Archives

Info Citoyen

JMS PHOTOGRAPHIES: LES ETANGS DE SACLAY DANS TOUS LEURS ETATS.

Déc 27, 2015

Le blog JMS PHOTOGRAPHIES présente les meilleurs clichés de son auteur, photographe amateur. De 2011 à 2014 notamment, il a beaucoup photographié les étangs de Saclay. Créés sur l’ordre de Louis XIV, on le sait, pour alimenter les fontaines de Versailles, ils sont idéalement orientés Est-Ouest,

6149143911_037792fe3c_o

Ci-contre: Pêche matinale à l’étang neuf

ce qui en fait de superbes miroirs à l’aube pour ce qui est de l’étang neuf, au coucher du soleil pour ce qui concerne l’étang vieux. Les fantasmagories qui s’y reflètent à ces deux moments de la journée constituent un émerveillement pour le passant et une aubaine pour le photographe…
Les lecteurs de Monsaclay.fr ont déjà eu l’occasion de découvrir certaines de ces photos.

12036428836_0c60e27dcd_oCi contre: cygnes dans les couleurs du couchant (étang vieux)

Après quatre années de prises de vues, nous avons décidé de réaliser dans ce blog un montage de nos meilleurs clichés concernant ce sujet.
Vous pouvez découvrir toutes ces photographies en cliquant sur le lien suivant:
http://jmsphotographies.blogspot.com/2015/12/les-etangs-de-saclay-dans-tous-leurs.html

Association, Info Citoyen

L’Ulissienne,première course pédestre aux Ulis depuis 12 ans, a remporté un franc succès dimanche 25 octobre.

Oct 26, 2015

« Véhiculer une image positive et dynamique de notre ville »

Dimanche 25 octobre, par une agréable journée d’automne, une course pédestre de dix kilomètres était organisée aux Ulis pour la première fois depuis 12 ans. Sous l’impulsion de deux Ulissiens passionnés de sport, Pascal Maison et Loïc Bayard, l’association Actuel Ulis a mis sur pied cet événement, avec le soutien de la mairie et de nombreux partenaires privés. « Nous avons ressenti le besoin de relancer une véritable manifestation sportive, mais aussi festive et populaire » explique Loïc Bayard, co-organisateur de la course. « Il s’agissait de répondre aux besoins des joggers de plus en plus nombreux, mais aussi de véhiculer une image positive et dynamique de notre ville. Il nous semblait inconcevable qu’une commune de 25 000 habitants comme Les Ulis ne puisse proposer une course pédestre ».

IMGP7978gdgdgBON

             10h5 : les coureurs dans la ville peu après le départ.

317 participants cette année.

Le parcours, au départ du stade Jean-Marc Salinier, était constitué de deux boucles dans la ville, la deuxième incluant un passage au parc nord . 317 participants étaient inscrits à cette « première ». « Nous avons volontairement limité le nombre des inscrits pour cette première année, mais en 2016 nous passerons à 500-600 participants » indique Loïc Bayard. Les participants étaient répartis en 8 catégories masculines et 8 catégories féminines , allant de cadet (16 ans) à vétéran4 (âge illimité). Le doyen de la course avait paraît-il 78 ans ! Pour obtenir son dossard, il fallait acquitter 9 euros : « C’est l’un des coûts de participation les moins élevés de la région. Nous souhaitons que l’Ulissienne soit un événement populaire et accessible à tous » précise encore l’organisateur. Notons la présence de participants venus d’autres communes de la région: l’événement a un retentissement qui dépasse les limites de la ville.

IMGP8019GOOD

                      Vers 10H25 : traversée du parc des Ulis…

Le gagnant a parcouru les 10 km en 30 minutes 47 secondes.

Les trois premiers de chaque catégorie ont reçu des lots offerts par les sponsors privés de la course. Tous les participants ont reçu un maillot orné de la sérigraphie de l’Ulissienne et tous les arrivants une médaille. Par ailleurs, les coureurs inscrits ont pu participer à un tirage au sort qui a permis à deux personnes de gagner un VTT offert par Go Sport des Ulis.

La carte de la solidarité.

Ajoutons que les organisateurs, en passionnés de sport qu’ils sont, trouvent important de de jouer la carte de la solidarité : l’intégralité des bénéfices de la manifestation devait être reversée à l’association Petits Princes qui réalise les rêves d’enfants atteints de cancer ou de leucémie. « L’important est que les participants soient heureux de notre manifestation. Nous ne voyons pas l’intérêt de conserver des bénéfices financiers, d’où notre souhait de reverser l’intégralité à une cause noble » ajoute Loïc Bayard.

IMGP8083VAINQUERS

Les trois premiers de la course :  1- KUMBI BECHERE Tura (30’47), 2- ATMANI Mohamed (35’54), 3- SORBELLI Mattéo (36’03).                                     IMGP8087B

Les trois premières femmes: TANGUY Marlène US Palaiseau (41’10),THOMÉ Maria Les Ulis (44’38), BLAIS Sophie US Palaiseau (44’46).

Cette « première » a été un franc succès, et les organisateurs pensent déjà à la course de l’année prochaine, qui aura lieu le 23 octobre. Et il est question d’organiser aussi, cette fois, une course « enfants ».

A VOIR : un reportage en images dans la Blogazette des Ulis: http://jmsattoblogazettedesulis.blogspot.com/2015/10/lulissienne-premiere-course-pedestre.html

 

Info Citoyen

Le plateau de Saclay à l’honneur dans le diaporama IMAGES DU HUREPOIX présenté au château du Marais le 19 septembre.

Août 22, 2015

 Samedi 19 septembre à partir de 15h, j’aurai le plaisir de présenter dans le grand salon du château du Marais un diaporama intitulé:

« Images du Hurepoix »  

Cinq années à la recherche de la beauté en Hurepoix.

