Search results for

adsl

Haut Débit, Info Citoyen

L’ADSL en Essonne vers une modernisation du réseau téléphonique

Juin 23, 2010

Lu dans : http://www.essonne.fr

Demain, nous voulons donner la capacité aux Essonniens d’accéder à l’Internet très haut débit et à ses nouvelles fonctionnalités, telle que la télévision 3D « , annonce Thierry Mandon. Une montée en débit du territoire qui ne pourra se faire que progressivement, par types de zones et en laissant le champ le plus large possible aux opérateurs. Les villes d’habitat très dense, telles qu’Evry ou Les Ulis, seront ainsi équipées en priorité en fibre optique, technologie qui permet d’acheminer le signal directement chez l’habitant en s’affranchissant de réseau téléphonique.

Cet équipement sera assuré intégralement par des opérateurs privés, selon les protocoles de l’Arcep. Pour la majorité des autres communes essonniennes, et notamment les territoires ruraux, les montées en débit pourraient aussi se faire en DSL, c’est-à-dire en modernisant le réseau téléphonique actuel sans attendre un équipement intégral du territoire en fibre optique. Mais cela nécessitera une forte intervention de l’Etat, notamment à travers la mobilisation des crédits du Grand Emprunt national. C’est précisément l’objet du nouveau Schéma directeur départemental d’aménagement numérique (SDAN) de l’Essonne, voté le 21 juin dernier, qui vise à « faciliter la réalisation de projets locaux d’équipements numériques conduits par les communes ou les intercommunalités ». Le département de l’Essonne a d’ores et déjà prévu de débloquer 130 000 € pour le financement de ce schéma.

Lire l’article

Haut Débit, Info Citoyen, Plateau de Saclay

De l’espoir pour le débit ADSL à Saclay ? Ce n’est pas gagné !

Mai 18, 2010
Un récent article dans Secteurpublic.fr affirme que le programme réseau Yvelines Numériques inauguré en 2006 par le conseil général des Yvelines entrera en 2012 dans sa phase 2.
Alors ce réseau atteindra une longueur totale de 515 km et permettra à 2 500 entreprises de bénéficier de tous les services numériques associés au Très Haut Débit.
L’effort du Département permettra aussi aux grands projets territoriaux, tels que les Opérations d’Intérêt National (Saclay et Seine-Aval) et les pôles de compétitivité de bénéficier de conditions optimales de développement.
Malheureusement on apprend que : « Si le raccordement des acteurs économiques des Yvelines est imminent, ce n’est pas le cas des particuliers, ni de l’ensemble des acteurs éducatifs, culturels et sociaux, en particulier en zone rurale. Les enjeux de la poursuite du raccordement sont réels mais les coûts sont faramineux : ils sont estimés à environ 900 millions d’euros pour les 650 000 foyers installés dans les Yvelines. »
Lire les autres billets sur l’ADSL à Saclay
Haut Débit, Info Citoyen, Val d'Albian

L’ADSL au Val d’Albian

Août 27, 2009

Le débit ADSL au Val d’Albian est un sujet récurrent mais néanmoins frustrant !

Voir le billet du 14 mai 2009 dans Monsaclay.fr sur ce sujet et qui faisait part du conseil municipal du 13 février 2007…

L’éloignement du central crée une forte déperdition qui nous interdit d’atteindre plus de 1mb de débit.

Personnellement j’ai amélioré quelque peu les choses en quittant France Télécom et Alice pour passer en dégroupage total avec Bouygues Télécom. Malgré tout le gain de vitesse obtenu reste quand même trop faible pour permettre l’accès à la télévision via ADSL.

Le problème de l’ADSL au Val est l’un des sujets sur lequel le Comité de Quartier souhaite travailler.

La question reste :

  • Comment pouvons nous ensemble faire bouger les choses ?
  • Faut-il organiser une pétition, envoyer des emails en masse à France Télécom ou encore solliciter les opérateurs de câble ?
  • Comment faire en sorte que France Télécom investisse et change son infrastructure ?
  • Quelles solutions existent ?
Haut Débit, Info Citoyen, Val d'Albian

L’ADSL au Val d’Albian

Mai 14, 2009

Y a t-il au Val une personne qui soit satisfaite de la qualité de sa connexion ADSL ?

