Browsing Category

Plateau de Saclay

Paris-Saclay, Plateau de Saclay, Université

Sou Fujimoto, Manal Rachdi Oxo et Nicolas Laisné à Saclay

Avr 2, 2015

Source : http://www.darchitectures.com/

L’École Polytechnique a désigné Sou Fujimoto Architects, Manal Rachdi Oxo Architectes et Nicolas Laisné Associés lauréats du concours pour la conception d’un bâtiment d’enseignements mutualisés sur le campus Paris-Saclay. L’équipe multidisciplinaire a été choisie pour réaliser à Palaiseau, à l’ouest du quartier de l’École Polytechnique, un bâtiment de 10 000 m² où seront hébergés des programmes pédagogiques mutualisés entre les établissements d’enseignement supérieur et de recherche de l’École Polytechnique, de l’Institut Mines-Télécom, d’AgroParisTech, de l’ENSTA (École nationale supérieure de techniques avancées), de l’ENSAE (École nationale de la statistique et de l’administration économique) et de l’Institut d’Optique (IOGS). Cette nouvelle construction devrait ouvrir ses portes en septembre 2018.

À l’issue du premier jury, quatre candidats étaient finalistes : Sou Fujimoto Architects, Atelier 2/3/4, Babin + Renaud, Chartier Dalix Architectes. « Le projet porté par le groupement Sou Fujimoto, Manal Rachdi Oxo architectes et Nicolas Laisné Associés, précise le communiqué de presse, a séduit par son ouverture sur le quartier, sa grande transparence et sa porosité avec un jeu sur les limites grâce à la présence de la toiture en débord, d’une grande façade vitrée et de végétation intérieure. »

Pour rappel, le plateau de Saclay accueille Grafton Architects pour l’Institut Mines-Télécom, OMA pour l’École Centrale, David Chipperfield pour l’École des Hautes Études Commerciales, Francis Soler, Emmanuel Combarel et Dominique Marrec pour le centre de recherche EDF, Renzo Piano pour l’École normale supérieure de Cachan, Brenac & Gonzalez pour le Centre de Physique Matière et Rayonnement, Du Besset – Lyon pour le futur bâtiment d’enseignement de la physique de l’Université Paris-Sud, et LAN et Vergély pour les 1000 logements étudiants dans la Zac de Moulon.

Sou Fujimoto, Manal Rachdi Oxo et Nicolas Laisné à Saclay - Crédit photo : dr -
Sou Fujimoto, Manal Rachdi Oxo et Nicolas Laisné à Saclay - Crédit photo : dr -
Sou Fujimoto, Manal Rachdi Oxo et Nicolas Laisné à Saclay - Crédit photo : dr -
Sou Fujimoto, Manal Rachdi Oxo et Nicolas Laisné à Saclay - Crédit photo : dr -
Sou Fujimoto, Manal Rachdi Oxo et Nicolas Laisné à Saclay - Crédit photo : dr -

 

Plateau de Saclay, Transport

Un nouveau Système d’Aide à l’Exploitation et d’Information des voyageurs dans l’Essonne.

Mar 31, 2015

Source : data presse

Paris, le 31/03/2015 – La société d’exploitation essonnienne Albatrans a attribué à Cofely Ineo, via son entité Ineo Systrans, la réalisation du nouveau Système d’Aide à l’Exploitation et d’Information des Voyageurs (SAEIV) pour accompagner la transformation de son réseau.

Le réseau départemental de transport en commun exploité par la société Albatrans est composé de 121 véhicules répartis sur 10 lignes régulières reliant les pôles d’habitat et d’emploi du département. Dès décembre 2015, l’entreprise exploitera également le Bus à Haut Niveau de Service du Plateau de Saclay. Afin de soutenir la transformation de son offre de transport, Albatrans a retenu myNavineo, un système conçu par Ineo Systrans qui remplacera le SAEIV existant.

Le système myNavineo garantira une interopérabilité de l’information entre les 12 transporteurs-partenaires du réseau. Albatrans bénéficiera ainsi d’une application performante lui permettant d’assurer un trafic régulier, d’améliorer la planification des horaires et de favoriser la ponctualité du service. Ineo Systrans déploiera les outils nomades de supervision sur smartphone, primés en 2014 par les Trophées de l’Innovation du Transport Public. L’exploitation disposera d’outils statistiques pour l’analyse et l’amélioration de son offre de transport.

myNavineo assurera également le calcul et la diffusion, en temps réel, de l’information multimodale, conformément au schéma directeur de l’information en Ile-de-France. Aux arrêts, les voyageurs pourront consulter les horaires temps réel de passage et les correspondances sur l’un des 50 écrans dynamiques. Dans les véhicules, les passagers visualiseront le tracé de la ligne, le nom du prochain arrêt et les correspondances sur près de 250 écrans. Un dispositif d’annonce sonore renforcera cette information pour une meilleure accessibilité des personnes à mobilité réduite. 

« Ineo Systrans se mobilise pour accompagner la société Albatrans dans l’évolution de son offre de transport. L’entreprise met en œuvre toute la flexibilité de ses ressources et la maîtrise de projets complexes de transport pour déployer myNavineo dans le respect de délais particulièrement serrés » précise Baudouin Huon, Directeur Délégué d’Ineo Systrans.

Avec plus de 130 références dans 12 pays, 35 000 bus et 1 800 tramways équipés de SAEIV, Ineo Systrans confirme sa position d’acteur incontournable des systèmes de transport intelligents.

Bourg, Plateau de Saclay

Présentation du projet de construction sur la parcelle du « central téléphonique »

Mar 20, 2015

IMG_0188Jeudi 19 mars, Antin résidences a présenté à la mairie du bourg, devant une soixantaine d’habitants, un projet de construction sur la parcelle du central téléphonique. L’opérateur immobilier a prévu la réalisation de deux nouveaux bâtiments dont l’accès se fera par la RD36. Un accès piéton est également prévu sur le chemin du puits Saulnier. 300m2 de bâtiments appartenant à France Telecom et abritant des installations téléphoniques seront conservés.

