Browsing Category

Vallée de la Bièvre

Info Citoyen, Val d'Albian, Vallée de la Bièvre

Les gens du voyage de retour à Bièvres en bas du Val d’Albian

Mar 19, 2012

Contacté ce matin par téléphone, Hervé Hocquard, Maire de Bièvres, commune sur laquelle sont les caravanes affirme que le campement devrait être levé d’ici trois semaines.

« Je pense que ce sont les mêmes familles qu’en septembre », dit M. Hocquard. « L’Inra a déjà engagé une action qui, habituellement, prend trois semaines avant que l’on puisse expulser les contrevenants ».

L’Inra est propriétaire du champ sur lequel se sont installés vendredi 16 mars les gens du voyage. Pour accéder au terrain les gens du voyage ont dû déplacer un imposant rocher installé pour barrer l’entrée.

Voir le précèdent billet et la vidéo sur ce camp http://www.monsaclay.fr/2011/09/26/video-val-dalbian-rencontre-avec-les-gens-du-voyage/

Info Citoyen, Plateau de Saclay, Transport, Vallée de la Bièvre, Velizy

Deux lignes de bus vers Velizy changent de numéros et d’horaires

Fév 28, 2012

Source: Le service Transports et Déplacements de la Ville de Vélizy-Villacoublay

Dans le cadre d’une opération de refonte du réseau Mobicaps, les lignes 495 (Gare de Massy-Palaiseau-Igny-CCial Vélizy 2) et 495bis (Gare de Bièvres-Vélizy Pointe Ouest) sont modifiées.

A partir du 5 mars 2012, la ligne 495 devient la ligne 15 et la ligne 495bis devient la ligne 17 et leurs horaires sont modifiés.

Vous trouverez toutes les informations sur le site http://www.carsdorsay-transdev.fr/caps_voyage1.php.

Agenda, Vallée de la Bièvre

Vendredi 18 : Europe 1 à Jouy en Josas

Nov 17, 2011

Source : Lettre d’information de Jouy en Josas

Vendredi 18 novembre de 13h à 14h, ne manquez pas d’écouter sur Europe 1, l’émission de l’historien Franck Ferrand « Au coeur de l’histoire« , en direct du Musée de la Toile de Jouy !

Il y sera question de l’histoire de la manufacture de Jouy et de ce beau musée.

Les intervenants invités sont Jacques Garcia, décorateur renommé, Etienne Mallet, président des Amis du musée de la Toile de Jouy et descendant d’Oberkampf et Anne de Thoisy-Dallem conservatrice du musée de la Toile de Jouy ».

Environnement, Grand Paris, Plateau de Saclay, Vallée de la Bièvre

Plateau de Saclay : réactions à la déclaration du maire de Bièvres sur le projet de zone agricole de 2300 ha

Juin 28, 2011

Hier, le maire de Bièvres a publié une déclaration optimiste sur le choix des 2300 ha de terres agricoles sanctuarisées sur le plateau de Saclay et la zone de l’OIN.

Hervé Hocquard

Hervé Hocquard

MonSaclay.fr a demandé au maire de Saclay, à Emmanuel Vandame un agriculteur et à Harm Smit, le représentant d’un collectif de 100 associations régionales de protection de l’environnement leur point de vue sur cette déclaration et leur propre perception du processus de sélection de cette zone protégée.

Dans un communiqué daté du lundi 27 juin 2011 le maire de Bièvres déclare, « que les travaux de préparation du projet de zone naturelle, agricole et forestière par l’EPPS sont maintenant achevés. Le projet qui sera soumis au conseil d’administration le 6 juillet prochain devrait répondre aux exigences de la loi, dans sa plus stricte acception.

Il comportera ainsi notamment plus de 2300 hectares d’exploitation agricole, situés tout à la fois sur le plateau de Saclay et à l’intérieur du périmètre de l’OIN.

Ce sont donc plus de 85% des terres agricoles du plateau qui seront sanctuarisées, donnant aux agriculteurs du plateau la perspective qui leur faisait défaut pour déployer durablement sur ces terres très fertiles une agriculture au service des Franciliens.

Après le conseil d’administration du 6 juillet, le projet sera soumis à l’avis du Comité consultatif de l’EPPS, de diverses institutions et donnera lieu enfin à une enquête publique ».