Le faible débit Internet au Val d’Albian provient de la trop grande distance avec le central téléphonique qui se trouve au Bourg. France Télécom ne semble pas avoir prévu d’améliorer la ligne. Test ADSL

Le sujet n’est pas nouveau, d’ailleurs une recherche Google sur les mots ADSL et Val d’Albian donne en troisième position le résulat suivant :

CONSEIL MUNICIPAL DU 13 FEVRIER 2007

Commission Finances : M. Maugis rapporte :

Jean-Claude MAUGIS, explique qu’un projet visant à permettre aux habitants du Val d’accéder à l’ADSL est à l’étude. 2 solutions sont possibles :
• Soit des antennes en ondes radio sont installées entre le Bourg et le Val et les habitants le souhaitant pourront installer une petite antenne sur leur toit pour avoir l’ADSL pour 30€/mois pour un forfait illimité.

• Soit un réseau de fibres optiques est mis en place du rond-point du Christ jusqu’au Val. Le coût de l’opération est évalué à 40 000 €. Cette solution n’est pas évidente à mettre en oeuvre en raison du nombre d’intervenants qu’elle implique. Mme Cadoret fait remarquer qu’il y a des fourreaux sous la rue de Paris. M. Chevreteau indique que cela a été installé par la CAPS et que la fibre optique passe à hauteur du garage. M. Maugis explique que des recherches des plans sont en cours. Il ajoute qu’il recherche également des subventions.

A suivre…

Haut Débit, Info Citoyen, Val d'Albian

Passage à la Fibre

Jan 2, 2014

Comme on me l’a demandé plusieurs fois, voila un petit résumé de comment s’est passé mon passage de l’ADSL à la Fibre Optique.

J’étais chez Orange avec un offre Open ADSL. Comme beaucoup d’entre vous, j’avais un débit de dingue, qui frôle les 3 mbps en descente avec le vent dans dos collé à un camion :

fibre before

Pendant ces 2 année, je n’ai rien eu à reprocher à Orange. J’ai toujours eu un débit faible mais stable et sans perte de connexion, sauf le jour où il y a eu le vol d’un câble ADSL mais Orange n’y pouvaient rien.

Depuis l’annonce de l’ouverture de la fibre, fin décembre, je vérifiais tous les jours si j’étais éligible sur ce site.

Jusqu’au jour, le 18 décembre 2013, où j’ai eu la confirmation. Je me suis empressé de contacter Orange qui m’a proposé un rendez-vous avec un technicien pour le 27 (donc moins de 10 jours). Etant ailleurs, j’ai pris rdv pour le 2 janvier au matin.

J’ai choisi l’offre « Edition Open Play 4G/H+ Fibre » avec une limite théorique annoncée de 200 mbps.

Après une confirmation par téléphone 48h avant et un SMS, le matin même, on m’annonce que finalement le technicien a un empêchement (nouvel an trop arrosé? :)). Heureusement une autre équipe a pris en charge mon rendez-vous et sont arrivé à 11 h.

Très pro et efficace, l’installation s’est faite en 1h15, montre en main. Il faut dire que tout a été prévu dans les nouveaux logements du Val d’Albian. Il suffit juste de passer la fibre dans un des 2 fourreaux libres entre la rue et le panneau électrique et faire 4 soudures optiques.

Pour ma part, j’ai placé la box directement dans la boitier électrique, ce qui simplifie encore l’installation.

tableau electronique

La fibre (1) sort du fourreau et entre dans un boitier en plastique (2) servant juste à enrouler la fibre. Ensuite la fibre va dans un convertisseur fibre – ethernet (3). En effet la livebox n’a pas d’entrée fibre, ce convertisseur est donc indispensable pour transformer le signal lumineux (fibre optique) en signal électrique (câble ethernet). En sortie du convertisseur, il y a une prise RJ45 et un simple câble ethernet relit ce boitier à la livebox (4).

Il faut donc prévoir 2 prises de courant, une pour la livebox et une pour le convertisseur.

Le moment tant attendu arrive, je peux enfin tester le fameux débit et je n’ai pas été déçu !

fibre after

 

283,76 mbps soit plus de 100 fois le débit avant migration. D’après le technicien, Orange annonce une limite de 200 mbps sur son site mais ils brident en fait à 300 mbps.

Le ping de 2 ms est tout aussi bluffant, sans parler de l’upload qui est lui aussi 100 fois plus rapide.