Chiffres clés du projet

  • 58 logements (39 en accessions et 19 en locatifs)
    • Locatifs : 10 T2 de 40m2, 4 T3 de 60 m2, 4 T4 de 75 m2, 1 T5 de 90 m2
    • Accessions (proposés aux alentours de 4200€/m2) : 2 T1 de 30m2, 15 T2 de 42 m2, 15 T3 de 60 m2, 7 T4 de 76 m2
  • 97 places de stationnement
  • 4920 m2 de terrain

 

projet1De nombreuses remarques ont été formulées par les habitants, notamment :

  • L’entrée et la sortie des véhicules sur la RD36 sont compliquées voire dangereuses. Pour sortir de la résidence en direction de Palaiseau les résidents devront faire demi-tour au rond-point du Christ et pour y entrer depuis la N118 ils leur faudra faire demi-tour dans le bourg où au rond-point de Polytechnique… la tentation sera grande de couper une ligne blanche.
  • Il est prévu trop peu de places de stationnement au regard du nombre de logements. Les futurs habitants et leurs visiteurs devront stationner autour de la mare (qui est déjà presque saturée).
  • Il est prévu 2 niveaux de parking. Or, le PLU déconseille de construire des caves et des parkings en raison de la présence d’eau dans les sols. De plus, le parking de la Martinière, construit par Antin résidences, et qui ne compte qu’un niveau, est régulièrement inondé…
  • Les résidents devront stationner dans le parking souterrain les véhicules les uns derrière les autres (!) avec des zones de manœuvre trop réduites.
  • La construction des parkings ne devra pas assécher les mares situées à proximité.
  • Bien que le projet semble respecter le PLU, il a été jugé trop dense avec des hauteurs trop importantes, des retraits trop justes et des vis-à-vis mal traités.

Enfin, ce nouveau programme immobilier, qui s’ajoute à ceux récemment réalisés et à ceux en préparation, est synonyme de nouveaux habitants à accueillir convenablement. Il met en lumière l’urgence de définir un plan de développement du bourg pour le dimensionnement de ses équipements culturels, éducatifs et sportifs, pour l’aménagement de la circulation et des stationnements ou encore l’intégration de commerces.

 

Calendrier du projet

  • 31 décembre 2014 dépôt du permis de construire
  • Mai 2015 : lancement commercial du projet
  • Fin 2015 : démarrage des travaux
  • 1ier semestre 2017 : livraison du programme
Paris-Saclay, Plateau de Saclay

Pierre Herrero est nommé Responsable, des Affaires publiques et des relations publiques de l’X

Déc 1, 2014

Pierre Herrero est nommé responsable des Affaires publiques et des relations publiques de l’École polytechnique. Il est placé sous la responsabilité d’Anne Trotoux-Coppermann, Directrice de la communication.

A ce titre, il assure les relations de l’École avec les pouvoirs publics et les partenaires institutionnels ainsi qu’avec les institutions européennes et internationales. Il est également chargé de l’organisation et la coordination des manifestations et cérémonies se déroulant sur le campus de l’X.

Depuis 2013, Pierre Herrero occupait le poste de conseiller spécial de la ministre déléguée des Français de l’étranger auprès du ministre des Affaires étrangères. Il dispose d’une longue expérience en collectivité territoriale : il a exercé les fonctions de directeur de cabinet au Conseil général de l’Essonne (2004 – 2006) et de directeur de la communication et d’administrateur des Eurockéennes dans leTerritoire de Belfort (1992-1999). Pierre Herrero est maire de Vaux-le-Pénil (Seine et Marne) depuis mars 2012.

Pierre Herrero possède une connaissance approfondie des médias. Il a été secrétaire général de Medi 1 TV à Tanger (Maroc) de 2006 à 2008, conseiller du Président de l’Institut national de l’audiovisuel (2002 – 2004) et conseiller pour la culture et l’audiovisuel à la Présidence de l’Assemblée nationale (2000 – 2002).

Pierre Herrero dispose enfin d’une solide expérience en communication publique. Il a débuté sa carrière chez Bernard Krief consultants avant de rejoindre Ceintures noires puis Attention consultants. En 2008, il a fondé K Consulting, agence de communication d’influence, qu’il a présidée jusqu’en 2013.

Pierre Herrero est diplômé de Sciences Po Strasbourg et titulaire d’un DEA en sciences politiques à Paris I.

Environnement, Info Citoyen, Paris-Saclay, Plateau de Saclay

Paris-Saclay : gaspillage d’argent public par milliards

Nov 30, 2014

Paris – A l’occasion de l’exposition Le futur en chantier(s) organisée par l’Établissement public Paris-Saclay (EPPS) du 28 au 30 novembre 2014 à Paris, pendant que se déroule l’enquête publique sur le CDT « Paris-Saclay Territoire Sud », l’union régionale des associations de défense de l’environnement Ile-de-France Environnement (IDFE) et le Collectif OIN Saclay (COLOS) émettent conjointement un communiqué de presse afin d’attirer l’attention sur les mauvaises bases sur lesquelles repose le projet Paris-Saclay : celles d’un chantier du futur bâti sur un concept du passé, le cluster.

Rappelons que c’est sous le titre Le scandale du plateau de Saclay que Christian Blanc, dans son livre La croissance ou le chaos (Odile Jacob, 2006), se plaignait de ce que les établissements renommés de recherche et d’enseignement supérieur du plateau de Saclay ne produisaient pas des centaines de start-up par an, comme dans la Silicon Valley. Il proposait alors d’y plaquer le concept académique américain de cluster. C’est quasiment son projet qui est en train de se réaliser sur la frange sud du plateau, sous forme d’une ville nouvelle de quelque 35 000 habitants, desservie par un métro lourd.

Or, le véritable scandale du plateau de Saclay est que l’on y gaspille l’argent public par milliards !