Photographies: JM SATTONNAY.

6149143911_441912ee94_z

 

 

 

 

 

 

Pêche matinale – Etang neuf de Saclay , 2011.

seront ainsi présentées mes meilleures photographies de la région , datant des années 2009 à 2014 , période pendant laquelle je l’ai beaucoup sillonnée appareil photos en mains. Il ne s’agit pas d’une présentation  didactique et exhaustive des caractéristiques de la région, mais d’une approche esthétique, même si certaines de ces caractéristiques apparaissent de fait. Ainsi certains sites qui m’ont particulièrement inspiré – ils sont devenus mes sites photographiques fétiches – sont privilégiés : c’est le cas du  plateau de Saclay et notamment des étangs, des environs de Gometz-la-Ville, du château du Marais par exemple…). J’aime à photographier certains d’entre eux à des moments différents ou à des saisons différentes , d’où la présence de variations sur tel sujet. Les images sont  groupées selon différents thèmes (par exemple : arbres, coquelicots, le Hurepoix au fil des saison, sur le plateau du Hurepoix, châteaux et parcs, soleils couchants… ou en fonction de ces lieux fétiches.

JM Sattonnay.

JMSPHOTOGRAPHIES:

http://jmsphotographies.blogspot.fr/

Le prix d’entrée au Marais (8 euros)  comprend la visite du musée Talleyrand et du parc,  les animations de cette Journée du patrimoine (notamment des présentations de divers métiers d' »art de la restauration ») , et le diaporama à voir dans le grand salon.

Coordonnées du château:

CHATEAU DU MARAIS,

21 rue du Marais, 91530 LE VAL SAINT GERMAIN

Tous renseignements sur le site : www.lechateaudumarais.com

Info Citoyen

VERRIERES-LE-BUISSON: LA POMME DE TERRE, OBJET D’UN CONCOURS LE 3 OCTOBRE!

Août 20, 2015

A Verrières, c’est l’année VILMORIN, consacrée à la commémoration du bicentenaire de l’installation de cette famille de pépiniéristes dans la commune. Le 3 octobre, un concours de recettes à base de pommes de terre va être réalisé : il faut s’inscrire sur http://www.mairie-verrieres-91.fr/ville , et chaque participant réalisera un plat chaud le jour J. Le but? Attirer l’attention sur le rôle des Vilmorin dans le développement de ce légume. D’autre part, du 11 septembre au 3 octobre, une exposition sur PARMENTIER se tiendra à la mairie.

IMGP3074STAT

 

 

 

 

 

 

Le monument « Aux Vilmorin », de Joseph Carlier, près de la villa Sainte Christine (ancienne mairie). (L’allégorie de l’Horticulture, l’allégorie de l’Agriculture, l »enfant vannant).Ces trois statues ,jusqu’ici séparées, ont été réunies à l’occasion de l’année Vilmorin.

Info Citoyen

Un HERBIER classé MONUMENT HISTORIQUE: l’herbier Vilmorin à Verrières-le-Buisson.

Juin 12, 2015

Il est constitué d’un ensemble de 56 000 planches classées en 2007 au titre des Monuments historiques. Elles reflètent les travaux de la société Vilmorin depuis 1612.
Un appel à des bénévoles est lancé pour trier et classer une partie du fonds avant numérisation et transfert au musée d’Histoire Naturelle.

Dans le cadre du centenaire de l’installation de la famille Vilmorin à Verrières le Buisson, le public a eu accès à l’herbier de la famille Vilmorin, grâce à des visites guidées organisées par la mairie. Il est constitué d’un ensemble de 56 000 planches classées en 2007 au titre des Monuments historiques. Elles reflètent les travaux de la société Vilmorin depuis 1612 .Ce « trésor » est entreposé depuis 2003 à un étage de l’ancienne ferme expérimentale des Vilmorin, devenue aujourd’hui le centre culturel André Malraux. Il jouxte le château de la famille.

Dans la salle de l’herbier , au Centre culturel André Malraux.

Ainsi le 23 mai dernier, Christian Sifre, chargé par la commune de gérer ce patrimoine, a guidé les visites : il a brossé d’abord l’ historique de la société Vilmorin , créée au XVIIIe siècle grâce à l’association entre Philippe-Victoire de Vilmorin , vite passionné de botanique après des études de médecine, et le botaniste Andrieu.

Christian Sifre montre un herbier intéressant par le « geste de botaniste » d’autrefois qu’il révèle.

Après avoir eu l’idée d’acclimater des plantes venues du monde entier, les Vilmorin, à la suite des travaux de Mendel sur la génétique des végétaux, entreprennent d’améliorer la nature en créant de nouvelles espèces. Ces démarches ont entraîné la constitution au fil du temps d’un imposant herbier.

La visite, passionnante, a permis de découvrir des exemples d’herbiers, intéressants aussi par les « gestes de botanistes » anciens qu’ils révèlent (façon dont ils fixaient ou présentaient leur plante, annotations diverses); les visiteurs ont pu prendre aussi connaissance grâce à certaines planches

Présentation des aquarelles « publicitaires » de la maison Vimorin , œuvres d’artiste japonais.

d’exemples d’amélioration de plantes (portant sur le blé notamment).Ils ont découvert aussi des planches illustrées destinées à la publicité de l’entreprise,, ou des aquarelles de fleurs réalisées par des artistes japonais, dont le célèbre Foujita , dans le même but . Un travail de tri et de mise en ordre d’une partie du fonds avant numérisation et transfert au muséum d’Histoire naturelle est en cours, et fait appel à des bénévoles.

Si intéressés par une participation à ce travail, contacter la mairie de Verrières le-Buisson au 01 69 53 10 37.