Une chose importante à savoir est que la fibre est partagée à un certain moment dans le réseau, cela veut dire que plus il y aura de monde sur la fibre, moins les débits seront impressionnants. Pour le moment, seule une poignée de personnes ont la fibre, cela explique ces débits proches des débits théoriques. Donc si j’ai un conseil à vous donner, surtout rester sur l’ADSL le plus longtemps possible 😉

On passe donc d’une connexion plus lente que 69% des français (grade D) à une connexion plus rapide que 97% des français (grade A+), on peut difficilement faire mieux !

Je n’ai qu’une chose à dire, merci la CAPS!

Si vous avez des questions, je tenterai d’y répondre en commentaire.

Info Citoyen, Val d'Albian

Bienvenu à Saclay !

Oct 28, 2012

Bienvenu à Saclay monSaclay.fr souhaite la bienvenue aux nouveaux habitants de la rue Arthur Rimbaud au Val d’Albian.

C’est un superbe weekend d’automne frais mais ensoleillé qu’ont trouvés les nouveaux habitants du Val d’Albian pour emménager dans leurs nouvelles maisons.

Beaucoup de familles ont en effet emménagés ce weekend dans la deuxième partie de la rue Arthur Rimbaud — qui va de la rue de Villeras au Simply Market et qui a récemment été ouverte à la circulation.

Les camions de locations devant chez eux et les copains pour donner un coup de main, les nouveaux saclaysiens n’ont pas eux le temps de chaumer.

Dommage, car à en juger par le nombre de véhicules à Viltain, le temps été idéal pour la cueillette.

Encore bienvenue et (si vous avez déjà l’ADSL) profitez des commentaires pour partager vos anecdotes et vos premières impressions.

 

 

Bourg, Haut Débit, Info Citoyen, Paris-Saclay, Plateau de Saclay, Val d'Albian

FTTH à Saclay en 2013… ou pas…

Sep 24, 2012

Il est important de faire la part des choses entre les annonces officielles et ce que cela implique pour nous, habitant de Saclay qui n’en pouvont plus de ces débits ridicules en ADSL.

La CAPS annoncent l’ouverture commerciale à partir de Février 2013 (Val d’Albian en 3ème position après Igny et Vauhallan et le Bourg en 9ème et dernière position), mais qu’est ce que cela veut dire? Tout simplement que l’infrastructure sera en place mais ca ne veut pas dire que vous aurez la fibre chez vous.

Pourquoi donc? Tout simplement car ce qui est long dans l’histoire ce n’est pas de tirer les principaux cables mais de cabler chaque maison, une par une…

Sachez que pour cette dernière opération, pour une unique maison il faut compter QUATRE heures à un technicien, soit une demi journée. La raison en est simple, il doit tirer une fibre optique entre le cable se trouvant dans la rue jusqu’au mur intérieur de votre salon et ce n’est pas une opération facile (trou dans les murs, tranchées etc)… Surtout que la fibre à des contraintes fortes (pas d’angles droits etc…)

D’ailleurs, cela coûte 135€, souvent (toujours?) pris en charge par votre fournisseur internet.

D’après la CAPS, ils prévoient 10 000 raccordements, à raison d’une demi journée, pour un technicien qui bosse 252 jours par an, ca prendra un peu moins de 20 ans. Evidemment, on espère qu’il ne sera pas seul 🙂

Donc même si Saclay est prioritaire sur les raccordements par rapport à d’autres villes, vu le nombre de demande qu’il y aura, il faudra surement attendre encore des mois avant d’avoir enfin la fibre dans nos maisons…

Haut Débit, Plateau de Saclay

Saclay : La fibre optique va débuter à Palaiseau en 2013

Sep 23, 2012

Source : http://www.degroupnews.com

Comment faire pour inciter les consommateurs à basculer sur une offre très haut débit quand ils possèdent déjà une offre ADSL satisfaisante ? Certains pensent qu’il faudrait prendre des mesures coercitives. Se basant sur cette idée, Orange a donc décidé de tester en grandeur nature ce concept à Palaiseau. L’opérateur fermera définitivement son réseau cuivre dans cette ville en 2013.

Pour que la fibre optique soit adoptée un jour, il faudra bien parvenir à l’extinction du cuivre. Tous les professionnels des télécommunications l’ont bien compris. Pourtant, le réseau cuivre semble avoir de beaux jours devant lui. L’Etat et l’opérateur ont du mal à se passer de la rente du cuivre, l’arrivée du VDSL2 pourrait lui donner une seconde vie et surtout les utilisateurs ne voient pas encore assez de différences entre le très haut débit et le haut débit.