Dans l’intérêt de tous, IDFE et COLOS demandent

  • de revoir sérieusement à la baisse les ambitions démesurées et irréalistes du cluster ;
  • l’abandon de la ligne 18 du Grand Paris Express au profit d’une desserte du plateau utilisant les infrastructures existantes ;
  • de revoir le CDT de fond en comble, sur la base d’hypothèses réalistes et non de chimères ;
  • que soient interrogés, au-delà des discours incantatoires, les réels mérites du projet Paris-Saclay, qui n’a fait l’objet d’aucune expertise indépendante, ni du moindre débat public.

Pour IDFE : Dominique Duval, présidente.

Pour COLOS : Harm Smit, coordinateur.

Pour télécharger le communiqué de presse : http://www.colos.info/images/doc/Communique-presse_IDFE-COLOS_Paris-Saclay.pdf.

Pour télécharger l’avis de COLOS sur le CDT : http://www.colos.info/images/doc/CDT-Paris-Saclay-Territoire-Sud_des-fondamentaux-qui-n%27en-sont-pas.pdf.

A lire aussi, La voix du Plateau n° 17 de l’UASPS : http://www.colos.info/images/doc/La_Voix_du_Plateau_n17_17-11-2014.pdf.

Association, Info Citoyen, Plateau de Saclay

Simply-Market soutient les Jardin de Cocagne

Nov 25, 2014

Lundi 24 novembre le nouveau directeur du Simply-Market du Val d’Albian, M. Julien Lavery, a remis un chèque de 12600€ aux Jardins de Cocagne de Limon au nom de la fondation Simply-Market.

Les Jardins de Cocagne sont un organisme d’accompagnement socio-professionnel par l’agriculture biologique. Cette cérémonie s’est déroulée en présence du Maire de Saclay. Le montant du chèque servira à financer une machine pour le nettoyage des légumes. La fondation Simply-Market a ainsi montré sa générosité pour aider des organismes aussi utiles que les Jardins de Cocagne. Après la remise du chèque, la cérémonie s’est terminée par un pot de l’amitié.

Le site d’implantation du Jardin de Cocagne du Limon est l’ancienne ferme de la communauté bénédictine sur le territoire de l’abbaye Saint-Louis du Temple qui se situe dans la commune de Vauhallan.

Chaque année, le réseau des Jardins de Cocagne accueille 4 000 personnes en insertion, femmes et hommes, avec ou sans qualification, en proie à des difficultés sociales et professionnelles les ayant écartés du marché de l’emploi.

 

Agenda, Bon plans, Plateau de Saclay

Saclay : Ouverture des réservations pour les volailles de Noël

Nov 5, 2014

Source : Information de la ferme de Charles Monville

charles-monville saclay

Charles Monville

Avant de vous parler des réservations pour noël je souhaite vous informer des prochaines ventes suivantes pour novembre

Jeudi 13 novembre Fromage de chèvres & nouveau : huile d’olive Bio d’Espagne
Jeudi 27 novembre Fromage de chèvres

Dans 2 mois les fêtes de Noel, les chapons et les poulardes en élevage depuis cet été profitent pleinement.

La phase d’engraissement à base de maïs pour donner une volaille tendre et moelleuse a commencé pour les chapons et démarre pour les poulardes cette semaine.

Comme les années précédentes, les poids devraient  s’échelonner de 3.5kg à  5Kg à 18.50€/Kg

Je commence dès à présent à prendre vos réservations, voici le calendrier des ventes.

Il y aura cette année la possibilité de réserver des poulardes pour le jeudi 18 décembre pour ceux qui le souhaitent.

Décembre Jeudi 18 Ouverture14h30 à 17h30 Vente poulets œufs et poulardes
Vendredi & samedi Préparation des volailles pour Noël
Dimanche 21 Ouverture9h-12h Récupération de vos commandesChapons & Poulardes 
Lundi 22 Ouverture16h30-19h30
Mardi 23
Mercredi 24 Ouverture9h-12h
Janvier Jeudi 8 Reprise des ventes de poulets &œufsDe 15h30 à 19h

Pour commander, il suffit de m’envoyer par mail la tranche de poids souhaitée (Prévoyez 400 g/personne), votre jour de passage à la ferme (cf. date ci-dessus) et un N° de téléphone.

Accompagné d’un chèque d’acompte de 15€ à envoyer à la ferme

 

Lire également :

VIDÉO : PLATEAU DE SACLAY – UN ÉLEVAGE DE POULET BIO POUR PRÉSERVER L’AGRICULTURE LOCALE

 

Paris-Saclay, Plateau de Saclay, Université

L’enseignement du français à l’École polytechnique labellisé Qualité français langue étrangère

Nov 5, 2014

Source: Communiqué de presse, 5 /11/2014

École polytechniqueLa commission interministérielle de labellisation a décerné à l’École polytechnique le label Qualité français langue étrangère le 17 juillet 2014. Ce label qualité FLE permet d’identifier et de promouvoir les lieux de formation avec une offre linguistique et des services de grande qualité. À travers son Département des Langues et Cultures et sa Direction des Relations internationales, l’École polytechnique mène une politique visant à renforcer le niveau des élèves en langues. Cette labellisation confirme les garanties d’excellence de son enseignement de français.

L’École polytechnique fait partie des 4 centres français labellisés Qualité FLE 3 étoiles cette année après avoir obtenu la note maximale sur l’ensemble des critères retenus : Formation et enseignement, Enseignants, Accueil, Locaux et Gestion.
Consolider le niveau des élèves en langue étrangère
Depuis plusieurs années, l’X mène une politique dont l’objectif est de consolider le niveau des élèves en langue étrangère. Un élève non francophone doit justifier d’un niveau de français situé entre B1 et B2 (selon le CECR) pour intégrer définitivement le cycle polytechnicien et d’un niveau C1 pour obtenir le diplôme d’ingénieur.

Le Département des Langues et Cultures de l’X dispense des cours de français aux étudiants non francophones du cycle polytechnicien ainsi qu’aux étudiants des programmes Masters et des programmes internationaux (soit entre 350 et 400 élèves par année académique). Les élèves polytechniciens bénéficient d’une formation intensive en français langue étrangère au début du cursus et de cours réguliers tout au long des 2e et 3e années.
Une équipe de 15 enseignants (4 maîtres de conférences et 11 chargés de cours) dispense les enseignements linguistiques mais aussi culturels dont les élèves internationaux ont besoin pour suivre leur cursus à l’École et pour mieux comprendre la vie culturelle, économique, politique et sociale de la France. Cette bonne intégration des élèves étrangers passe également par l’organisation chaque année de conférences (dans le cadre de la semaine des langues et celle de la Francophonie), de visites de musées, d’excursions et de sorties culturelles.

