Environnement, Plateau de Saclay

Confirmation des volontés, richesse, diversité et compétences

Mai 4, 2021

Après 12 ans de monSaclay.fr et plus de 1 400 contributions sur l’internet, sur initiative du créateur du lien entre habitants de Saclay, depuis 5 ans aux USA, une réunion video s’est tenue entre blogueurs le 29 avril.

Initiative opportune, pour un point quand la «Silicon Valley à la française» sort de terre, et fédérer volontés diverses, pour atteindre la cible:

Faire évoluer l’OIN vers une réalisation exemplaire et harmonieuse. Et non, dire d’un site aménagé au gré d’opportunités et de hasards, après commercialisation forcée, « on pensait que cela aurait été autre chose, mieux, mais il faut bien s’y adapter« …

Un aménagement réussi, comme en gastronomie, c’est un savant assemblage de la culture du lieu, nature des implantations, et ressources existantes héritées du passé. Que chaque élément du site évolue en qualité, en HARMONIE avec les autres composants.

L’harmonie repose sur des données mathématiques en tous domaines, de la musique à l’Économie. La réunion a dégagé par des échanges très denses, une forte volonté de recherche d’excellence. Or depuis plus de dix ans, j’entends des propos issus de références « administratives » conditionnant à l’opposé les populations.

Un héritage monumental tel Versailles (château, parc, hydraulique), ne se découpe pas en trois parties actuelles: Château et parc//hydraulique de Saclay ruinée et aucun usage pour Versailles/ /hydraulique de Trappes reconvertie en Réserve naturelle nationale des étangs et rigoles des Yvelines (au lieu de rigoles du Roi Soleil,). Et, sur plateau de Saclay, classement de l’étang Vieux en Réserve ornithologique. Paradoxe: Toujours justifier en termes acceptables, pour qui ne peut appréhender ce qu’ils dissimulent.

Citer les rigoles du plateau de Saclay sauvées, c’est sur le papier au plus. J’ai cru cela un temps. Ayant pour règle absolue l’indépendance et l’éthique, à mes dépens, j’ai constaté une réalité très différente.

Les étangs de Saclay – Photo Jean-Maurice Sattonnay

Si rien ne s’impose par une autorité reconnue, comme l’a très bien exprimé Renée Delattre, ne resteront sur le terrain pour Versailles que château et petit parc, avec l’eau du Grand-canal en circuit fermé. On citera oralement l’hydraulique passée, dissociée du château dont elle fît partie intégrante. Malheureusement ce que j’expose est (de source bien informée) la triste réalité.

Ce soir, une intervention a conforté totalement les conclusions de mes travaux. Depuis la nuit des temps, l’eau fascine les pouvoirs, les états en ont toujours contrôlé ses usages. Mais la cour de Versailles (plus grand château du monde) a porté ses ambitions parmi les plus élevées au monde, en a fait un instrument de pouvoir. Se référer, comme évoqué ce soir, non seulement à Versailles, mais aussi à tous les domaines royaux alentours: Marly, St Cloud, Meudon, pour les plus proches. Si les châteaux sont détruits, Marly et St Cloud ont conservé leur hydraulique, classée, et Meudon, par des bénévoles, fait renaître les 50 km de son hydraulique. Quant l’État, propriétaire, décideur des travaux, bénéficiaire des revenus, hérite d’un tel ensemble (200 km), sans même l’inscrire ou le classer, le scinder en parcelles séparées au gré des strates verticales des pouvoirs et des divisions horizontale administratives, est incompréhensible pour un monument des plus visités au monde.

Ces volontés doivent construire ensemble cet avenir territorial. Où divisions administratives sont pratiques pour gérer les éléments constitutifs de plus en plus complexes, mais où éléments transversaux, tels que eaux, énergies, circulations, atmosphère, ne soient plus objet de contradiction et de discorde, mais occasion de relations cordiales rapprochant les humains œuvrant ensemble en harmonie, vers des objectifs d’excellence qui traversent le temps, comme ceux dont nous avons hérité. Tel devrait se concrétiser la Directive européenne sur l’eau, qui devrait réunir vers un objectif de valorisation d’excellence ce Bien commun de l’humanité. Telle l’expression de de Malraux: »Les hommes unis à la fois par l’espoir et par l’action, accèdent comme les hommes unis par l’amour, à des domaines auxquels ils n’accèderaient pas seuls »

C’est cette occasion offerte ce soir, pour poursuive ensemble le lien créé . Au plaisir d’œuvrer ensemble, et que se réalise le souhait de l’ADER pour lequel Renée et Gérard Delattre ont tant milité depuis plus de 20 ans: Une maîtrise d’ouvrage effective pour tous les aspects de la gestion des eaux, dont le patrimoine imprescriptible du domaine national de Versailles.

Que chaque contribution, façonne l’aménagement de manière HARMONIEUSE, comme le burin du sculpteur, façonne l’œuvre dans la pierre.

Pierre Masselin

You Might Also Like

MonSaclay.fr -- site communautaire et citoyen contribuant a faciliter la mise en relation des habitants
de Saclay au bourg et au Val d'Albian et de l'ensemble des habitants du Plateau de Saclay. MonSaclay.fr est un blog d'entre-aide; un blog d'information citoyenne sur les
associations, les ecoles, la vie de quartier... Monsaclay.fr Saclay est une
commune de l'Ile de France sur le Plateau de Saclay en Essonne, 91 au sud de Paris. Les communes voisines
sont Bievres, Jouy en Josas, Orsay, Vauhallan.

Contact : Stanislas Berteloot s...Cliquez ici pour visualiser...@monsaclay.fr