-française en mathématiques

 

Entreprise, Info Citoyen, Plateau de Saclay

Avec Résonance, l’Hôtel Best Western Bièvre entend répondre aux nouveaux usages

Avr 10, 2019

Natacha Poncet (robe rouge au milieu sur la photo) et son équipe du Best Western Val de Bièvre

Quel immense plaisir ce soir de partager avec vous la découverte de notre superbe concept RESONANCE ! » Natacha Poncet, Directrice du Best Western Val de Bièvre à l’entrée du Campus HEC à Jouy en Josas.

Les campus, les bureaux, les hôtels sont en pleine ébullition

Parmi les invités qui se pressent dans le hall d’entrée, plusieurs manager d’hôtellerie. Stéphane Zabouri, Directeur du Victoria Palace à Paris vient sur le plateau de Saclay pour la première fois. Julie et Marie-Clarté ont été formées au métier par Natacha. La conférence de Philippe Morel intitulée : Comment les nouveaux modes de travail révolutionnent l’immobilier de bureau, attire aussi. Au moment de changer le mobilier, Perrine Gouerec (Fédération des Entreprises Publiques Locales) cherche des idées.

Le besoin de faire évoluer les espaces : « Ouvrir vos esprits, vous lâcher, exprimer et partager vos idées et votre potentiel ».

Entrée sur scène de Philippe Morel (Dynamic Workplace) qui fait déferler dans la salle la lame de fond du co-working, plus adapté à l’enjeu de créativité : 2 % du parc tertiaire aujourd’hui, il pourrait représenter 20 % en 2030. Il laisse la place à Natacha Poncet qui appelle son équipe. Ensemble, avec l’aide d’un cabinet conseil, du Chef Nicolas à Marion, la Responsable commerciale, ils ont repensé les espaces de travail, intégré l’esprit du co-working. Applaudissements. Christine Monti, coach (Talents Impulse à Paris), accompagne des dirigeants, des équipes : « J’ai besoin de temps d’échanges entre les participants. Si une salle classique n’est pas adaptée, on peut certes bouger les tables mais ce n’est pas toujours facile ».

Source dossier de presse

A la découverte de ces nouveaux espaces

Julien Robin, Responsable avant-vente, cherche des bureaux hors de Thalès. « Le lieu ici permet de s’aérer, de s’organiser en mode start-up, d’avoir une tout autre vision ».

« Avec la nouvelle approche client de l’Hôtel, l’espace est affecté selon l’objectif de la réunion. Si l’amour du métier est primordial, la salle Fait main, en référence aux artisans, sera idéale ». Marion Lindas Tounekti

Au total Résonance propose 1 000 m² revisités, 8 salles de réunion scénarisées et thématisées, plénière d’une capacité de 300 personnes, espace de co-working. Tout juste équipés avec décorum et mobilier, la commercialisation* de ces espaces a débuté après cette soirée qui s’est terminée à minuit. En cours d’installation, quelques entreprises du plateau de Saclay en ont déjà eu un avant-goût.

Christophe Baillat

* Contacts :

M.L.T : [email protected] – 06 22 61 55 91

Ou : [email protected] _ 01 69 35 43 26

Environnement, Plateau de Saclay

Précieux film sur nos terres

Oct 7, 2018

Le livre Terres précieuses qui avait été chroniqué sur ce blog est adapté pour un film-documentaire dont le tournage est en cours et passe par la ferme de Viltain. Le film recherche encore une part de son financement. Le site à consulter pour contribuer :  www.helloasso.com

Si vous voulez découvrir le livre qui donnera son titre au film, activez le Lien vers ma chronique.

Christophe Baillat

Rencontre-dédicace à Viroflay samedi 13 octobre 10 h 30 – 12 h 30 à la librairie « une page de vie » pour L’abécédaire Arland (Edifusion) et autres ouvrages parus chez Yvelinédition et L’Harmattan

Grand Paris, Info Citoyen, Paris-Saclay, Plateau de Saclay

Au revoir Saclay

Juil 24, 2016

Stan BertelootChers lecteurs,

Je mets le blog MonSaclay.fr en sommeil.
En effet, nous partons, cette fois c’est pour de bon, vivre à Princeton, N.J., USA.