Le label Qualité français langue étrangère
Créé en 2007, le label Qualité français langue étrangère est le résultat d’une démarche d’assurance qualité engagée par trois ministères français : le ministère de l’éducation nationale, de l’enseignement supérieur et de la recherche, le ministère de la culture et de la communication et le ministère des affaires étrangères et du développement international, membres de la commission interministérielle qui délivre le label.

Ce label permet de donner confiance aux publics et de les aider à mieux identifier et distinguer les centres d’apprentissage du français qui garantit des cours et des services de qualité. Le label Qualité FLE aide les établissements labellisés, les postes diplomatiques et le réseau français des instituts et des alliances françaises à prescrire une offre fiable de cours de français en fonction de la demande, des besoins du public et du profil des étudiants. Il propose également un accompagnement des centres dans le développement d’une démarche progressive d’amélioration de la qualité des services.

En savoir plus sur le label qualité FLE

Info Citoyen, Plateau de Saclay

Le CEA de Saclay survolés par des drones

Oct 30, 2014

Source: Le Figaro 30/10/2014

EDF porte plainte après des vols de drones au-dessus de ses centrales

Depuis le début du mois d’octobre, au moins 7 centrales nucléaires ont vu des drones survoler leur espace aérien. Ces opérations, formellement interdites par la loi, ne représentent «pas de menace significative» selon l’armée de l’Air. Greenpeace «nie toute implication».

Sept centrales nucléaires, dont une en déconstruction, ont été survolées par des drones en octobre, «sans conséquences sur la sûreté ni le fonctionnement des installations» a annoncé EDF mercredi 29 octobre. Le premier survol «d’un aéronef assimilable à un drône» a été détecté le 5 octobre au-dessus de la centrale en déconstruction de Creys-Malville, dans l’Isère. Les autres survols ont été signalés dans l’est et le sud-est, ainsi que sur le site du Blayais en Gironde. Plusieurs sites du Commisariat à l’énergie atomique (CEA), dont celui de Saclay, ont également été survolés par des drones, selon des informations obtenues par Le Figaro.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L’armée de l’Air, qui enquête sur ces vols de drones, estime que «la menace n’a pas augmenté de façon significative». «Nous sommes dans une phase d’investigation», a précisé le porte-parole de l’armée de l’Air, le colonel Jean-Pascal Breton. «Nous devons vérifier ce qui a été déclaré par les personnes qui ont vu ces drones, et qui sont souvent des gens des centrales». Les drones évoqués par les témoins «sont des mini-drones», «en vente dans le commerce», a souligné le colonel, selon qui, vu la taille de ces engins, «il n’y a pas de menace avérée contre les installations en elles-mêmes».

EDF se veut également rassurante: «Nous n’avons aucune crainte vis-à-vis d’un drone survolant nos installations. Ces objets ne sont pas susceptibles d’endommager quoi que ce soit par leur chute ou tout objet qu’ils lâcheraient. On est en deçà de ce qui est prévu dans le dimensionnement de nos installations».

Comme le CEA, l’entreprise a toutefois porté plainte. La législation française interdit formellement le survol d’une centrale nucléaire dans un périmètre de 5 kilomètres ainsi qu’en dessous de 1000 mètres d’altitude. Le risque terroriste exige en effet une protection importante de l’espace aérien des centrales, surveillé par l’armée de l’air dans le cadre d’un protocole avec EDF.

Lire la suite sur le site du Figaro

Agenda, Association, Bon plans, Environnement, Plateau de Saclay

LES RECHERCHES SUR LE PLATEAU DE SACLAY AU SERVICE DU TERRITOIRE

Sep 16, 2014

Plus de 13% des chercheurs français sont présents sur le Plateau de Saclay. Quels sont les impacts positifs et concrets de la recherche pour le Plateau ?
Venez en famille parcourir 10 km où nous rencontrerons 4 équipes de chercheurs enthousiastes à l’idée d’échanger sur leurs projets avec vous.
Rendez-vous le Dimanche 5 Octobre à 14h à la Ferme de la Commanderie, à Saint Aubin.

• Nathalie De Noblet, chercheuse au Laboratoire des Sciences du Climat et de l’Environnement
L’histoire et l’anticipation du climat du Plateau de Saclay : un véritable enjeu pour l’agriculture du plateau

• Pascal Maugis, chercheur au Laboratoire des Sciences du Climat et de l’Environnement
Le cycle de l’eau sur le Plateau de Saclay, un processus complexe encore peu connu

• Isabelle Goldringer et Jérôme Enjalbert, chercheurs à l’Unité Mixte de Recherche du Moulon
Les mélanges variétaux, une avancée pour l’agriculture biologique

• Carmen Bessa Gomes et son équipe, chercheurs sur l’Ecologie des Populations et des Communautés
La biodiversité sur le Plateau de Saclay, l’observer pour servir l’agriculture du Plateau

Nous vous attendons nombreux pour partager ce moment convivial qui se clôturera sur une touche sucrée!

Merci de vous inscrire sur le lien suivant: http://bit.ly/1CZshKz

Si vous souhaitez contribuer à cet évènement n’hésitez pas à nous contacter, nous serons heureux de vous accueillir dans notre équipe !