Saclay Christian Page

Christian Page

« Monsieur Hocquard est au conseil d’administration de l’EPPS et est conseiller régional », explique M. Christian Page, Maire de Saclay et Délégué Communautaire. « Il fait son travail de communication auprès de la population. Nous, élus du territoire, attendons des plans et des projets un peu plus précis que ce communiqué ».

« Il ne faut se satisfaire de rien tant que la carte définitive ne sera pas sortie », martèle Emmanuel Vandame, céréalier du plateau dont la ferme à Villiers-le-Bâcle est le siège des Jardins de Cérès, une Association pour le Maintien d’une Agriculture Paysanne (AMAP).

« De plus, le tracé du métro aérien léger apparait sur leur carte (réunion publique du jeudi 23 juin à Gif sur Yvette) comme traversant le golf de Saint Aubin et les parcelles que j’exploite à l’ouest du CEA, un comble, tout cela n’était pas prévu!!! »

Pour sa part, Harm Smit, coordinateur du collectif OIN-Saclay (COLOS), précise :

Harm Smit COLOS

Harm Smit

« C’est pour moi l’occasion de mettre les choses en perspective. Rappelons qu’il s’agit là de l’aboutissement d’une action de longue haleine du milieu associatif. En effet, la préservation d’une « masse critique » de terres agricoles utiles sur le plateau de Saclay est une revendication de l’UASPS depuis une vingtaine d’années, inscrite sur sa Charte du Plateau (alors 2000 ha, car les terres situées dans périmètre de la ville nouvelle de St. Quentin-en-Yvelines n’y étaient pas incluses). Cette demande fut reprise à leur compte par Michel Pelchat, député puis sénateur, et Robert Trimbach, président du District Intercommunal du Plateau de Saclay, organisme qui fut remplacé par la suite par la CAPS (Communauté d’Agglomération du Plateau de Saclay). En décembre 2006, la CAPS a adopté à son tour la préservation de 2300 ha de terres agricoles sur le plateau. Grâce à l’intervention de l’union régionale IDFE (Ile-de-France Environnement), par la voix de son vice-président, Gérard Delattre, également créateur de COLOS et auparavant de l’UASPS, cette prescription de la CAPS fut reprise dans la révision du SDRIF (Schéma Directeur de la Région Ile-de-France) voté par Conseil régional en septembre 2008.

En février 2009, c’est à l’UASPS que la Présidence de la République confirma que « 2300 hectares de terres du plateau de Saclay seront réservées aux activités agricoles« .

Lorsque la loi du Grand Paris fut discutée à l’Assemblée nationale, puis au Sénat, ce sont les représentants d’IDFE et de COLOS qui furent auditionnés et qui ont fait valoir les revendications des associations au niveau de ces assemblées. D’autres associations leur ont emboîté le pas. COLOS et l’UASPS sont également intervenus en février 2010 auprès du sénateur Laurent Béteille, qui a su convaincre ses collègues d’adopter un amendement réclamant la préservation d’au moins 2300 ha de terres agricoles sur le plateau tout en précisant les communes concernées.

Une fois l’EPPS (Etablissement Public du Plateau de Saclay) installé, en septembre 2010, Hervé Hocquard, vice-président de la Commission Environnement-Agriculture de l’EPPS, a pris à-bras-le-corps le problème de la délimitation de la zone de protection naturelle, agricole et forestière (ZPNAF) englobant les 2300 ha de terres agricoles ; la loi du Grand Paris oblige à définir cette zone avant le 3 juin 2011. COLOS a publié un état des lieux précis des terres agricoles et a fait profiter Hervé Hocquard de sa connaissance du terrain.