 

Association, Bon plans, Environnement, Info Citoyen

SUCCES POUR L’HYBRIDE FESTIVAL D’IGNY.

Juin 8, 2015

Le week-end tant attendu est arrivé pour le collectif de jeunes « Le Submersible » d’Igny, soutenu par la mairie : vendredi 22 et samedi 23 mai, l’Hybride festival voit enfin le jour, sur le beau site naturel des Bois Brûlés! Hybride, parce que musical bien sûr, mais aussi écolo !

Le ton est donné déjà tout au long du « parcours balisé » qui mène, à travers bois, jusqu’au lieu des réjouissances : les recommandations écocitoyennes y sont égrenées sous forme d’affiches, ou de petites mises en scènes utilisant mannequins ou objets.

IMGP1717

 

 

 

 

 

Demandez le programme…

Me voici, ce samedi 23 mai, sur le site où Pierre, alias Falko de Nazareth, veut bien me servir de mentor un moment. Il m’emmène de stand en stand et fait les présentations.  » Les participants à la fête ont-ils tous la fibre écolo? » lui demandé-je. « Peut-être pas au départ, mais on espère les influencer ».

Tout le mobilier en bois installé là, sièges, petites tables, stands a été entièrement fabriqué à partir de matériaux industriels récupérés. Mon guide tient à me montrer les « WC écolos » construits par eux et dont il semble particulièrement fier. Partout de grandes poubelles (sélectives) invitent aux gestes responsables. Le stand éco-citoyen qu’il me présente répercute le même message via aussi de petits gadgets distribués.

IMGP1716 LE GROUPE BIEVRE'SVALLEY RED

Le groupe Bievres’s Valley entre en action…

Il est 18h : sur la vaste scène installée au cœur du site, le groupe Bievre’s Valley remplace à présent le DJ qui entretenait l’ambiance sonore. Pas de doute, leur musique est de grande qualité. Beaucoup s’approchent de la scène, prennent des photos , esquissent des mouvements de danse … Plusieurs groupes, comme la veille, alterneront avec le DJ pour animer la fête. Dans un coin, un spectacle de marionnettes « avec slam », vient d’avoir lieu.« Chill zone » (lieux de détente), stands divers, de restauration notamment, coin enfants, ou encore « coin massage » complètent l’ensemble. De plus en plus de personnes arrivent, principalement des jeunes bien sûr. Vendredi déjà, 2800 personnes auraient été de la fête : cela ressemble à un succès !
Rendez-vous l’année prochaine!

VOIR TOUTES LES IMAGES sur :

http://jmsattoblogazettedesulis.blogspot.com/2015/05/une-initiative-de-jeunes-lhybride.html

Sur le COLLECTIF LE SUBMERSIBLE voir aussi:

http://jmsattoblogazettedesulis.blogspot.com/2015/01/quand-les-jeunes-sy-mettent-ignyun.html

Association, Info Citoyen, Plateau de Saclay

A CIEL OUVERT: DERNIERE ETAPE AVANT L’HYBRIDE FESTIVAL…

Mai 2, 2015

A IGNY , le collectif LE SUBMERSIBLE a organisé une fête « A CIEL OUVERT », dernière étape avant leur grande affaire : leur premier « HYBRIDE FESTIVAL ».

Un collectif de jeunes, LE SUBMERSIBLE, veut associer Fête et sensibilisation à l’éco-citoyenneté. Samedi 18 avril, à Igny, dans un espace prêté par la mairie, ils proposaient une fête «à ciel ouvert ». On pouvait d’abord observer l’impressionnant matériel de récupération entreposé dans un hangar : « Il nous sert à créer des décors pour nos événements » explique Clément, chargé de la sensibilisation écologique . « Mais certains peuvent aussi mettre en œuvre leur créativité » . En effet divers objets utilitaires et artistiques étaient exposés . Plus loin, en contrebas, on découvrait l’espace aménagé avec modules et stands fabriqués par eux où de nombreux jeunes , déjà , avaient pris place. Le dj, dans un angle, créait l’ambiance sonore. Quand il y aurait assez de monde, on danserait jusqu’à minuit. Le but était de récolter encore un peu d’argent pour la grande affaire du « collectif » : l’Hybride Festival des 22 et 23 mai, avec ses nombreux groupes musicaux et ses animations «écologiques ».
JMS

VOIR aussi un reportage plus complet concernant le Collectif sur :
http://jmsattoblogazettedesulis.blogspot.com/2015/01/quand-les-jeunes-sy-mettent-ignyun.html

        DES IMAGES :

IMGP0209

Dans un hangar, un matériel de récupération impressionnant avec lequel ils confectionnent leurs décors et stands.

IMGP0212

                                                                 En contrebas, l’espace festif et son mobilier « recup ».

IMGP0216 LE DJ DEVANT LA CARAVANE MASCOTTE DU COLLECTIF

                                                          Devant la caravane fétiche du groupe, le DJ en action…

 

                              Le collectif le Submersible a l’honneur de vous présenter son tout premier

                             festival, et espère avoir le plaisir de vous y retrouver les 22 et 23 mai prochains.

affiche finale hybride festival[1]

Pour plus de détails sur L’HYBRIDE FESTIVAL, VOIR : http://lesubmersible.wix.com/hybride-festival

Info Citoyen

La famille Vilmorin ouvre au public son arboretum privé de Verrières-le-Buisson.

Fév 28, 2015

La municipalité de Verrières-le-Buisson a décidé de commémorer cette année le bicentenaire de l’installation de la famille Vilmorin dans la commune, à travers divers événements.

Les arbres, une passion familiale .