L’Equipe de Terre et Cité

Environnement, Info Citoyen, Plateau de Saclay

Grève illimitée au réacteur Osiris à Saclay, producteur de Molybdène 99, depuis le 23 juin 2014

Juil 8, 2014

Source : Communiqué de presse

Signer la pétition sur :

http://www.petitions24.net/je_demande_le_report_de_larret_du_reacteur_osiris_de_saclay

L’arrêt du réacteur OSIRIS en 2015, nouveau scandale de santé publique à prévoir …

Je demande le report de l’arrêt programmé du réacteur Osiris de Saclay (Essonne) pour éviter le risque de pénurie d’éléments radioactifs nécessaire aux examens médicaux (scintigraphie). Je demande au gouvernement de revenir sur sa décision de mettre à l’arrêt le réacteur expérimental OSIRIS de Saclay en 2015 et de donner les moyens au CEA de le faire fonctionner en toute sécurité jusqu’à la mise en route du réacteur (Réacteur Jules Horowitz RJH dans le Bouches-du-Rhone) qui le remplacera.

La politique d’austérité choisi par les gouvernements successifs  commence à porter ses fruits … Seulement ces fruits plutôt que d’être juteux sont  blettes voire gâtés … Cette politique qui ne peut améliorer la situation économique du pays va également modifier durablement et fortement la société d’aujourd’hui, en s’attaquant aux services publics (santé, éducation, énergie, …), en sacrifiant l’avenir ( moins de moyens à la recherche et à la formation), à la solidarité (aide sociale, retraite) … Tout cela pour donner des dizaines de milliards aux entreprises et aux banques.

Chacun est à même de voir les effets négatifs de cette politique dans notre vie quotidienne. La CGT souhaite interpeller les citoyens sur un sujet qui de premier abord semble secondaire, alors que c’est d’une importance majeure pour la santé.

En ne lui donnant pas les moyens nécessaires pour la réalisation de travaux important pour répondre aux règles de sûreté en vigueur demandée par l’ASN (Autorité de Sûreté Nucléaire), le gouvernement met le CEA (Commissariat à l’Energie Atomique et aux Energies Alternatives) dans l’obligation d’arrêter le réacteur OSIRIS  installé au CEA Saclay (Paris). Cette annonce pourrait apparaître banale, tant les attaques contre la recherche sont nombreuses, mais entre autres activités, ce réacteur nucléaire expérimental sert également à la génération  de radioéléments à usage médical. Ces radioéléments servent notamment aux examens par scintigraphie, indispensables pour le dépistage des métastases osseuses, des pathologies, pulmonaires, cardiaques. Un nouveau réacteur (RJH) est en construction à Cadarache, mais il ne sera pas disponible avant 2020. Il va donc y avoir  une pénurie de ces radioéléments en France et en Europe. En effet, les réacteurs européens qui réalisent déjà ce type d’irradiation ne pourront pas  absorber la demande, d’autant que certains se révèlent   peu fiables et sont bien plus vieux … Certes, OSIRIS, lors de sa mise en service en 1966, disposait d’une autorisation de fonctionnement de 49 ans (arrêt en 2015). Mais depuis 47 ans le CEA n’a pas ménagé ses efforts humains et budgétaires pour maintenir cet instrument scientifique dans un état exceptionnel de fonctionnement et de sûreté. L’arrêt de ce réacteur va donc provoquer une pénurie d’un élément indispensable au dépistage de maladies graves, utilisé dans des dizaines de milliers d’examens réalisés annuellement en France.

Pourquoi mettre à l’arrêt un réacteur expérimental qui reste le plus jeune et le plus sûr de sa génération en Europe ? BR2 en Belgique a 54 ans, HFR aux Pays Bas a 52 ans, un autre réacteur en République Tchèque a 57 ans… Ces réacteurs présentent-t-ils un meilleur niveau de fiabilité qu’OSIRIS qui a 50 ans?

La  raison de cet arrêt n’est pas une raison de sécurité ou d’utilité : c’est uniquement pour réaliser des économies budgétaires. Sauf que cela fait courir un risque grave aux patients.

Les risques pour les patients sont bien majeurs puisque des organismes liés à la santé, tel que l’académie nationale de médecine, CISBio International,  ont diffusés chacun leur communiqué, sur les risques de pénurie du technétium 99m :

L’académie de médecine, le 18 février 2014 :

 » … Le technétium 99m (99mTc) est le principal élément radioactif utilisé en médecine nucléaire pour la réalisation de scintigraphies. Il est produit à partir du molybdène 99 (99Mo) qui se transforme en Technétium 99 de période courte. Actuellement, près de 75% des examens scintigraphies utilisent le 99mTc avec des indications qui recouvrent pratiquement tous les domaines de la médecine (notamment oncologie, cardiologie, neurologie, endocrinologie, rhumatologie, pneumologie, néphrologie, urologie, gynécologie), apportant des renseignements fonctionnels et métaboliques qu’aucune autre technique d’imagerie ne peut fournir…. L’autorisation de fonctionnement du réacteur Osiris court jusqu’en fin 2015 et le réacteur Jules Horowitz (RJH) du CEA, qui doit le remplacer, ne sera opérationnel qu’en 2018-2020. De plus, le réacteur canadien NRU doit cesser son activité en octobre 2016, et le réacteur belge BR2 doit être en maintenance pendant dix-huit mois en 2015-2016. Une période de pénurie est donc certaine de 2016 à 2018 si rien n’est fait pour la prévenir….

L’Académie nationale de Médecine recommande que les pouvoirs publics mettent en œuvre les mesures permettant de prévenir la pénurie annoncée de 99mTc et d’assurer une disponibilité durable de cet élément radioactif incontournable pour la prise en charge de dizaines de milliers de patients. »

Cisbio international, le 05 mars 2014, par courrier au Président de la République:

 » Par courrier cité en Réf 1, nous vous alertions entre autres des graves conséquences sur la santé publique de la fermeture programmée pour fin 2015 du réacteur Osiris (Saclay). … Comme nous l’évoquions dans notre courrier (ref1), nous vous confirmons donc qu’il y aura bien carence de plusieurs années si l’arrêt du réacteur Osiris est confirmé pour fin 2015. … la situation internationale en termes de disponibilité et de fiabilité des réacteurs concourant à la production de produits radio-pharmaceutiques rendrait une grave crise de pénurie des plus probables pour les années 2016, 2017 et 2018.  …« 

Les organisations syndicales du CEA, dont la CGT, ont également alerté le premier ministre par un courrier du 09 avril 2014, et demandent que les décisions soient prises rapidement.