Hier soir, lors de la présentation de la carte de la ZPNAF par l’EPPS, en présence de la ministre Valérie Pécresse, à la ferme du Trou salé, Hervé Hocquard a humblement reconnu le travail des associations et de certains élus permettant d’aboutir à cette « sanctuarisation » des terres agricoles du plateau, une première en France. Il faut également saluer le rôle joué par la Chambre interdépartementale d’agriculture d’Ile-de-France. Au final, après un travail long et minutieux, l’EPPS a réussi, non sans mal, à délimiter une ZPNAF comprenant une surface agricole utile de 2309 ha sur le plateau, à laquelle on peut ajouter 51 ha de terres agricoles situées dans la vallée de la Bièvre. »

 

Mise à jour :

Suite à la mise en ligne de cet article M. Hervé Hocquard nous a fait parvenir le commentaire suivant :

« La carte présentée est un projet qui marque un progrès décisif, mais pas encore un aboutissement. Elle mérite un examen très attentif avant le conseil d’administration du 6 juillet où je relaierai, car c’est mon rôle, les observations des communes directement concernées en Essonne. Je les consulterai aussitôt que je recevrai les documents préparatoires officiels du Conseil d’administration.
D’ores et déjà il est clair que des ajustements seront nécessaires avant d’en arriver, in fine, à un document complètement satisfaisant. »

Association, Vallée de la Bièvre

Un espoir pour le musée de la photo de Bièvres ?

Juin 23, 2011

Communiqué de la mairie de Bièvre

Hervé HOCQUARD se félicite de la décision du Conseil régional ce 23 juin, qui conforte le choix de Bièvres pour le Musée de la Photographie.

A l’occasion de la révision du Contrat de Projet Etat-Région ce jeudi 23 juin, le Conseil régional a conforté le choix d’un nouveau « Musée de la Photographie à Bièvres » en lui maintenant 3,5 millions € de crédits (plus 800 000 € de l’Etat).

Cette décision a été prise à l’unanimité de l’Assemblée régionale, sur l’initiative du groupe Majorité Présidentielle dirigé par Valérie PECRESSE et sur proposition de Julien DRAY, Vice-président de la région chargé de la Culture. Cette décision est assortie de l’engagement à ouvrir des financements complémentaires afin de mener à bien ce projet.

Bièvres, qui est le berceau du Musée de la photographie et accueille chaque année la Foire internationale de la photographie, voit ainsi sa légitimité pleinement réaffirmée par la Région, après que le Ministre de la Culture ait lui même confirmé son soutien en répondant le 17 mai à l’Assemblée Nationale à l’interpellation de Pierre LASBORDES, député.

Hervé HOCQUARD, maire de Bièvres et conseiller régional, considère que ce dossier devrait faire la même unanimité au Conseil général et exprime sa confiance si le dossier est examiné avec la même objectivité et le même réalisme qu’à la Région. Il rappelle que la commune met à la disposition du Conseil général un terrain situé sur la place de la gare RER C pour accueillir le futur Musée.

Lire égalementFoire à la Photo de Bièvres et mobilisation pour le musée de la photo

Bourg, Environnement, Info Citoyen, Plateau de Saclay, Val d'Albian, Vallée de la Bièvre

Campagne d’état des lieux de l’assainissement des logements à saclay

Juin 20, 2011

La Lyonnaise des Eaux a débuté son enquête de conformité Assainissement des logements de Saclay.

Cet état des lieux consiste à vérifier :
– s’il y a pas d’Eaux Pluviales qui vont dans le réseau Eaux Usées, ce qui engorge les centrales d’épuration et nuit à leur bon fonctionnement à chaque orage
– et pas d’Eaux Usées qui vont dans le réseau Eaux Pluviales (merci pour nos rivières).

Comme pour le contrôle de conformité Assainissement obligatoire  en cas de vente immobilière à Saclay, il y a obligation de travaux.
Demandez à l’entreprise intervenant de vous préciser la non-conformité et essayez d’avoir un conseil pour la lever…

Enfance, Environnement, Info Citoyen, Vallée de la Bièvre

A Bièvres les enfants mangent local

Juin 17, 2011
terre et cite saclay

Annimation Terre & Cité

Vendredi 17 juin l’association Terre et Cité des Pays de Saclay a organisé une animation auprès des élèves des classes de CP de l’école des Castors à Bièvres pour les sensibiliser aux produits locaux dans leur alimentation.

Dorian Spaak, chargé de mission de l’association Terre et Cité, explique que le but de l’association est de créer du lien entre les agriculteurs, les élus, les associations et les entreprises pour « les amener à se connaitre et à travailler ensemble. C’est un très bon moyen d’oeuvrer ensemble pour la préservation des terres agricoles du plateau ».