Samedi 14 février, Nathalie de Vilmorin (1) ouvrait au public l’arboretum privé de sa famille. Elle a guidé elle-même la visite du parc du château transformé par la passion familiale pour les arbres en un arboretum d’un peu plus de 4 hectares, contenant 7000 espèces différentes. Les Vilmorin le gèrent depuis 7 générations. C’est Philippe-André de Vilmorin qui a « planté » le premier, après 1815 ; plusieurs de ses successeurs se sont beaucoup investis dans cette activité .Y sont conservés des spécimens anciens, rapportés de voyages à travers le monde par des membres de la famille, mais de nouvelles plantations ont lieu aussi. « Nous voulons un arboretum qui vive, qui soit dynamique » a expliqué notre guide. Un cèdre du Liban et des rhododendrons de 1815, un sequoia et un pin chinois de 1830 , par exemple, voisinent avec des jeunes plants venus de Changhai ou du Tibet.

IMGP7184no

                                                           Nathalie de Vilmorin (à gauche) accueillant les visiteurs .

Un moment d’émotion.

C’est dans ce domaine qu’a vécu Louise de Vilmorin: de 1944 à sa mort en 1969, elle y tint un salon qui accueillait toutes les célébrités de la littérature, de l’art ou encore de la politique. Elle y vécut avec André Malraux, qui continua à séjourner au château jusqu’à sa disparition en 1976 .

IMGP7243 DANS LE PARC PARTERRE D'ACONITS

Dans l’arboretum…

Petit moment d’émotion quand notre guide nous amena à l’endroit où Louise de Vilmorin, avait choisi de se faire enterrer, en pleine terre, près d’un banc d’où elle se plaisait à contempler sa propriété; il est marqué d’un trèfle à quatre feuilles, symbolisant ses quatre frères ; l’emplacement est aussi à l’ombre d’un cerisier « arbre généreux qui donne des fruits et attire les enfants » selon la romancière… Aucun signe distinctif ne révèle l’emplacement exact de la sépulture.

Une visite complémentaire.

Une visite de l’arboretum public voisin, qui a appartenu un temps à des cousins des Vilmorin, a complété cette     agréable et instructive promenade. Elle était guidée par de jeunes bénévoles de l’ association « La maison des arbres et des oiseaux », qui le gère .Nous avons découvert encore plusieurs arbres remarquables aux particularités souvent curieuses,

IMGP7245

Au pied du tronc noueux d’un grand noyer…

comme ce chêne centenaire où un oiseau, la sittelle, coince les fruits qu’il a récoltés entre les lamelles de son écorce pour les picorer à l’aise, ce pin noir qui développe deux troncs parallèles, ou encore le zelkhova ou faux orme de Sibérie dont les racines remontent à sa périphérie pour donner d’autres arbres….

D’autres visites sont prévues le 30 mai et le 10 octobre. Qu’on se le dise!

Inscriptions en mairie:0169531037 ou [email protected]

Découvrez la VISITE EN IMAGES dans la BLOGAZETTE DES ULIS : http://jmsattoblogazettedesulis.blogspot.com/2015/02/la-famille-vilmorin-ouvre-au-public-son.html

Association, Info Citoyen

ILS VEULENT ASSOCIER LA FETE ET L’ECOLOGIE … Une initiative de JEUNES à IGNY.

Jan 17, 2015

Un projet original.

Ils sont cinq, deux filles , Camille et Juliette, trois garçons Clément, Maxime et Pierre, âgés de 21 à 24 ans, anciens amis de lycée pour trois d’entre eux : ils forment le sympathique « équipage » du collectif LE SUBMERSIBLE , une association fondée début 2011 , qui se donne pour ambition d’associer fête et sensibilisation aux thèmes éco-responsables. « Tout est parti de l’acquisition d’une vieille caravane modèle 1977, relookée tout au long d’un été à coups de bombes de peinture » explique Maxime ; elle est aujourd’hui leur mascotte, et aussi le support de leurs actions, servant par exemple selon les besoins de bar, de billeterie, ou encore de cabine DJ ! La mairie d’Igny a mis à leur

Caravane de l'assoc

 

 

          La caravane- mascotte du collectif Le Submersible.

 

disposition un local, où il peuvent confectionner des modules et décors     pour leurs projets, et leur a accordé une bourse « Igny’tiatives », réservée aux jeunes. Ils ont déjà organisé plusieurs soirées avec musique électronique (Pierre est le spécialiste du groupe dans ce domaine) , en créant des décors et ambiances différents , à partir de matériaux de récupération : ainsi une ambiance « jungle » à Palaiseau en août, grâce à un décor qui « donnait l’illusion d’un village perdu au milieu de la forêt », explique Maxime. Ils ont aussi participé par exemple au festival Solidays (solidarité sida) où leur caravane a servi de QG des bénévoles…

L’hybride festival.

Mais le grand projet qu’ils préparent, c’est l' » hybride festival  » , prévu les 22 et 23 mai, sur la Prairie des Bois brûlés, à Igny : hybride bien sûr parce qu’ il associera Fête et Ecologie ! Des animations variées sont envisagées : musique, performances sportives, et artistiques seront au programme. Sur le plan musical, ils peuvent compter sur Pierre pour la musique électronique, mais, dit Maxime « l’association vogue au gré de nos rencontres avec musiciens ou artistes d’horizons très différents », et le recours à des musiciens extérieurs est probable. Côté activités sportives, une table de ping-pong ronde sera installée, et il y aura des démonstrations de performances sportives (free-style football, slackline, break dance …) avec la possibilité d’y être initié. Sont prévus des ateliers de création de masques et instruments de musiques en matériaux recyclés pour les enfants. Sur le plan artistique, un spectacle de break dance, des bolass, diabolos, du cirque sont envisagés, tout n’est pas encore finalisé. Pour la mise sur pied de tout cela, ils feront appel aux compétences nombreuses de leur cercle de connaissances, un choix large est assuré.