Et maintenant ?

Malgré les contestations, il n’y a pas eu, à ce jour, de remise en cause de la décision du 13/06/2013 d’arrêter le réacteur en 2015. Depuis, le CEA  a remis un rapport aux 2  inspecteurs que le  gouvernement a chargé du dossier et à la demande du ministère a proposé 4 scenarii : (Le CEA en a défendu 2 devant les 2 inspecteurs)

1-fonctionnement d’OSIRIS jusque fin 2018 pour la production de Technétium 99m, si besoin et à  la demande des industries pharmaceutiques et arrêt des expériences (travaux a minima pour 6 M€, possibles lors des arrêts programmés de printemps et d’été)

2-fonctionnement d’OSIRIS jusque fin 2018 comme actuellement pour la production de technétium et possibilité de continuer les expériences en accord avec les partenaires industriels (travaux a minima pour 6 M€, plus 6 M€/an de fonctionnement)

La balle est donc dans les mains du gouvernement. Sera-t-il « jusqu’au-boutiste », restera-t-il sourd aux opposants nombreux et légitimes à cette fermeture? Au vu de ce qui se passe depuis le début du quinquennat la CGT ne peut qu’être inquiète. La non prise en compte par le gouvernement du message des électeurs est lourd de sens.

Info Citoyen, Les Ulis, Plateau de Saclay, Transport

Cars d’Orsay – bilan en fin de grève : 1,6% d’augmentation

Juin 13, 2014

Lors d’un entretien téléphonique vendredi matin M. Gregory Depière, directeur Transdev Les Cars d’Orsay, est revenu sur les conditions de la sortie du conflit social qui a paralysé Les Cars d’Orsay pendant 24 jours.

Les chauffeurs exigeaient une augmentation de salaire de 2% minimum et la rémunération des jours de grève. « Nous proposions 1.5 pourcent  d’augmentation et une prime de 100 euros. Par ailleurs, nous souhaitions mettre en place un plan d’intéressement et nous avions envisagé de regrouper en six les douze groupes de l’entreprise pour garantir plus d’équité », rappelle M. Depière.

« Après 24 jours les  grévistes ont obtenu 1,6% d’augmentation et nous leur avons accordé le payement de 3 jours de grève » dit M. Depière.

Aujourd’hui la priorité des Cars d’Orsay est le retour à la normale. « Ce matin le seul acte d’incivisme à déplorer a été le caillassage d’un bus au Guichet, le conducteur a appliqué son droit de retrait, ce qui est normal », explique M. Depière.

« Nous encourageons les passagers à rester calmes et courtois avec les chauffeurs, c’est dans leur intérêt, il faut à tout prix éviter qu’ils se sentent menacés et par conséquent appliquent leur droit de retrait », ajoute-t-il.

Info Citoyen, Plateau de Saclay, Transport

Fin de la grève aux Cars d’Orsay

Juin 13, 2014

Communiqué Mobicaps

JEUDI 12 juin 2014 – 23h00
FIN DU CONFLIT.
Un accord à été trouvé ce soir entre la direction des Cars d’Orsay et les partenaires sociaux.
Nous vous informons que le mouvement social, commencé le 20 mai 2014, a pris fin le jeudi 12 juin 2014.
Une reprise progressive du trafic est attendue à compter du vendredi 13 juin 2014.

Dans les jours à venir, une procédure d’indemnisation sera mise en place pour les porteurs d’abonnements hebdomadaires, mensuels et annuels selon les conditions fixées par le STIF (Syndicat des Transports en Ile de France).

La direction des Cars d’Orsay vous prie de bien vouloir accepter ses excuses pour la gêne occasionnée.

Ecoles, Info Citoyen, Plateau de Saclay, Transport

Grève des Cars d’Orsay : prolongation de la navette

Juin 8, 2014
Le service de navette proposé par la Mairie de Saclay est à nouveau prolongé à partir de mardi 10/06 matin et pour toute la semaine.
Nous avons eu beaucoup de difficultés à trouver une solution  pour mardi matin avec les transporteurs. SAVAC vient de nous informer ce dimanche que c’est OK. Le service de réservation est donc disponible à l’adresse habituelle sur monSaclay.fr:     http://bit.ly/S0ilwR  (n’hésitez pas à communiquer autour de vous car le service de résa est tardivement mis à disposition)

Concernant la poursuite de la grève, les négociations sont engagées depuis la semaine dernière entre la Direction Transdev et les Syndicats. Par ailleurs, le référé a été prononcé par le Tribunal pour que le service minimum soit assuré. Pour l’instant, nous n’avons cependant aucune date de reprise effective à vous annoncer. Nous vous tiendrons informés de toute nouvelle évolution bien évidemment.
Nous restons à votre disposition pour toutes questions complémentaires.
Bien cordialement,
Gildas Leroy
Commission Transports et Scolarisation Saclay – Comité de Quartier
Grand Paris, Info Citoyen, Plateau de Saclay, Transport

GrandParis: le métro et les voyageurs peuvent attendre..

Juin 8, 2014
entrefilet Canard Enchaîné, 14/05

entrefilet Canard Enchaîné, 14/05

Un entrefilet inquiétant du généralement bien informée Canard Enchaîné du 14/5 nous apprend que l’état puise dans le budget des lignes nouvelles du Grand Paris pour maintenir les RER à bout de souffle..
En ces temps de disette budgétaire extrême, ou l’état est comme chacun sait à la recherche de liquidités, il parait de plus en plus probable que le métro ne passe jamais à Saclay..
Tandis que la RD 36 serait doublée, faisant ressurgir les vieux fantômes de la B12..
Ainsi, on cumulerait les handicaps avec la gentrification de la frange sud du plateau et les désagréments liés à l’augmentation du trafic routier dans une zone peu ou mal desservie par les transports en commun..

Ecoles, Info Citoyen, Plateau de Saclay, Transport

Pétition des usagers des transports Les Cars d’Orsay

Juin 4, 2014

Signer la pétition !