Les produits des exploitations agricoles du territoire ont été expliqués aux enfants par le biais de jeux et d’animations diverses.

Ce midi les enfants ont ainsi pu déguster des lentilles Bio d’Emmanuel Vandame, des courgettes de la Ferme Trubuil et des yaourts de la Ferme de Viltain.

La commune de Bièvres a engagé depuis plusieurs années sa restauration collective dans une démarche qualité exemplaire, en travaillant avec des produits bio et de proximité, et en faisant redécouvrir aux enfants des produits et recettes peu communes. Les produits sont commandés et travaillés sur place par l’équipe de restauration de la commune. Les cantines de Bièvres sont régulièrement approvisionnés en poulets bio de Charles Monville.

Aujourd’hui où nous cherchons à protéger notre environnement à produire et consommer localement, espérons que de nombreuses communes du plateau de Saclay suivent les exemples de Bièvres et de Villiers-le-Bâcle en ouvrant leurs restaurants scolaires aux produits locaux.

Info Citoyen, Vallée de la Bièvre

Foire à la Photo de Bièvres et mobilisation pour le musée de la photo

Juin 6, 2011

 

foire a la photo de bièvres

Foire à la photo de Bièvres (photo de Claude Gallas)

Malgré un temps un peu orageux, la 48ème Foire Internationale à la Photo de Bièvres les 4 et 5 juin a encore connu cette année encore un vif succès.

Tous les passionnés de photographie et collectionneurs d’appareils anciens s’y étaient donné rendez-vous. On y trouvait aussi bien des appareils en bois à soufflets que des appareils numériques récents, ainsi que toutes sortes d’accessoires (objectifs, appareils d’éclairages de studio ou même de vieilles lanternes magiques).

Il y avait également à voir de nombreuses et très belles photos exposées dans les stands. Cette année à vu la mobilisation de tous les passionnés de photo qui ont signé la pétition pour conserver le Musée de la photo à Bièvres. En effet le président  du Conseil de l’Essonne a décidé d’enterrer celui-ci à Etiolles, afin d’utiliser des vieux bâtiments pour y entasser les fabuleuses collections réunies au fil des années par le regretté Jean Fage et son fils André.

Il faut savoir qu’Etiolles est un petit village du sud de l’Essonne inaccessible par les transports en commun. Le transfert du Musée dans un tel endroit équivaudrait à une suppression pure et simple de ce musée. Quand on sait que la France est le berceau de la photographie, de la photo en couleur et du cinéma, et qu’elle ne possède aucun musée digne de ce nom consacré à ces merveilleuses inventions, on ne peut qu’encourager l’œuvre de Jean et André Fage pour y remédier. Il est d’autant plus choquant de voir un président du conseil de l’Essonne anéantir un tel espoir, simplement pour utiliser de vieux bâtiments dont il ne sait que faire, la photographie étant le cadet de ses soucis.

musée de la photo

Affiche de mobilisation pour le musée à Bièvres

Espérons donc que la raison finira par triompher et qu’un nouveau musée digne de ce nom sortira enfin de terre sur le terrain situé près de la gare de Bièvres, fourni par la municipalité, accessible facilement depuis Paris dans cette commune qui grâce à deux Bièvrois est devenue la « capitale photographique de la région parisienne ».

Lire un historique du musée (pdf)

Site du musée de la photographie où vous pourrez signer un pétition de soutien

 

 

Photos du la foire à la photo (par Claude Gallas)

Association, Info Citoyen, Vallée de la Bièvre

Vidéo – Roms du Petit-Clamart : l’Abbé Pierre, la Ligue des Droits de l’Homme et les bénévoles pour un habitat d’insertion

Mai 30, 2011

Dimanche 29 mai, une vingtaine de bénévoles se sont retrouvés sur le camp de Roms du petit-Clamart pour une manifestation de solidarité.

Sous l’égide de la Fondation de l’Abbé Pierre, les bénévoles cherchent à développer un projet d’habitat d’insertion. Pour Jean Ganeval, le responsable de la Ligue des Droits de l’Homme d’Ile de France, « la stigmatisation et atteinte portées aux Roms, ça nous parait absolument insupportable, pour eux mais également pour nous, français au nom de qui cette politique xénophobe et violente est menée. Au lieu de stigmatiser la situation dans laquelle ces gens vivent, c’est ces gens qu’on stigmatise. Il faut trouver une autre réponse ».

