Browsing Category

Vauhallan

Environnement, Plateau de Saclay, Vauhallan

Inauguration de l’observatoire ornithologique de l’étang Vieux de Saclay

Oct 7, 2021

Le point fort des Rando’durables 2021, décentralisées dans les 27 communes de la Communauté d’Agglomération de Paris- Saclay (CPS), fut le 17 septembre, dans le cadre de « La fête des étangs », l’inauguration de l’observatoire ornithologique, tant attendu, sur l’étang Vieux de Saclay.

Le maire de Saclay Michel Senot accueillit les invités parmi lesquels on reconnaissait de nombreux élus1. Il annonça que, placé sous la responsabilité de la commune, l’observatoire d’un investissement total de 339106 €, dont 105399 € pour Saclay, est largement ouvert aux autres communes, en particulier pour les scolaires.

Puis intervint Jean-Jacques Debras, alors adjoint au maire, responsable du Comité de pilotage (COPIL) comprenant toutes les parties prenantes, dont bien sûr, la Direction Générale de l’Armement Essais des Propulseurs (DGA EP) propriétaire de ce terrain militaire, sans qui rien n’aurait été possible.
Ader y était représentée par Annie, administratrice et ornithologue.

Sur l’estrade on voit aussi Alain Page ancien maire de Saclay et Anne Piveux ancienne directrice générale
Le photographe est Patrick Gallet de Saclay Visions

Hors cérémonie inaugurale, en complément, ADER rappelle brièvement l’historique de l’observatoire. Si l’idée d’un observatoire remonte à une cinquantaine d’années, le projet prit corps dans les années 1990, avec une large présentation du 1er projet élaboré par la DDE de Palaiseau, à la demande de Robert Trimbach, maire de Gif-sur-Yvette, président du District intercommunal du plateau de Saclay (DIPS), comprenant 10 communes de l’Essonne et 4 des Yvelines. Le « poste d’observation » était alors prévu au sud de l’étang Vieux.

Suite à de nombreux changements administratifs d’intercommunalités après le DIPS, le projet était tom- bé dans l’oubli, les nouveaux élus ne le connaissant pas.
Mais l’Association des Etangs et Rigoles du plateau de Saclay (ADER) qui avait conservé le document, l’évoquait à de maintes occasions.
Cela montre que le rôle des associations est important dans la garde de la mémoire.
Il fallut attendre 2016 pour que le projet reprenne vraiment vie, avec la CPS et la volonté de la commune de Saclay

Les représentants des collectivités territoriales invitantes se succédèrent pour montrer leur implication, en particulier financière, dans la réalisation de l’observatoire : Caroline Doucerain maire des Loges-en- Josas, VP Versailles Grand Parc, présidente de Terre & Cité (Leader 35000 €) , Grégoire de Lasteyrie maire de Palaiseau, président de la CPS (30000 €), Dany Boyer vice-présidente du Conseil Départemen- tal Essonne (118707 €) , Yann Wehrling vice-président de la Région Ile-de-France (50000 €) , Alexander Grimaud Sous-préfet de Palaiseau (terrain d’Etat) .

Photos ADER

A l’issue des discours agrémentés de vols de bernaches, hérons et cormorans, le ruban tricolore tradition- nel de la passerelle en bois de 70 m d’accès à l’observatoire fut coupé, et les invités purent découvrir le bel ouvrage, sous forme de nid, construit au milieu des roseaux par l’entreprise Marcanterra.
Annie, avec la lunette d’ADER, a présenté les nombreux oiseaux visibles sur l’étang, que l’on retrouve dans l’ouvrage ADER3 ainsi que dans l’exposition des magnifiques photographies de Saclay Visions.


Photos Valérie N.

1 – Quelques élus présents : Cédric Villani député ; Vincent Delahaye sénateur ; Francisque Vigouroux maire d’Igny ; prési- dent des maires de l’Essonne et du SIAVB ; Gilles Curti adjoint au maire de Jouy-en-Josas, président du SIAB ; Christian Leclerc maire de Champlan, VP CPS ; Anne Pelletier – Le Barbier maire de Bièvres, VP CA Versailles Grand Parc ; Bernard Gleize maire de Vauhallan.
2 – Projet initial visible dans la brochure ADER 2013 « De l’eau du Plateau de Saclay aux Fontaines de Versailles ». 3 – « Les oiseaux des étangs de Saclay » ADER 2016
Note : les montants sont extraits de l’article du Républicain du 23-09-2021