IMG_9987AMBIANCE

 

 Ambiance autour d’un totem dans le décor « jungle » de Palaiseau (au « Ferry » , lieu de vie culturel).

 

Et l’écologie?

« En tant que jeunes, nous vivons depuis longtemps avec une sorte de menace écologique au dessus de notre tête, mais paradoxalement c’est nous qui avons l’impact le plus néfaste. » explique Maxime.  » Nous n’avons pas la prétention de pouvoir changer le monde, mais il nous parait primordial de faire un effort collectif concernant des gestes simples pour un avenir durable. Car comme l’a dit Antoine de St Exupéry : « Nous n’héritons pas de la terre de nos parents, nous l’empruntons à nos enfants.» Belle citation!

L’utilisation, pour construire leurs décors, de matériel de récupération trouvé dans la zone industrielle d’Igny leur paraît déjà s’inscrire dans cette optique. « Les entreprises ne doivent pas payer pour se faire enlever leurs déchets et cela évite que des camions viennent les enlever. Le choix des entreprises et prestataires avec qui nous travaillons se fait aussi par rapport à un périmètre limité, nous essayons de nous fournir au plus près pour éviter les déplacements inutiles », assure Maxime. Les ateliers de créations qu’ils animent à la MJC d’Igny, dont les réalisations seront visibles lors du festival, se font aussi à partir de matériel de récupération. Ils envisagent encore de mettre en place des « itinéraires de mobilité douce » pour venir au festival: piste cyclable, parcours pédestre, covoiturage… Est prévu aussi « un affichage de sensibilisation douce » aux comportements éco-responsables: « Clément, un de nos membres, vient de lancer son département recherche. Les informations collectées serviront de base de données pour le créer. » précise notre interlocuteur.

IMGP5887HYBRIDE FESTIVAL

Au marché de Noël d’IGNY, une délégation du collectif: de g à dr , Charles, Pierre, Maxime, Camille.

 

 

En vue du festival, ils cherchent à s’autofinancer par diverses actions, par exemple des ventes lors d’événements sur la commune d’Igny: ce fut le cas au marché de Noël récemment, et ils seront avec leur caravane au festival de jazz des 30 et 31 janvier 2015, où ils créeront un petit décor. Leur participation à ces événements, facilitée par la mairie, leur donne aussi plus de visibilité.

jms

On peut voir aussi leur site https://hybridefestival.wordpress.com/lassociation-le-submersible/  et leur page Facebook : https://fr-fr.facebook.com

Cet article a paru également dans la BLOGAZETTE des Ulis et du Hurepoix, une gazette sur le Net :

www.jmsattoblogazettedesulis.blogspot.com

Info Citoyen

Patrimoine local : le domaine de la Geneste à Châteaufort.

Jan 2, 2015

Longtemps, quand j’allais à Versailles ou aux étangs de Guyancourt , je suis passé au large de CHATEAUFORT, village situé au bord du plateau de Saclay, au dessus de la vallée de la Mérantaise, sans m’y arrêter. Pourtant , un nom pareil ne pouvait que titiller l’esprit d’un amateur de patrimoine. C’est l’annonce sur internet d’une « portes ouvertes » dans deux domaines situés sur cette commune qui a fini par m’y attirer…

Le domaine de la GENESTE.

Le domaine de la Geneste est un ancien fief seigneurial , signalé par un document dès le XIVe siècle. Au XVIe existait un premier château ,ainsi q u’un colombier, un moulin à eau, et un moulin à vent détruit en 1568.En 1614, Philippe de Parent construit un 2e château avec les pierres de l’ancien château médiéval de Marly, qui avait été édifié sur le promontoire dominant la Mérantaise. En 1786 , un 3e château est édifié, puis en 1857 un 4e construit pour M. Stenhover (le château actuel) par l’architecte Eugène Petit . Le précédent est alors détruit. On trouve sur le domaine différents édifices : une tour ,ancienne « fabrique » décorative, des dépendances qui servent d’écuries car le domaine est voué notamment aujourd’hui à l’hébergement et à la commercialisation de chevaux . Le château peut-être loué pour des réceptions, et dans divers bâtiments dont la tour des chambres à louer sont aménagées (1).De nombreuses animations sont organisées à La Geneste.

Le domaine a eu plus de soixante propriétaires en presque 7 siècles.

En 1889, le propriétaire de l’époque, M. Quesnel, autorise Célestin Adolphe Pégoud à pratiquer le premier saut en parachute en abandonnant son avion en plein vol sur sa propriété.

IMGP3283

 

 

 

 

 

Le château actuel (1865).

IMGP3273

 

 

 

 

 

 

 

 

La tour.

VOIR PLUS D’IMAGES : cliquer ici: http://jmsattohurepoix.blogspot.com/2014/12/decouvertes-chateaufort-yvelines-2-le.html

A VOIR AUSSI :

*  Le DOMAINE ET LE MOULIN D’ORS à CHATEAUFORT.

 (voir http://jmsattohurepoix.blogspot.com/2014/12/decouvertes-chateaufort-yvelines-1-le.html),

* CHATEAUFORT: l’église et le presbytère.

http://jmsattohurepoix.blogspot.com/2014/12/decouvertes-chateau-fort-yvelines-3.html

Info Citoyen

Coup d’oeil sur le dernier Salon de la Bonne bouche de Saclay.

Déc 12, 2014

Produits de bouche et initiatives solidaires.