De son côté, Gilbert, un habitant de Vélizy membre du CCFD Terre Solidaire, a témoigné de l’expérience d’insertion réussie d’un Rom qu’il accueille chez lui pour lui permettre de se former et travailler.

Voir la vidéo des interviews de Jean Ganeval, Yves Doucet, Gérard, Vincent Gazeilles Conseiller Général des Hauts de Seine et d’un prêtre de Velizy.

 

Quelques photo

Agenda, Association, Info Citoyen, Vallée de la Bièvre

Video – Roms du Petit-Clamart : manifestation de solidarité dimanche 29

Mai 23, 2011

Roms Petit Clamart: cas exemplaire, cas soluble.

OQTF, expulsions se suivent et se ressemblent. Que faire?

Suite à la distribution d’obligation de quitter le territoire français (OQTF) le 17 mai, annonçant une 4° expulsion, une manifestation de solidarité, réunissant des Roms du Petit-Clamart, de St Denis et habitants des communes environnantes se tiendra le dimanche 29 mai de 11h à 13h sur le terrain situé au pied du bois de Verrières, le long de la bretelle de la N 118 vers le Petit Clamart, face à Usine Center. (plan).

Pourquoi cette manifestation :

Nous réunir pour manifester notre solidarité, pour construire pas à pas, au jour le jour une relation de confiance, pour mieux connaître et mieux se faire connaître aussi. Nous réunir pour persuader communes et départements que  de mini programmes d’insertion et d’habitats sont possibles et incontournables, qu’une réponse, autre que l’expulsion sans effet, peut être apportée à la question Rom.

La présente vidéo est aussi une invitation à voir les autres vidéos de ce site. Elles illustrent une déjà longue histoire des gens de Cergu Maré en Roumanie.

Bon plans, Info Citoyen, Vallée de la Bièvre

Le 8 mai : Marche de la Bièvre

Avr 29, 2011

Marche de la BievreDimanche 8 mai 2011 – La 29e Marche de la Bièvre approche…

Avec les beaux jours, venez découvrir, ou redécouvrir, notre magnifique vallée, site classé depuis 2000, où serpente la Bièvre, seul affluent de la Seine à Paris.

Créée en 1982, la Marche de la Bièvre a permis à des milliers de marcheurs de suivre le cours de cette rivière, en traversant 5 départements.

Cette année l’itinéraire conduira les marcheurs jusqu’à Guyancourt aux sources de la Bièvre

en faisant une boucle autour des étangs de la Minière pour revenir à Jouy-en-Josas, le point d’arrivée.

La Marche de la Bièvre est ouverte à tous : individuels, clubs ou associations qui trouveront là l’occasion d’une sortie et apprécieront les bienfaits de la marche.

Attention : Date limite des inscriptions en ligne 29 avril à 23h00

Pour en savoir plus rendez-vous sur le site de la Marche de la Bièvre

Art, Bon plans, Vallée de la Bièvre

Vidéo – Bièvres : Mille Feuilles — Librairie – Restaurant avec vue

Avr 9, 2011

Début mars, à Bièvres, 91, une ex-informaticienne de France Télécom a ouvert une librairie-restaurant avec deux jeunes libraires et deux chefs cuisiniers.

Véronique Banuls mille feuilles bievres saclay

Véronique Banuls

« Lire et manger sont deux activités complémentaires et parfaitement compatibles, d’ailleurs, dans la littérature, la cuisine tient une place conséquente », dit Véronique Banuls, la gérante de la librairie-restaurant Mille Feuilles. « Il est agréable d’aller dans une librairie pour feuilleter les livres, mais souvent on aimerait y rester, s’y installer un peu ». Ici les cinq sens sont sollicités : on peut apprécier un plat, un verre de vin, autant qu’un beau texte et on a tout son temps pour le faire.

Véronique habite Bièvres depuis 11 ans, apprend-on sur son blog. Maman de quatre filles, elle travaille chez France Télécom depuis 13 ans.