20120923-202230.jpg

Déploiement de la fibre optique sur le plateau de Saclay

Pour inciter les foyers à basculer sur une offre très haut débit lorsqu’ils sont raccordés, des experts prônent d’imposer un basculement à l’image de ce qui a été fait pour le passage de la télévision analogique à la télévision numérique. Toutefois, avant d’arriver à un programme national avec un calendrier, il faudra du temps et de nombreux essais.

Le premier test aura donc lieu à Palaiseau qui fait partie du projet de fibrage du plateau de Saclay, surnommé la Silicon Valley européenne. Durant l’année 2013, Orange fermera définitivement le réseau cuivre de cette commune. Ainsi tous les habitants devront souscrire à une offre très haut débit chez un des opérateurs présents. L’extinction définitive du réseau est prévue fin 2013.

Ce « switch off » sera l’occastion pour tous les acteurs de la filière FTTH d’analyser les réactions des habitants, de répondre aux résistances et aux craintes. En cas de réussite, l’expérience de Palaiseau pourrait donner un coup d’accélérateur au chantier du très haut débit en France. Cependant, il ne faut pas négliger l’autre facteur essentiel au développement de la fibre optique : les usages. Quand les utilisateurs comprendront l’intérêt du très haut débit, alors cette technologie devrait rapidement se répandre.

Entreprise, Haut Débit, Plateau de Saclay

100% du plateau de Saclay couverts en fibre

Avr 6, 2012

Paris, 06 avril 2012

Source Communiqué Presse

  • La communauté d’agglomération du plateau de Saclay (CAPS) a choisi Orange pour déployer son réseau de fibre optique dans le cadre d’une Délégation de Service Public
  • 22,4 millions d’euros investis dans la fibre par la CAPS avec le soutien de la Région et du Conseil Général pour développer la compétitivité de ce territoire amené à jouer un rôle capital dans le développement du Grand Paris

Fibre Optique SaclayUn an après le résultat de la procédure de la DSP (délégation de service public), le déploiement de la fibre sur la communauté d’agglomération est entré dans sa phase opérationnelle. François Lamy, Président de la CAPS et député maire de Palaiseau, Jean-Paul Huchon Président du Conseil Régional d’Ile de France, et Stéphane Richard, Président directeur général de France Télécom-Orange annoncent la couverture à 100%en Fibre optique des 10 communes de l’agglomération du plateau de Saclay. Ce déploiement est réalisé d’une part dans le cadre du plan AMII et sur les fonds propres d’Orange pour les communes de Palaiseau et d’Orsay et d’autre part dans le cadre de la DSP pour les huit autres villes de l’agglomération.

In fine, 90%des foyers, des entreprises, des écoles et universités seront couverts en Très Haut Débit (THD) d’ici fin 2013 et 100% d’ici 2016 en privilégiant la rapidité du fibrage sur les zones où l’éligibilité ADSL est la plus faible, en couvrant en complémentarité des projets public et privé les zones d’activité  économique et favoriser ainsi une optimisation des déploiements en déployant en masse les zones pavillonnaires en proposant des offres innovantes pour les campus universitaires.

un réseau ouvert pour l’ensemble des FAIs
Le réseau THD pourra être utilisé par l’ensemble des Fournisseurs d’Accès Internet du marché avec des conditions tarifaires très attractives tant pour les FAIs nationaux que pour les FAIs de plus petite taille avec des offres de location « à la ligne » ne nécessitant pas d’investissements importants.

Lire la suite 

Bon plans, Entreprise, Info Citoyen, Plateau de Saclay

Vendre et acheter une maison à Saclay

Mar 5, 2012
immobilier Saclay

Laurence Martin

Internet simplifie-t-il la vente de biens immobiliers ? Il existe de nombreux sites de ventes en ligne et certains vendeurs hésitent à payer un agent pour les accompagner dans ses démarches. De mon côté, après avoir confié, sans résultat, notre maison à trois agences immobilières, j’ai publié une annonce sur monSaclay.fr.

Dès le lendemain, Laurence Martin, une saclaysienne lectrice du blog et agent commercial indépendant du réseau Immobilier @ Domicile m’a contacté et m’a proposé de vendre notre maison.