Neuf années d’existence, 1373 articles, plus de 620 commentaires, près de 600 abonnés…

MonSaclay.fr m’a permis de rencontrer des Saclaysiens passionnés et engagés aux côtés de leur ville et de leur région.
J’ai crée MonSaclay.fr au tout début du développement du pôle Paris-Saclay et j’ai ainsi pu être le témoin d’une métamorphose progressive de ce lieu.

Que sera Saclay dans quelques années quand nous rentrerons en France ? J’espère que comme le prévoit la sanctuarisation du Plateau, les agriculteurs continueront d’exploiter leurs terres aux côtés des chercheurs et des universitaires.

MonSaclay.fr est une expérience réussie de site d’information micro-locale et collaboratif. Il a bousculé les acteurs locaux et les ont amenés à revoir leurs propres communications. Il a donné de la visibilité à des initiatives qui n’auraient peut être jamais vu le jour sans lui.

Depuis 9 ans beaucoup de choses ont changé : le plateau de Saclay a changé, la municipalité a changé, de nouveaux moyens de communications sont apparus. Vous êtes nombreux à utiliser Twitter par exemple pour vous informer. Des lieux comme le Proto 204 ont vus le jour et permettent à tous de se rencontrer et d’échanger.
Assya Van Gysel et son Tedx Saclay rassemblera pour la deuxième année des acteurs locaux en novembre prochain…

Bonne route à tous. Notre plateau vit un développement incroyable et vous en êtes tous les acteurs.

Pour plus d’information sur mes nouvelles activités :

www.altilead.com

Twitter: @berteloot

Environnement, Plateau de Saclay

Orsay — Crue : Suivez l’action de la Cellule de Crise en temps réel – Appel aux bénévoles

Juin 1, 2016
En raison de crues importantes, le plan de sauvegarde communale a été enclenché. Suivez l’évolution de la situation en direct sur la page Facebook de la ville.
Mardi 31 mai, à 17:30 La Cellule de Crise est réunie en Mairie. Des dispositions sont prises pour assurer la sécurité des administrés. Notamment, les équipements sportifs sont fermés jusqu’à nouvel ordre. Le Maire demande la fermeture des accès “Orsay-Centre” de la N118 à la DIRIF.
Un périmètre de sécurité a été défini dans le cadre du plan de prévention des risques naturels d’inondation (PPRI) :
crue à orsay

Sur Twitter

 

Plateau de Saclay, Transport

La crue de l’Yvette perturbe Les Cars d’Orsay

Juin 1, 2016

PALAISEAU-ORSAY-BURES – L 1-4-6-7-16-19-20

Point sur la circulation du réseau le mercredi 1 juin à 9h30

En raison de la crue de l’Yvette de nombreux arrêts ne sont pas desservis :

-Ligne 1 : ‘Stade de Rugby’, ‘Gare de Lozère’, ‘Groupe scolaire Jean Macé’, ‘Fourcherolles’.

 -Lignes 4 et 20 : ‘Bures sur Yvette RER – Université’, ‘Collège de la Guyonnerie’.

 -Lignes 6 et 7 : Aucun arrêt n’est pour le moment desservi. L’Université est fermée en raison d’une coupure de courant.

-Ligne 16 : arrêt ‘Les Castors’ non desservi.

-Ligne 19 : ‘Stade de Rugby’, ‘Gare de Lozère’ non desservis.

 Pour suivre l’évolution de la circulation en temps réel de nos lignes rendez vous sur notre compte twitter 

 Nous vous prions de bien vouloir nous excuser de la gêne occasionnée

MonSaclay.fr -- site communautaire et citoyen contribuant a faciliter la mise en relation des habitants
de Saclay au bourg et au Val d'Albian et de l'ensemble des habitants du Plateau de Saclay. MonSaclay.fr est un blog d'entre-aide; un blog d'information citoyenne sur les
associations, les ecoles, la vie de quartier... Saclay est une
commune de l'Ile de France sur le Plateau de Saclay en Essonne, 91 au sud de Paris. Les communes voisines
sont Bievres, Jouy en Josas, Orsay, Vauhallan.

Contact : Stanislas Berteloot [email protected]