Investie localement, elle est deuxième Adjoint au Maire de Bièvres. Véronique explique qu’elle a eu la chance de pouvoir profiter d’un programme d’essaimage pour se lancer et créer son entreprise.

Lorsqu’il entre chez Mille Feuilles, le lecteur-dégustateur est immédiatement séduit par l’ambiance du lieu. Son entreprise est unique en France, à en croire la gérante, tellement unique d’ailleurs, que les subventions accordées aux librairies lui sont pour le moment refusées car le gouvernement n’y voit ici qu’un restaurant.

Ici les parents peuvent venir choisir leurs romans, prendre un thé ou un plat accompagnés de leurs enfants. Un coin bourré de cousins de livres et de BD les attend. A peine entrées dans la librairie, mes deux filles ont d’ailleurs disparues pour se plonger dans des bandes dessinées.

La terrasse est un atout incontestable du lieu, tout comme le sourire et la convivialité de la jeune équipe.

Cette librairie-restaurant appelle l’éclectisme, c’est pourquoi Véronique a déjà planifié un concert et une conférence et lorsque l’on connait Véronique on peut s’attendre à de nombreuses autres activités dans les mois qui viennent.

Info pratiques

  • Les horaires : du mardi au samedi de 10h30 à 19h, le dimanche de 10h30 à 15h – ouvert le vendredi ou le samedi soir dans le cadre des animations (concerts, contes, lectures…)
  • Adresse : 28 rue de l’Eglise à Bièvres
  • Téléphone : 01 69 85 32 69
  • Transport en commun : RER C station Bièvres ou bus 395 arrêt mairie
  • Parkings : parking des écoles, de la Maison de la petite enfance, quelques places devant l’église, parking de la Mairie, quelques places en bas de la rue de la Fontaine

Info Citoyen, Vallée de la Bièvre

Les Publications AVB au Forum

Sep 9, 2010

Vous avez pu apprécier « le  Castor », journal que les « Amis de la Vallée de la Bièvre » vous distribuent périodiquement. Les AVB éditent aussi des livres qui seront présents au Forum des Associations.

Albert Lafon, qui trace aussi bien texte que dessins, nous fait parcourir  « le chemin de ronde » autour de Bièvres qu’il a arpenté toute sa vie d’exploitant forestier.

Regard tourné vers la localité ou vers ses environs, il nous en conte l’histoire. A travers anecdotes, souvenirs et fruit de ses recherches, nous y retrouvons la signification de noms, lieux, et édifices.

Par forêt et rivière, rues et chemins, laissons nous emmener à la rencontre des brigands, ecclésiastiques, paysans et artisans, voire aviateurs.

Des hommes et des femmes qui ont façonné le patrimoine de la région.

La Bièvre n’est pas n’importe quelle rivière, elle est la seule à Paris, après avoir connu des fortunes diverses. A l’heure où Antony songe à découvrir cette enterrée vivante, réjouissons nous de la connaître bucolique en haute vallée.

Un magnifique ouvrage indémodable est à nouveau disponible :

« La Bièvre redécouverte ».

Textes (de Serge Antoine et Florence Pizzorni-Itié), poèmes, et cartes accompagnent ce bonheur photographique dû à Jacques de Givry et Francis Tack.

Ce livre relate le parcours de la rivière dans le temps et dans l’espace, chanté de Ronsard à Victor Hugo et modelé par les bâtisseurs d’aqueduc, de biefs et de moulins.

Et qui mieux que le regretté Serge Antoine, grand serviteur de l’état, mais aussi militant associatif et père précurseur du ministère de l’Environnement, peut nous livrer les clés d’un véritable développement durable?

« Semeur d’avenirs » rassemble actes et contributions de ceux qui, en 40 ans d’histoire en France, ont compté pour la Prospective, l’Environnement et l’Aménagement du Territoire.

A l’heure de l’OIN et du « Grand Paris », imprégnons nous de la pensée de celui qui disait :

« A présent je suis inquiet. Sans vouloir faire le prophète, je dis que, si nous continuons à ne rien changer, dans deux ou trois cents ans il risque de n’y avoir plus d’humains sur cette terre. »

Et d’autres ouvrages sur ce versant de notre région encore calme, verte, belle :

Histoire, environnement, paysages, promenades …

Si l’un d’eux vous intéresse, rendez vous samedi au Forum, vous pourrez vous le procurer.