En une semaine et après seulement quelques visites Laurence l’avait vendue … deux fois même, car les premiers acheteurs s’étaient désistés !

Retour sur le parcours hors du commun de cet agent immobilier d’un nouveau genre :

Q : Comment êtes-vous venu à cette activité de transaction immobilière ?

Depuis janvier 2008, j’exerce sur Saclay, une activité d’agent commercial indépendant et j’ai rejoint fin 2010 le réseau Immobilier @ Domicile

Q : Pourquoi l’immobilier ?

J’ai longtemps travaillé dans le secteur de l’analyse financière où la valorisation du patrimoine faisait parti de mes prérogatives. C’est donc très naturellement que j’ai mis à profit mon expérience professionnelle « salariée » au service du développement d’une activité individuelle indépendante.

Q : comment est le marché immobilier à Saclay ?

Le marché sur Saclay est très atypique par rapport aux communes avoisinantes. En effet, notre village est très recherché et il y a peu de bien à vendre. Malgré cela il faut être au prix de la demande potentielle, sinon rien ne se passe.

Q : Quels conseils donnez-vous aux vendeurs ?

Les conseils que je donnerais sont d’abord de confier la vente de son bien à un professionnel de l’immobilier. Une vente ne s’improvise pas. Des éléments essentiels doivent être respectés pour vendre vite et au bon prix. Un deuxième point important est d’avoir un bien présentable. Un rangement, un nettoyage, voire même quelques travaux de peintures, sont parfois nécessaires.

Et enfin, il faut être au prix du marché. Pour cela, je conseille à nouveau de prendre contact avec un professionnel qui vous aidera dans l’estimation précise de votre bien car il connait la demande. Le bon prix est celui qui rencontrera un acheteur.

Q : Qui sont vos concurrents et comment vous vous différenciez ?

Mes concurrents sont tous situés sur les communes aux alentours. Les Agences immobilières traditionnelles ont des frais de structure bien plus importants que moi.

J’ai la chance d’habiter Saclay depuis 20 ans et donc de connaître particulièrement bien la commune et ses environs. Je dois simplement me faire reconnaitre dans cette activité.

Je travaille aussi sur les communes environnantes : Jouy en Josas, Bièvres, Vauhallan, Igny, Orsay, Massy et Palaiseau. C’est-à-dire dans un périmètre de très forte proximité. Je ne peux pas travailler uniquement sur Saclay car le volume des transactions, dans notre village, ne le permet pas.

Q : Comment vous vous différenciez-vous ?

Mes annonces sont très largement diffusées sur internet ; sur plus de 200 sites, ce qui est considérable.

Je privilégie les sites pro de l’immobilier bien sûr: seloger.com, explorimmo.com, logicimmo.com… Mais aussi les onglets immobiliers des sites les plus consultés : TF1.fr, capital.fr, lemonde .fr, etc. Aujourd’hui, 90% des personnes recherchent un bien immobilier sur internet, c’est l’essence même de mon réseau Immobilier @ Domicile. Je travaille de mon domicile mais je me déplace aussi beaucoup.

Mon deuxième atout est que je fonctionne avec des honoraires réduits de 25% à 50% par rapport à une agence traditionnelle grâce à mon statut d’indépendante, sans salarié.

Ce qui ne veut pas dire que je souhaite rester seule car je recrute des personnes sérieuses et motivées par le secteur de l’immobilier et qui souhaitent s’investir pour créer leur propre emploi au travers du réseau Immobilier @ Domicile. Je dispense alors une formation et un accompagnement vers la réussite avec l’aide de mon réseau et ce pendant 12 mois. Je précise pour terminer que la formation et l’accompagnement sont gratuits.

Aujourd’hui mon équipe se compose de 3 personnes : une dans le 94, une dans le 78 et une dans le centre du 91.

Enfin, mes amis et clients disent que j’ai un très bon contact, que je donne confiance et que je suis professionnelle.

Si vous envisagez de vendre, faire construire, rénover ou déménager, voici quelques bons plans :

Vente et achat : Laurence Martin [email protected], 06 86 25 89 91

Rénovation ou construction, je vous conseille le constructeur France Maison : 01 30 49 27 20

Raccordement électricité : attention il y a d’un côté le réseau (ERDF)  et de l’autre le fournisseur d’énergie. Sur un nouveau logement cela prend trois mois.