Plateau de Saclay, Vauhallan

Eté 2021 : « VACANCES EN BLEU-BLANC-ROUGE* » à VAUHALLAN

Août 15, 2021

Le pittoresque village de Vauhallan, le plus proche de Paris, à 15 kms sud, vous accueille en cet été « en bleu- blanc- rouge » 2021.
Vauhallan est situé idéalement, à la fois dans le site classé de la Vallée de la Bièvre qui a fêté ses 20 ans, et sur le Plateau de Saclay.

vauhallan
Photo www.alticlic.fr

Sur le site du Syndicat d’Initiative de Vauhallan http://sivauhallan.com de nombreux documents vous aideront à préparer votre visite, en particulier :
le dépliant A la découverte de Vauhallan, village en Hurepoix , qui, avec sa carte, donne une description succincte de son patrimoine ;

le dépliant Dépaysement champêtre qui présente « Vauhallan au cœur des sentiers balisés de la Vallée de la Bièvre, du Plateau de Saclay et de la vallée de l’Yvette », avec ses PR, GR dont le célèbre Chemin de Saint- Jacques de Compostelle, inscrit au patrimoine mondial de
l’UNESCO ;

le dépliant Circuit des peintres et peintures à Vauhallan, village en Hurepoix qui propose une approche pittoresque de découverte artistique.
Vauhallan a la particularité d’être enserré par deux rigoles du système hydraulique du Plateau de Saclay, dont la restauration en cours permettra de réalimenter en eau les fontaines des jardins du château de Versailles et d’être ainsi inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Une Rando-fiche « Les rigoles de Vauhallan » de la FFRandonnée Essonne, vous permet de les découvrir.

Le site d’ADER (Association des Etangs et Rigoles du plateau de Saclay) http://www.ader-saclayversailles.com/ vous propose des ouvrages très pédagogiques pour en savoir plus sur ce système hydraulique, et 6 circuits de promenade..
Le village est dominé par 2 points hauts :

au bourg, l’église Saint Rigomer, Sainte Ténestine avec sa crypte remontant au VIè s (MH)

et sur le plateau, l’abbaye bénédictine SaintLouis du Temple au passé illustre raconté dans son musée historique, contigu au musée de Mère Geneviève, bénédictine, peintre, graveur, verrier, à la célébrité internationale.

L’hébergement dans un site classé patrimonial exceptionnel est possible en l’abbaye (15 chambres), première halte depuis Paris sur le chemin de Saint-Jacques, https://www.abbaye-limon-vauhallan.com/activites/ hotellerie.php ou au gîte de la Maison de Cocagne (16 chambres), dans l’ancienne ferme restaurée de l’abbaye, maisoncocagne.fr/gite. , contigu au Jardin de Cocagne de Limon avec son marché bio ouvert à tous, les jeudis après-midi de l’été.

Pour la restauration , sur la place du village, vous accueilleront le cafétabacbrasserie (fermé dimanche et août tél : 0169410807), et le restaurant gastronomique lAtlas du Maroc (ouvert tout l’été,
tél : 0160193094).
Vous pourrez faire vos emplettes aux Castors, à la Supérette de Vauhallan (tél : 0169413743), ou à la Bou- langerie Joris (tél : 0169413359).

Enfin au magasin de l’abbaye (0169852897), vous trouverez artisanat, librairie et les produits au label Mo-nastic.

Paysages, monuments historiques, calme ressourçant, nature et biodiversité…, déjà la célèbre revue l’Illustration du 4 juin 1870 chantait Vauhallan un village inconnu à découvrir comme un bijou .

Le Syndicat d’Initiative de Vauhallan met en exergue la campagne touristique du département de l’Essonne, jardin secret de l’Ile-de-France.

« En Essonne, sentez-vous loin, près de chez vous »

*Expression de Jean-Baptiste Lemoyne, secrétaire d’Etat en charge du Tourisme, pour privilégier la France comme destination de «slow tourisme »

Agenda, Plateau de Saclay, Vauhallan

23ème Journée du Patrimoine de Pays et des Moulins

Juin 14, 2021

A l’occasion de la 23ème Journée du Patrimoine de Pays et des Moulins
    sur le thème national « L’arbre, vie et usages »

le Syndicat d’Initiative de Vauhallan

et

l’Association des Etangs et Rigoles du plateau de Saclay (ADER)

vous invitent  à une promenade-découverte (2 km) de

La Bièvre à Igny, son ancien moulin, les arbres qui la bordent

Rendez-vous le samedi 26 juin 2021  à 14h30,
   sur le parking Impasse du Moulin à Igny

Plateau de Saclay, Transport, Vauhallan

Le centenaire du code de la route 27 mai 1921

Mai 24, 2021

Si le code de la route fête son centenaire le 27 mai 2021, une réglementation routière existe depuis déjà plus d’un siècle auparavant. On peut remonter à 18041 où Napoléon Bonaparte rend obligatoire la circulation sur la partie droite de la chaussée, voire au centre.