37 stands attendaient les visiteurs au gymnase de Favreuse les 29 et 30 novembre lors du 14e Salon de la Bonne bouche organisé par le Comité des Fêtes. « Les exposants sont pour l’essentiel des fidèles, venus de diverses régions de France, mais nous avons quelques nouveaux participants » indique Thierry Labomme , responsable du Salon. Pour l’essentiel , des produits de bouche étaient proposés. On se pressait particulièrement devant les stands des producteurs de vins qui offraient des dégustations gratuites. Notons aussi des initiatives comme celle du Conseil municipal des jeunes, qui collectait des denrées pour une épicerie solidaire de Palaiseau , l’Etape ; ou encore une vente d’articles artisanaux au profit d’une association contre la sclérose en plaques. Le dimanche, le SIOM de Villejust proposait aussi un stand de cuisine de récupération pour initier à la lutte contre le gaspillage.

DES IMAGES :

Un beau stand d’une productrice venue de Sarlat.

Queue pour la dégustation de vin de Champagne.

Apparemment , la production vinicole est appréciée.

Des stands solidaires aussi , comme ici celui du Conseil municipal des jeunes, qui collectait des denrées pour une épicerie solidaire de Palaiseau , l’Etape.

Ici ,une vente d’articles fabriqués par cette dame au profit de l’Association française contre la Sclérose en plaques.

NB: On peut découvrir d’autres images dans le blog journalistique LA BLOGAZETTE : http://jmsattoblogazettedesulis.blogspot.com/2014/12/artisanat-et-gourmandises-2014-en.html

 

Info Citoyen

Les foulées, c’est la folie , en Hurepoix.

Nov 24, 2014

Les « Foulées » ont la cote !
Conscience des bienfaits de l’activité physique surtout lorsqu’on mène une vie trop sédentaire? Désir de se lancer des défis ? Envie de nature? Envie d’un évènement convivial? Un peu tout cela sans doute. Les « foulées » organisées un peu partout sur le territoire, courses ou marches , ont la cote , et de plus en plus. C’est aussi un plaisir que l’on peut partager en famille , car des épreuves de différents niveaux sont en général prévues par les organisateurs.

Les 32es FOULEES DE SACLAY.
A Saclay , les « Foulées » sont déjà une très ancienne tradition! 43 bénévoles ont assuré le bon fonctionnement des 32e Foulées de Saclay organisées dimanche 5 octobre à partir du gymnase de Favreuse par le club omnisports. A 9h15 , 51 marcheurs ont entamé un parcours de 10km , suivis à 10h15 par plus de 150 coureurs ; à 10h20, 40 randonneurs, des familles, sont partis pour 5km. Les lauréats ont été Hervé Hermage (course hommes), Maryvonne Singh (course femmes), Marc Abem (marche hommes), Mathilde Langlois (marche femmes). Les bénéfices de la tombola ont été reversés à une association vouée aux dons d’organes à hauteur d’1 euro par participant.

Au centre : Hervé Hermage (1er -38′ 40  »); à gauche : David Malgoire (2e -39′ 12  »); à droite : M. Matteodo  (3e-40’07 »). (COURSE HOMMES).

 

1-Marjorie Singh (au centre – 44’50 ») ; 2- Eléonore Calmejane (à gauche – 49’35 ») ; 3- Natacha Hechly ( à droite – 49′ 48 » ). (COURSE FEMMES ).

 

Les résultats ont été proclamés dans un gymnase bourré à craquer.

 

Les lauréats de la marche hommes , de la marche femmes , et parmi les enfants , ont été aussi mis à l’honneur.
A voir aussi dans la Blogazette des Ulis et du Hurepoix un reportage sur les Foulées de GIF SUR YVETTE et de COURSON ; ces dernières ont attiré plus de 900 concurrents!…
Bon plans, Info Citoyen

lA GUERRE DE 14-18 PAR CEUX QUI L’ONT VECUE à la médiathèque de Saclay très bientôt.

Oct 21, 2014

L’association DES AUTEURS ET DES VOIX proposera vendredi 7 novembre à 18h, à la médiathèque de Saclay , une lecture à trois voix de textes d’écrivains témoins de la grande guerre , mêlés de témoignages de poilus et de chansons . Le choix judicieux des textes , la construction maîtrisée de la séquence ,l’introduction d’intermèdes musicaux qui créent une respiration et incitent à la méditation, et aussi le savoir-faire de lecteurs expérimentés , tout cela aboutit à une prestation de qualité, qui suscite l’émotion. La « première » du spectacle , qui a eu lieu à Orsay le 16 octobre , a remporté un franc succès ! A ne pIMGP4569les lecteurs arlette calloud  bruno de mones patrice bouret photo 2as manquer!

Arlette Calloud , Bruno de Monès, Patrice Bouret redonnent la parole aux témoins de la Grande Guerre.

 

 

Association, Info Citoyen

Des images du Salon du modélisme de Saclay : des passionnés de 10 à 80 ans à l’oeuvre!

Fév 7, 2014

Le club de modélisme de Saclay , créé en 1978 , regroupe 130 adhérents, des passionnés de 10 à 80 ans venus de tout le territoire de la Communauté d’agglomération du Plateau de Saclay. Chaque année , il organise un « Salon du modélisme »: c’était le cas dimanche 19 janvier au gymnase de Favreuse.