Diagnostic de performance énergétique : Jean-François Thaon (Saclaysien)  [email protected]

Changement d’adresse : tout ce fait en ligne : http://packmna.laposte.fr/

Cartons de déménagement : Leroy Merlin est moins cher que Casto

Besoin d’une nouvelle antenne TV (rare sont les chanceux qui, à Saclay reçoivent la TV via Internet) : Ignimage (à Saclay) 06 64 83 23 55 ; 350€ pose, ampli et antenne

Conseils et équipements pour un habitat ecologique et économique : Benoit Perret (Saclaysien), Wissous Eco Logis

ADSL : contactez votre fournisseur avant de déménager et communiquer le numéro France Télécom de votre nouveau logement

 

 

Info Citoyen

Résultats du sondage sur les saclaysiens et la neige

Déc 21, 2010
saclay

Neige à Saclay

La neige tombée plus fortement que prévue lundi à perturbé les transports dans le nord de la France.

A Saclay le système-D était de mise pour se rendre au travail.

  • La majorité des saclaysiens (42%) à décider de partir en voiture malgré la météo.
  • Malgré les mauvaises connexions ADSL sur Saclay 21% ont télé-travaillés.
  • Seulement 17% ont décidés de prendre un jour de vacances ou de RTT.
  • Pour 21% des saclaysiens la neige à obligé à changer les habitudes : certains sont partis travailler à pied, d’autres ont pris le RER. Une personne dit même avoir « pris le train à Vauboyen … puis 2 heures pour arriver sur Paris ».

Météo France annonce de nouveau de la neige mercredi soir, alors bon courage !

Grand Paris, Haut Débit, Info Citoyen, Plateau de Saclay

Lu dans la Tribune : Le très haut débit, une impérieuse nécessité

Juin 8, 2010
Si vous avez visité Séoul au cours des dix dernières années, vous avez peut-être pu vous apercevoir que le haut débit n’est pas un leurre.
La Corée du Sud en a fait un des fers de lance du développement de son économie. Et le visiteur peut surfer confortablement sur du 50 Mo à 100 Mo en fixe ou du 10 Mo en mobilité (Wibro, une forme de Wimax).
Quelle est la situation en France ? Elle est fortement contrastée. Qu’en on juge : sur le plateau de Saclay, premier pôle scientifique et technologique français, situé au sud de Paris, les ingénieurs qui travaillent dans des entreprises performantes de l’endroit disposent d’une connexion de 2 Mo ou 3 Mo sur leur lieu de travail. Dès qu’ils rentrent à leur domicile, pour peu que celui-ci ne soit pas bien desservi, ils rament à moins de 512 Ko. Pourtant, ces 512 Ko avaient été désignés comme « haut débit » dans un plan antérieur du gouvernement. C’était il y a seulement deux ans…
Entre-temps, la consommation et les usages d’Internet ont changé. Une connexion DSL fournit 1 Mo à 10 Mo. Or, dans un foyer type, le télétravail va consommer 1 Mo à 20 Mo ; l’échange de contenus 10 Mo à 50 Mo ; les communications de type Skype avec vidéo, 1 Mo à 5 Mo ; l’enseignement à distance, 1 Mo à 5 Mo ; et la télévision, 4 Mo à 8 Mo. Faites le compte, il manque quelques dizaines de mégaoctets.
Un tel constat a été fait lors du Forum des décideurs, organisé le 20 mai 2010 par PPP Agency et « La Tribune ». Tous les participants se sont accordés pour signifier l’importance du haut débit pour le développement économique de la nation. Et les solutions passent obligatoirement par une action publique d’envergure.
« J’ai proposé au Premier ministre qu’une partie du grand emprunt soit consacrée au déploiement de la fibre optique dans les territoires non rentables (pour les opérateurs), c’est-à-dire la quasi-totalité des territoires ruraux », indique Michel Mercier, ministre de l’Espace rural et de l’Aménagement du territoire. La somme imaginée est de 2 milliards d’euros. Un bon début, certes, mais il faudra faire plus et utiliser des technologies complémentaires : nouveau satellite ou Wimax pour les zones rurales et fibre dans les zones denses (1 et 2, déterminées par l’Arcep).
Tandis que les collectivités locales devront imaginer les moyens ad hoc. Pour autant, cette étape indispensable vers la société numérique n’est pas infranchissable. On a bien installé le téléphone filaire partout en France. Et on a bien électrifié les villes et les campagnes. « Il existe toujours des syndicats d’électrification pour améliorer l’existant, remarque Michel Mercier. Et le très haut débit de 2020 ne sera probablement pas le très haut débit d’aujourd’hui. » Enfin une note d’optimisme !
P. B.
Lire les autres billets sur ce sujet publiés dans Monsaclay
Info Citoyen