AVB – BP 25 – 91570 BIEVRES

répondeur : 01 69 41 83 95

 

www.avbnet.org

[email protected]

Vallée de la Bièvre

La Marche de la Bièvre

Jan 2, 2010

Voir Edition 2011 de la Marche de la Bièvre

Vous connaissez peut-être cette manifestation annuelle qui anime la Vallée en rassemblant près d’un millier de randonneurs.
Initiée il y a 27 ans par les « Amis de la Vallée de la Bièvre », cette marche qui reliait Notre Dame de Paris aux sources de la rivière est désormais organisée sous l’égide de la Fédération Française de Randonnée.

La prochaine édition aura lieu le dimanche 9 mai 2010. Alors vous en serez peut-être …

http://marche.bievre.org

Quelques mots sur la Bièvre

La BièvrePrenant sa source à 134 mètres d’altitude, au pied de l’ancien hameau de Bouviers à Guyancourt, la rivière est longue de 36 km et se jette dans la Seine à Paris.

Polluée pendant cinq siècles par les manufactures et artisans, puis réprouvée pour raison d’hygiène par les riverains, elle fut couverte à partir d’Antony entre 1850 et 1950 et mise à l’égout.

Son bassin versant collecte les eaux de 50 communes par une dizaine de rûs. Grâce aux travaux de réhabilitation, la Bièvre est redevenue vivante dans sa haute vallée, et ses variations de débit (de 1 à 100) ont été maîtrisées pour éviter les crues autrefois célèbres. Les communes des faubourgs envisagent désormais de lui faire retrouver l’air libre.

Marcher le long de la rivière

PA200108Les promenades en haute vallée de la Bièvre sont l’occasion de découvrir les paysages sereins et pittoresques qui ont inspiré écrivains, peintres, puis photographes.

Par vaux et étangs, sous bois et bourgs, le chemin vous emmène à la rencontre de la nature et de l’histoire.

On y voit nombre d’oiseaux mais plus de castors (à l’origine du nom).

La Marche de la Bièvre

 

L’édition 2009 a réuni 920 participants qui se sont partagés entre les trois parcours :

  • Marche à la lune :    52 km, Notre Dame – Bièvres –  Guyancourt – Bièvres,
  • Marche à l’aurore : 31 km, Bièvres – Guyancourt – Bièvres,
  • Marche au soleil :    22 km, Versailles – Guyancourt – Bièvres.

Marche sportive pour certains, promenade pour les autres, chacun y a trouvé son compte avec un balisage parfait, des points de ravitaillement, et un pique nique réconfortant au domaine Ratel.

Appel aux bonnes volontés

Il y a fort à faire pour préparer la 28ème édition. L’équipe de la « Marche de la Bièvre » fait appel aux volontaires pour venir la renforcer sur quelques tâches bien précises :

  • balisage de l’itinéraire,
  • inscriptions aux trois points de départ (minuit, 3 heures du matin ou 8 heures),
  • ravitaillement jusqu’à midi,
  • accueil des marcheurs à l’arrivée

Si l’entreprise vous est sympathique et si vous pouvez donner quelques heures de votre temps, contactez Sylvie Vandame, la présidente MDB :

[email protected]

Et venez à la réunion de concertation et d’affectation des tâches qui aura lieu le :

SAMEDI 9 JANVIER 2010 A 9 HEURES

Salle de la MJC d’ IGNY

Rue de Crewkerne

Vous y serez les bienvenus !

Bad Behavior has blocked 2722 access attempts in the last 7 days.

MonSaclay.fr -- site communautaire et citoyen contribuant a faciliter la mise en relation des habitants
de Saclay au bourg et au Val d'Albian et de l'ensemble des habitants du Plateau de Saclay. MonSaclay.fr est un blog d'entre-aide; un blog d'information citoyenne sur les
associations, les ecoles, la vie de quartier... Monsaclay.fr Saclay est une
commune de l'Ile de France sur le Plateau de Saclay en Essonne, 91 au sud de Paris. Les communes voisines
sont Bievres, Jouy en Josas, Orsay, Vauhallan.

Contact : Stanislas Berteloot s...Cliquez ici pour visualiser...@monsaclay.fr