Nous, usagers des transports urbains service assuré par l’entreprise  Transdev – Cars d’Orsay sur le Plateau de Saclay (Bures s/Yvette, Orsay,  Gif s/Yvette, Les Ulis, Igny, la ZA de Courtaboeuf, le plateau de  Saclay…) et/ou les chefs d’entreprise de l’ADEZAC, du plateau de  Saclay et de la Z.A de Courtaboeuf, les parents d’élèves de tous  niveaux scolaires : primaire, collège, lycée, université, protestons  contre le non-respect du Service minimum (LOI n° 2007-1224  du 21 août 2007) lors des grèves de Transdev – Cars d’Orsay,  notamment durant celle en cours débutée le 20 mai 2014.

Nous sommes las de voir notre droit à la mobilité bafoué. Alors que nous  payons un titre de transport !

Compte tenu du blocage des dépôts de Transdev Les Cars d’Orsay qui  empêche la mise en application du service minimum. Nous, usagers  demandons aux pouvoirs publics :

RÉGION ILE DE FRANCE – STIF – CONSEIL GÉNÉRAL DE L’ESSONNE – CAPS

La mise en place d’un service palliatif aux heures de pointe (matin et  soir) afin de permettre aux usagers de circuler.

Son coût (location de véhicules + emploi de conducteurs) serait déduit  des subventions reçues par Transdev – Les Cars d’Orsay via le STIF.

Pétition

http://www.petitions24.net/greve_cars_dorsay__respect_du_service_minimum 

Association, Environnement, Paris-Saclay, Plateau de Saclay

Création du Collectif Stop TAFTA « CAPS et communes avoisinantes »

Juin 3, 2014

Source : Communiqué de Presse  02/06/2014

Le 26 mai 2014, le collectif local Stop TAFTA « Communauté d’agglomération du plateau de Saclay et des communes avoisinantes » a été créé à l’initiative d’associations, de partis politiques et de citoyens afin de se mobiliser contre la poursuite des négociations du grand marché transatlantique.

En effet, depuis l’été 2013, se sont ouvertes dans le plus grand secret des négociations entre les États-Unis et l’Union européenne en vue d’un accord sur le commerce et l’investissement. Ce projet de traité est connu sous le nom de TAFTA (Transatlantic free trade agreement) ou PTCI ou TTIP ou encore Grand Marché Transatlantique (GMT). Le TAFTA est un des nombreux accords bilatéraux en préparation suite au blocage des négociations multilatérales au sein de l’OMC.

Cet accord vise à abattre davantage encore les protections commerciales entre les USA et l’Union européenne et à défendre les intérêts des investisseurs, au besoin en passant par dessus les réglementations environnementales, sanitaires ou sociales des pays impliqués. L’accord prévoit également de renforcer les droits de propriété intellectuelle au détriment du libre accès aux connaissances et de libéraliser plus encore les marchés financiers.

Il est également prévu d’introduire une justice privée à travers les tribunaux d’arbitrage qui se substitueraient aux institutions judiciaires publiques pour le règlement des différends entre une entreprise et un État ou l’une de ses composantes, l’initiative de la saisine du tribunal d’arbitrage n’étant ouverte qu’aux entreprises. Il s’agit donc d’une attaque contre la démocratie.

La conclusion d’un tel accord aurait des conséquences dans de très nombreux domaines, toujours au profit des multinationales et au détriment des peuples et de l’environnement. S’il était adopté, cet Accord s’appliquerait non seulement aux états de l’Union européenne, mais également à toutes les composantes de ces états : les régions, les départements, les communes.

Par exemple, en visant à accroître l’accès aux marchés publics, l’Accord aboutirait à interdire à une commune de préférer des produits locaux pour les cantines scolaires si les intérêts d’une entreprise qui exporte vers la France des produits similaires sont menacés par cette politique d’achat local.

La mobilisation contre ce projet grandit dans tous les pays concernés. En France un collectif national s’est créé (https://www.collectifstoptafta.org ) et plus de 50 collectifs locaux sont déjà actifs.

Notre collectif local organisera des actions d’information des habitants et de mobilisation contre le traité. Il relaiera ces mobilisations auprès des élus nationaux et locaux, afin de les inviter à se prononcer contre le projet. Six régions françaises se sont déjà déclarées « zone hors TAFTA » ou opposées au TAFTA.

Liste des premiers membres de ce collectif: Attac Nord Essonne, Buressois unis et solidaires, Citoyens actifs et solidaires d’Orsay, Solidaires 91, Ensemble, EELV-3 Vallées 2 Plateaux, PCF section de l’Yvette, PG, et des militants à titre individuel. Nous invitons les associations, partis, syndicats et citoyens qui le désirent à rejoindre le collectif, dont l’élargissement à d’autres organisations est déjà en cours.

Contact : [email protected]

Info Citoyen, Plateau de Saclay

Vidéo : Roms du Petit-Clamart : Situation Stable

Juin 1, 2014

Mon premier article sur les Roms du Petit-Clamart date du 27 septembre 2009.

Cinq ans plus tard le camp est toujours là, rien n’a changé ; ce n’est ni plus insalubre, ni mieux qu’avant. Les expulsions et les contrôles de police hebdomadaires ne changent rien – la situation des Roms doit être gérée au niveau européen et non national.

Les bénévoles continuent d’aider cette population et certains – encore trop rares – arrivent même à s’insérer et à payer un loyer mensuel.

Le camp du Petit-Clamart compte aujourd’hui une cinquantaine de personnes dont 25 enfants.

Note : Je suis toujours surpris de constater la confusion entre Roms et Gens du Voyage :

La plupart des Roms des pays de l’est en particulier de Roumanie et Bulgarie ne sont pas des nomades. En France, il s’agit donc de migrants économiques de nationalité roumaine et bulgare qui se déplacent car ils sont expulsés des endroits où ils essayent de s’installer.

Par contre, les gens du voyage sont pour la plupart des nomades de nationalité française. Certains ont des origines communes avec les Roms (Manouches, Sinti etc) mais d’autres pas vraiment. Par exemple, les Yéniches et certains forains ne sont pas d’origine Romani.