Au fil de la journée , les curieux , dûment protégés par un filet de sécurité , ont pu voir évoluer 30 modèles d’avions et d’hélicoptères qui ont exécuté successivement des figures diverses : « slow flyer » (vol lent), voltige, vols synchronisés étaient au programme ; on pouvait aussi chercher à toucher la banderole attachée à un autre avion, tourner autour de pylônes , crever des ballons , casser des bagues… Le spectacle était au rendez-vous!
Des démonstrations de pilotage de voitures téléguidées étaient également au programme.
JMS

DES IMAGES :


Dernières mises au point avant démonstration.
30 modèles d’avion exposés…
Nikita ,14 ans, du club de Saclay, présente son modèle , qui s’est illustré dans la voltige.
 Avions en vol : il faut passer entre les poteaux…
Préparation d’un vol de drone.
Pilotage d’un drone.
 Un plaisir pour tous les âges…
Voir aussi l’article de la Blogazette des Ulis et du Hurepoix : cliquer sur :

Pour tous renseignements sur le club de Saclay et ses activités : [email protected]

Environnement, Info Citoyen, Plateau de Saclay

Nouvelles images des étangs de Saclay : deux cygnes dans les couleurs du soir…

Jan 23, 2014

L’extraordinaire miroir d’eau que constitue chacun des étangs de Saclay a de nouveau réservé de belles surprises aux passants le 19 janvier dernier . Le photographe de passage a pu aussi se régaler , et fixer les pérégrinations d’un couple de cygnes au fil de l’évolution du coucher de soleil…

Deux cygnes dans les premières lueurs du  soleil couchant.
Dans l’or du  couchant.
 Nos deux voyageurs s’éloignent vers une zone moins intensément éclairée.
Plus tard : balade sur les nuages.
Dans une lumière douce.
 Ligne lumineuse à l’horizon.
Dans l’or du couchant (variante)
Quand les roseurs s’invitent sur l’étang.
Autre vue.
L’instant sublime.
L’instant sublime 2.
Derniers instants…
Ces images sont extraites du BLOG « CHARMES MECONNUS DU HUREPOIX » qui contient de nombreuses vues du plateau et des étangs de Saclay . VOIR D’AUTRES IMAGES : www.jmsattohurepoix.blogspot.com  (libellés commençant par  :plateau de Saclay)
Info Citoyen

Sur les pas de Victor Hugo au château des Roches à Bièvres

Oct 15, 2013
Les couleurs de l’automne embellissent chaque jour un peu plus la Nature.
 C’est le moment d’aller ou de retourner sur les pas de Victor Hugo , au château des Roches à Bièvres.
 Lui-même , à l’invitation de son propriétaire , Louis-François Bertin, le directeur du Journal des débats y venait tous les automnes dans les années 1830 .
 Il y a écrit de nombreux poèmes, et a même , dans Les Feuilles d’automne , célébré les Roches , qu’il voyait comme un « paradis ».
Dès 1822 , Hugo a découvert le Val de Bièvres , à l’occasion de séjours à Gentilly chez les parents de sa fiancée Adèle Foucher.
En 1831, il est invité pour la première fois au château des Roches, où L. F. Bertin tient un salon littéraire fréquenté notamment par des artistes et écrivains de renom. Il y vint très souvent en famille.
En 1834, il y amena aussi Juliette Drouet.
le Val de Bièvres va alors être lié pour Victor à ses amours avec Juliette. En séjour aux Roches , il  la rejoint dans le bois dit « de l’Homme mort », près d’un vieil arbre creux . Elle s’est en effet installée dans une maison isolée du hameau des Metz  , à quelques kilomètres…
Le fameux poème « Tristesse d’Olympio » est lié au souvenir de ces rencontres en Val de Bièvres.
Magnifiquement rénové intérieurement il y a une vingtaine d’années , le château est devenu un superbe écrin  de la vie et de l’œuvre de Victor Hugo , évoquées à travers de nombreux documents écrits et iconographiques placées dans des vitrines. La visite guidée , tout à fait passionnante , nous fait revivre l’itinéraire intellectuel  d’un homme hors du commun , visionnaire et généreux , et honoré comme tel de son vivant même.
Le parc romantique à l’anglaise est superbe et le sera encore davantage dans les semaines à venir.
Quelques vues du château et du parc :
Le château des Roches – XVIIIe-XIXe siècles.

 La façade donnant sur le parc.

Etang dans le parc romantique.
On peut voir plus de documents et d’images sur le site « Charmes méconnus du Hurepoix »:

Des visites guidées sont organisées le samedi et le dimanche et en semaine pour les groupes , l’après midi , jusqu’à fin novembre.

MAISON LITTERAIRE DE VICTOR HUGO

Château des Roches

45 ,rue de Vauboyen

91570 – BIEVRES

Tel :0169418284.

Info Citoyen

Nouvelles fantasmagories aux étangs de Saclay.

Oct 2, 2013

10/9/13 : je suis retourné aux étangs de Saclay. J’avais observé le ciel , suffisamment ennuagé tandis que le soleil brillait, je me suis dit que j’avais peut-être une chance d' »attraper » une de ces fantasmagories de la Nature que nous offre parfois le soleil couchant , décuplée par le vaste miroir que constitue l’étang vieux. C’est le bon moment , car en septembre le soleil se couche juste derrière l’étang , et l’effet-miroir est maximum. Eh bien je n’ai pas été trop déçu…


A l’approche du coucher du soleil…

A présent , les teintes deviennent violacées …
Oui, c’est le moment d’aller admirer le soleil couchant aux étangs de Saclay ,pour peu qu’il y ait un peu de soleil et un peu de nuages…
JMS
D’autres images  de cette belle soirée sont visibles dans le blog CHARMES MECONNUS DU HUREPOIX  : http://jmsattohurepoix.blogspot.com/2013/10/soleil-couchant-du-10-septembre-2013.html

 

Info Citoyen

Portes ouvertes à la maison-atelier Foujita de Villiers le Bâcle pour les Journées du patrimoine.

Sep 26, 2013

C’est dans le petit village de Villiers-le-Bâcle , situé en bordure du plateau de Saclay , que le peintre Foujita , né en 1886 à Tokyo, a  vécu les  huit dernières années de sa vie , avec sa dernière épouse, de 1960 à 1968. En 1991 , sa veuve a fait don de sa maison au conseil général de l’Essonne : celui-ci en  a fait un musée , qu’il gère, et  où l’on peut découvrir le cadre quotidien de l’artiste et le vaste atelier où il a créé ses dernières œuvres.