 Le 8 octobre 1846, le Ministère de l’Agriculture et du Commerce valide les plaques d’indication routière du style Bouilliant2 .

 Il faudra attendre 1893, avec l’arrivée des engins à moteur, pour qu’une autorisation soit nécessai- re pour leur conduite dans le département de la Seine, et en 1899 leur vitesse est limitée à 30 km/h pour ne pas effrayer les chevaux.

 A partir de 1901 tout véhicule roulant à plus de 30 km/h doit porter une numérotation. Ce centenaire est l’occasion de rappeler l’histoire des plaques de cocher2 et la restauration par le Syndicat d’initiative de Vauhallan, de celle du village, située au carrefour de la Grand’Rue (RD 60) et de la rue de l’Eglise.

 Avant leur disparition totale, les dernières plaques de cocher et de signalisation routière, qui font partie de notre patrimoine, mériteraient recensement et restauration dans nos communes.

 Bibliographie :

  1. Le Code de la route : 100 ans au compteur Historia n°893 mai 2021
  2. La plaque de cocher de Vauhallan (histoire envoyée sur demande au SI)
Info Citoyen, Plateau de Saclay, Vauhallan

Vauhallan capitale du chou-chinois

Mai 3, 2021
Chou-chinois jardin de cocagne

En cette « Année Internationale des fruits et légumes », à l’initiative de l’Organisation des Nations Unies, le Syndicat d’initiative de Vauhallan- http://sivauhallan.com  en collaboration avec Jardin de Cocagne de Limon – jardindelimon.reseaucocagne.asso.fr , vous présenteront, au cours des saisons, des légumes poussant sur le Plateau de Saclay, et des fruits locaux.
En ce mois de janvier, voici une histoire du Chou chinois, présent dans le panier hebdomadaire du Jardin de Cocagne.

Savez-vous que Vauhallan fut, jusque dans les années 1980, la capitale du chou-chinois, après avoir été celle du chou de Bruxelles.
Voici comment.
M. Gaston Bélier épicier-agriculteur situé sur la place du Général Leclerc de Vauhallan, était aussi chauffeur à l’Ambassade de Chine*.
Un jour, en discutant avec une personne qu’il transportait, il lui parla de son potager situé à Limon, sur la Plaine comme disaient les Anciens, appelée aujourd’hui Plateau de Saclay.
Ce Chinois lui donna alors des graines de chou-chinois qu’il avait dans sa poche.
Gaston Bélier les sema et la récolte fut si bonne qu’il se mit à vendre ses choux-chinois bien au-delà de Vauhallan. Sa renommée fut telle, qu’il alimenta pratiquement tous les restaurants asiatiques de Paris.
Aujourd’hui le terrain Bélier, proche de Cocagne, n’est plus cultivé par les successeurs et la nature reprend ses droits. L’épicerie est transformée en « Vauhallan Immobilier ».
Quant au chou-chinois, digeste, riche en vitamines A, B, C ainsi qu’en minéraux et oligo-éléments, il retrouve ses lettres de noblesse au Jardin de Cocagne de Limon.

*Un clin d’œil de l’histoire :  aujourd’hui la chancellerie de l’Ambassade de Chine se situe dans l’ancien domaine de l’Abbaye Saint-Louis du Temple rue Monsieur à Paris, et les Bénédictines sont installées à Limon.

Gaston Bélier 1975
MonSaclay.fr -- site communautaire et citoyen contribuant a faciliter la mise en relation des habitants
de Saclay au bourg et au Val d'Albian et de l'ensemble des habitants du Plateau de Saclay. MonSaclay.fr est un blog d'entre-aide; un blog d'information citoyenne sur les
associations, les ecoles, la vie de quartier... Saclay est une
commune de l'Ile de France sur le Plateau de Saclay en Essonne, 91 au sud de Paris. Les communes voisines
sont Bievres, Jouy en Josas, Orsay, Vauhallan.

Contact : Stanislas Berteloot [email protected]