Pour en savoir plus : Que veulent dire les mots Roms, Tsiganes et Gens du voyage? (excellent article de Slate)

Voir les autres articles de monSaclay.fr sur ce camp 

Dix repères de base pour les mieux connaître.

Par Jean-Pierre Dacheux

  1. Les Rroms ne s’appellent pas Rroms parce qu’ils sont des Roumains ! Beaucoup de Rroms ne sont pas roumains. Ils sont encore moins romains (de la ville de Rome). Rrom est un mot qui veut dire « homme ». Pourtant, en Europe, c’est en Roumanie qu’on compte le plus grand nombre de Rroms (plus de 2,5 millions).
  2. Les Rroms ou Tsiganes sont venus du nord de l’Inde, il y a au moins sept siècles. En France, à part les 5 000 à 6 000 Rroms étrangers, roumains ou bulgares, ils sont tous français et installés en France depuis de nombreuses générations. Ce ne sont donc pas, en général, des étrangers. Les Français tsiganes (appelés aussi Manouches, Gitans) sont sans doute plus de 400 000.
  3. Les Rroms sont presque tous européens. Ceux qui vivent dans d’autres continents (en Amérique latine par exemple), sont beaucoup moins nombreux. On compte au moins 12 millions de Rroms en Europe (ils sont présents aussi au-delà des 27 États, en Ukraine et en Russie, dans les pays des Balkans, en Turquie …).
  4. Les Rroms se disent Rroms (avec 2 r) parce que, dans leur langue, la langue rromani, on prononce un r qui n’est pas le nôtre. Eux nous appellent les gadjé, (on dit : un gadjo , une gadji, des gadjé), c’est-à-dire les non Rroms.
  5. Les Rroms ne sont pas des nomades, même ceux qui vivent en caravanes. D’ailleurs, les Tsiganes sont une minorité à vivre en caravanes et il n’y a de caravanes que dans l’ouest de l’Europe, notamment en France.
  6. Les Rroms ont été tenus en esclavage dans deux provinces de l’actuelle Roumanie (la Moldavie et la Valachie ou Munténie) pendant cinq siècles ! C’est peu connu. Et pourtant, cela fait partie de l’histoire de l’Europe ! Ils n’ont été libres qu’au moment de l’abrogation de l’esclavage des Noirs, au milieu du 19e siècle.
  7. Les Rroms ont été traités comme les Juifs. On a voulu les faire disparaître de notre planète. Les nazis, entre 1933 et 1945, en ont fait mourir plus d’un demi million. Cela s’appelle un génocide (un génocide, c’est la mise à mort d’une population entière sur ordre d’un État).
  8. 8 – Les Rroms n’ont pas de pays en propre. C’est un peuple sans territoire compact, réparti dans tous les pays d’Europe. Ils ont la nationalité du pays où ils sont installés. Ils ont une langue, des coutumes, une conception de la vie en famille qui leur sont propres. C’est ce qu’on appelle une ethnie (un mot qu’il faut comprendre comme représentant une minorité culturelle et nullement un groupe racial !).
  9. Les Rroms sont connus pour être artistes. Ils ont la culture de la musique. Il y a parmi eux de très grands musiciens. Le violon, la guitare, la cymbalum, la clarinette et tous les instruments de percussion sont leurs instruments préférés. On les connaît aussi dans les arts du cirque.
  10. Les Rroms sont souvent religieux et adoptent volontiers la religion du pays où ils vivent : catholiques en Espagne, protestants et catholiques en France, orthodoxes en Serbie, musulmans en Albanie…

 

Plateau de Saclay, Transport

Grève aux Cars d’Orsay : reprise lundi ?

Mai 30, 2014
Grève des Cars d'Orsay

Grève des Cars d’Orsay

La situation restait bloquée ce vendredi, après dix jours de grève aux Cars d’Orsay. Contacté par téléphone ce midi, M. Grégory Depière Directeur de Transdev Les Cars d’Orsay déclare : « Nous avons tenté plusieurs sorties de cars pendant la semaine et à chaque fois, les grévistes ont fait barrage avec leurs corps. Ils ont menacé et intimidé les chauffeurs non-grévistes. »

Le conflit étant maintenant porté devant le Tribunal de Grande Instance d’Evry ces tentatives de sortie sont à chaque fois effectuées devant un huissier et en présence de vigiles et de la gendarmerie.

« Nous tenterons à nouveau de sortir vendredi après-midi », dit M. Depière. « Nous voulons à tout prix pouvoir assurer le service minimum dès lundi, au moins sur les lignes transportant les scolaires ».

« Les grévistes perdent 0,33% par jour donc en 10 jours de grève ils ont déjà perdu plus que ce qu’ils réclament en augmentation (Les grévistes demandent entre 2 et 3%).

Est-ce vraiment la seule raison de cette grève » ? demande M. Depière.
Il ajoute : « Il ne faut pas oublier qu’en fin d’année auront lieu les élections professionnelles ».

M. Depière n’est pas disposé à céder aux revendications d’augmentation de plus de 1,5%.
Il rappelle que la proposition initiale qu’il a faite aux partenaires sociaux (1,5% d’augmentation, une prime exceptionnelle de 100 € et la mise en place d’un plan d’intéressement) est l’une des plus importantes du groupe Transdev qui compte 80 000 employés.

 Voir les interviews vidéo des grèvistes et du directeur

Bad Behavior has blocked 2190 access attempts in the last 7 days.

MonSaclay.fr -- site communautaire et citoyen contribuant a faciliter la mise en relation des habitants
de Saclay au bourg et au Val d'Albian et de l'ensemble des habitants du Plateau de Saclay. MonSaclay.fr est un blog d'entre-aide; un blog d'information citoyenne sur les
associations, les ecoles, la vie de quartier... Monsaclay.fr Saclay est une
commune de l'Ile de France sur le Plateau de Saclay en Essonne, 91 au sud de Paris. Les communes voisines
sont Bievres, Jouy en Josas, Orsay, Vauhallan.

Contact : Stanislas Berteloot s...Cliquez ici pour visualiser...@monsaclay.fr