Foujita a été  un des membres éminents de « L’école de Paris » qui regroupait à Montparnasse dans les années 20  tous les peintres d’avant garde de l’époque : Modigliani , Derain, Matisse , Fernand Léger, Juan Gris …

L’atelier de Foujita

Samedi 14 et dimanche 15 septembre , grand branle bas de combat à la maison – atelier Foujita : le conseil général avait mobilisé son personnel pour organiser visites  guidées et animations.Dans l’ancien presbytère voisin, on pouvait par exemple écouter les contes japonais de François Vincent , ou s’amuser du détournement humoristique d’objets usuels  et de photographies de Foujita .Dans le parc du presbytère ,on pouvait aussi entendre en plusieurs points la voix de Foujita ou des conférences le concernant. Enfants et adultes ont pu aussi  fabriquer mangas , ou origamis , ou encore s’exercer à la calligraphie, dans les tentes -ateliers dressées dans le parc. Aller voir la maison-atelier Foujita permet de découvrir les talents multiples de l’artiste ( il était aussi céramiste et photographe par exemple ) et est une bonne  introduction à la redécouverte de ce peintre majeur du XXe siècle.

Plus d’infos sur Foujita et son œuvre:

 voir : http://jmsattoblogazettedesulis.blogspot.com/2013/09/la-derniere-demeure-du-peintre-foujita.html

Info Citoyen

Samedi 31 août 2013 : Sonia Dahou , maire des Ulis , a inaugure la nouvelle place de la Liberté , pièce maîtresse du « cœur de ville » créé par la municipalité.

Sep 1, 2013

                                                                  « Il va s’en passer des choses sur cette place » (Sonia Dahou)

Samedi 31 août ,vers 16h ,la maire des Ulis a inauguré  la nouvelle place de la Liberté ,en présence de nombreux Ulissiens et de plusieurs personnalités dont Maud Olivier , député PS de la circonscription , et François Frontera , maire de Saint-Jean de Beauregard , petite commune voisine.

    La nouvelle place de la Liberté (cliquer pour agrandir)
« La commune des Ulis n’avait pas de centre-ville, c’est désormais chose faite » a  notamment déclaré Mme la Maire. Cette nouvelle place ,« espace de rencontres et d’échanges », en est la pièce maîtresse selon elle. L’objectif est d’embellir  le centre ville et de le redynamiser, tant sur le plan commercial que résidentiel. Parkings désormais en sous sol, marché couvert rénové, construction de nouveaux ensembles de bâtiments à proximité sont d’autres éléments du nouveau visage du cœur de ville. La rénovation doit aussi gagner d’autres quartiers. Sonia Dahou s’est encore félicité de « cette respiration nouvelle, cet espace de calme, de tranquillité et de sécurité  » que constitue la nouvelle place . Il appartient aux Ulissiens de « se l’approprier » a- t-elle ajouté. « Il va s’en passer des choses sur cette place » a-t-elle prédit. Des animations pour les enfants sont déjà installées ,on prévoit d’y faire venir des spectacles. « A ce sujet la municipalité est ouverte à toutes propositions » a-t-elle conclu. Après quoi il a été procédé au dévoilement de la nouvelle plaque de la place.
Un reportage de la Blogazette.
DES IMAGES DE L’INAUGURATION:
                                                (

 Sonia Dahou (tailleur gris) discute avec ses administrés.
 Des percussionnistes mettent de l’ambiance.
 Les enfants ont vite investi l’attraction installée à leur intention.
 Mme la Maire commence son discours (cliquer pour agrandir).
La maire est entourée de personnalités : on reconnaît Maud Olivier ,ancienne maire et députée de la circonscription (à sa gauche) François Frontera ,maire de St Jean de Beauregard (costume beige chemise blanche en haut)….
Un article de la BLOGAZETTE des Ulis et du Hurepoix : www.jmsattoblogazettedesulis.blogspot.com
Bon plans, Info Citoyen

Passer un week-end à la ferme en Essonne : pourquoi pas?

Juil 14, 2013

IMGP3532GOODUn jeune couple, Abel et mélodie Pithois ,a repris la ferme d'Armenon ,aux Molières (au sud de Gif sur Yvette), exploitée jusqu'à peu par le père d'Abel.

Depuis mai dernier ,l'élégant logis d'habitation de cette ferme céréalière a été magnifiquement rénové, et cinq belles chambres d'hôtes y ont été créées.

Le calme parfait de ce havre de paix isolé au milieu des champs ,et l'accueil par ces jeunes propriétaires très cordiaux et très motivés ,en dehors du caractère très agréable du site, sont les principaux atouts sur lesquels comptent Abel et Mélodie .

Le lieu a obtenu le logo « logis de France » et l'aide du conseil général au titre du développement touristique de notre région.

Qu'on se le dise!

Voir l'article consacré à la ferme dans:http://jmsattoblogazettedesulis.blogspot.com/2013/07/coup-de-jeune-la-ferme-darmenon.html

glasses frames online
zp8497586rq

Bad Behavior has blocked 1795 access attempts in the last 7 days.

MonSaclay.fr -- site communautaire et citoyen contribuant a faciliter la mise en relation des habitants
de Saclay au bourg et au Val d'Albian et de l'ensemble des habitants du Plateau de Saclay. MonSaclay.fr est un blog d'entre-aide; un blog d'information citoyenne sur les
associations, les ecoles, la vie de quartier... Monsaclay.fr Saclay est une
commune de l'Ile de France sur le Plateau de Saclay en Essonne, 91 au sud de Paris. Les communes voisines
sont Bievres, Jouy en Josas, Orsay, Vauhallan.

Contact : Stanislas Berteloot s...Cliquez ici pour visualiser...@monsaclay.fr