Retour sur les billets les plus populaires du blog

Avr 25, 2010

MonSaclay aura un an dans deux mois (le 16 juin). Le blog compte déjà 160 articles écrits par des saclaysiens et est lu, en moyenne, par 60 personnes par jour (avec des pics à 150). Chaque jour, plus de 130 personnes reçoivent les derniers billets par email ou flux RSS. Monsaclay vous informe sans parti pris et est ouvert à toutes les opinions. Alors continuez d’en faire votre blog : inscrivez-vous et publiez !

Aujourd’hui nous vous proposons de revenir sur sur les derniers billets qui vous ont les plus intéressés.

Les 10 billets récents les plus lus

Cars d’Orsay : grève illimitée
La Marche de la Bièvre Par Meunier Michel
Le Forum (les petites annonces)

Depuis le début du blog les deux billets les plus lus sont :

Déneigement des trottoirs: quelles obligations ? (1138 lectures uniques)

Les 10 billets les plus commentés

Bon plans, Enfance, Info Citoyen

Nounou, Aide Informatique, Bricolage : vos voisins ont du talent !

Avr 1, 2010

Les offres de services de MonSaclay.fr

Vous cherchez des baby-sitters, un jardinier, une personne pour vous soulager du repassage qui s’empile.

Vous rêvez qu’un voisin vienne vous aider à brancher votre nouvelle box ADSL ?

Cet été qui gardera Médor (là, c’est une question que je me pose
personnellement 😉 ?… 

Dans sa rubrique Offrez vos Services vos voisins mettent leurs compétences à votre service.

Alors profitez-en ! Cliquez ici pour déposer votre offre

Haut Débit, Info Citoyen, Val d'Albian

Compte rendu de la réunion d’information sur le débit Internet à Jouy en Josas

Jan 27, 2010

Je reviens de la soirée organisée par Jouy en Josas à propos des débits Internet. Plusieurs personnes de France Telecom sont intervenus devant une centaine de Jovaciens dont un bon nombre étaient remontés contre les faibles débits. Malheureusement le représentant du conseil général était malade et n’a pu venir. Il n’a donc pu entretenir des plans prévus par le département en ce qui concerne Jouy en Josas.

Saclay et Jouy en Josas ont le même problème. Au niveau du Val d’Albian et du Parc de Diane, les débits sont très faibles, entre 512kbps et 1mbps; c’est dû à la grande distance entre ces zones et leur NRA (plus de 5km).

Voici très brièvement ce qui s’est dit lors de cette réunion:

– l’ADSL utilise l’ancien réseau téléphonique, la position des NRA, des SR, des cables n’a donc pas évolué et n’évoluera pas pour des questions des coûts trop élevés et non rentable à long terme.

– l’ACERP réfléchit à 3 solutions pour améliorer l’ADSL:

  1. la bijection; ca consiste à tirer une fibre optique entre le NRA et le SR, ce qui fait que les pertes de données entre le NRA et le SR deviennent quasi nulles. Les pertes ne se font donc plus qu’entre le SR et l’habitation. C’est la solution préférée de France Telecom. Dans notre cas, étant donné qu’il y a un SR au parc de Diane, on aurait alors une perte de signal que sur 1 km au lieu de 5km et donc le débit serait bien plus grand. (Je ne sais pas où sont les SR à Saclay). Le coût serait de 100 à 200 K€, à la grosse louche.
  2. Déport de signaux, pas encore testé, compliqué à mettre en place car rien n’existe dans ce domaine.
  3. Transformer un SR en NDA, tous les opérateurs doivent alors remettre du matériel dans le nouveau NRA. C’est déjà utilisé en province pour casser les zones d’ombres mais jamais fait en ile de France et ca ne plaît pas du tout aux opérateurs.

Le gros problème est que dans tous les cas, ces mises à jour demandent beaucoup d’argent et ce ne sont pas les opérateurs qui paieront pour la simple et bonne raison qu’ils n’ont aucun intérêt à le faire. En effet, que vous ayez 512kbps ou 20mbps, dans tous les cas, vous payez 30€ par mois. Il n’y a donc que les collectivités locales qui pourraient régler ces problèmes de bas débits afin d’éviter une exode de leurs populations.

Deuxième problème, à moyen/long terme, il y l’arrivée de la fibre optique à la maison (FTTx) et donc investir dans une solution court terme n’est pas intéressante.

Le FTTx est prévu pour les grosses communes d’ici 2015 et il se pourrait qu’une des 3 solutions puissent être mise en place dans les autres villes non couvertes par le FTTx afin de limiter les écarts entre les grandes villes (FTTx) et les autres (qui resteraient en ADSL).

Dans tous les cas, même en supposant que l’on signe pour la bi-injection à Jouy en Josas ou à Saclay, il faudrait attendre, au bas mot, au moins 1 an car France Telecom, pour pouvoir mettre en place le système, a des délais à respecter envers les autres opérateurs.

En conclusion

– Aucune amélioration de l’ADSL au Val d’Albian et au parc de Diane n’est à espérer avant un bon nombre d’années.

– Aucune chance que les communes de Jouy en Josas et Saclay puissent travailler ensemble (et minimiser les coûts) pour trouver une unique solution au problème de l’ADSL au Val d’Albian et au parc de Diane (trop d’intervenants, pas le même département, trop compliqué).

– Il faut peut être aller voir du coté de Numéricable (le parc de Diane est cablé, je ne sais pas ce qu’il en est pour le val d’Albian) qui propose des débits supérieurs (par exemple au Metz (un quartier de Jouy en Josas), des utilisateurs ayant les 2 systèmes ont 2mbps en ADSL et entre 5 et 10mbps avec Numéricable, et ce, pour le même prix, 30€/mois). Le problème du cable est que s’il y a un brouilleur sur la zone, toute la zone peut perdre Internet pendant plusieurs jours le temps qu’un technicien trouve le brouilleur (ceci n’existe pas sur l’ADSL).

– Le satellite, ca peut être une solution mais le débit mensuel est limité…

– Le réseau 3G, mais c’est plus cher, le débits n’est pas énorme et la couverture n’est pas non plus très bonne par chez nous…

– Le WiMax, mais ce n’est pas encore en place…

Haut Débit, Info Citoyen, Val d'Albian

Débit Internet au Val d’Albian

Oct 13, 2009

Comme Stan l’a rappelé à plusieurs reprises, la connexion Internet au val d’albian est plutôt problématique et ce n’est pas avec les 10ène de nouveaux logements qui sont entrain de se construire que les choses vont s’arranger.

J’ai demandé à plusieurs personne du val de faire des tests de débits et je partage les résultats que j’ai obtenu. Je tiens d’ailleurs à remercier tous ceux qui ont bien voulu prendre de leur temps pour me fournir ces informations:

  • Débit descendant : 1385 kbps (173.1 Ko/s) – Débit montant : 707 kbps (88.4 Ko/s) – Ping : 163 ms – rue Victor Hugo – BBox de Bouyges
  • Débit descendant : 3850 kbps (481 Ko/s) – Débit montant : 841 kbps (105 Ko/s) – Ping : 38 ms – rue Pasteur – Free
  • Débit descendant : 3985 kbps (491 Ko/s) – Débit montant : 266 kbps (33 Ko/s) – Ping : 79 ms – rue Curie – Orange

Si vous voulez tester votre connexion et partager vos résultats, il suffit de vous connecter sur le site suivant:

http://www.degrouptest.com/test-debit.php

Cliquez sur « Démarrer le test » puis donnez les nombres affichés dans « Débit en réception« , « Débit en « émission » ainsi que le « ping » qui est au milieu du compte tour.

Bad Behavior has blocked 2212 access attempts in the last 7 days.

MonSaclay.fr -- site communautaire et citoyen contribuant a faciliter la mise en relation des habitants
de Saclay au bourg et au Val d'Albian et de l'ensemble des habitants du Plateau de Saclay. MonSaclay.fr est un blog d'entre-aide; un blog d'information citoyenne sur les
associations, les ecoles, la vie de quartier... Monsaclay.fr Saclay est une
commune de l'Ile de France sur le Plateau de Saclay en Essonne, 91 au sud de Paris. Les communes voisines
sont Bievres, Jouy en Josas, Orsay, Vauhallan.

Contact : Stanislas Berteloot s...Cliquez ici pour visualiser...@monsaclay.fr