Archives

Association, Info Citoyen, Plateau de Saclay

Simply-Market soutient les Jardin de Cocagne

Nov 25, 2014

Lundi 24 novembre le nouveau directeur du Simply-Market du Val d’Albian, M. Julien Lavery, a remis un chèque de 12600€ aux Jardins de Cocagne de Limon au nom de la fondation Simply-Market.

Les Jardins de Cocagne sont un organisme d’accompagnement socio-professionnel par l’agriculture biologique. Cette cérémonie s’est déroulée en présence du Maire de Saclay. Le montant du chèque servira à financer une machine pour le nettoyage des légumes. La fondation Simply-Market a ainsi montré sa générosité pour aider des organismes aussi utiles que les Jardins de Cocagne. Après la remise du chèque, la cérémonie s’est terminée par un pot de l’amitié.

Le site d’implantation du Jardin de Cocagne du Limon est l’ancienne ferme de la communauté bénédictine sur le territoire de l’abbaye Saint-Louis du Temple qui se situe dans la commune de Vauhallan.

Chaque année, le réseau des Jardins de Cocagne accueille 4 000 personnes en insertion, femmes et hommes, avec ou sans qualification, en proie à des difficultés sociales et professionnelles les ayant écartés du marché de l’emploi.

 

Association, Spectacle, Vallée de la Bièvre

89ème Fête des Fraises de Bièvres

Juin 16, 2014

Ce dimanche s’est déroulé à Bièvres la 89ème édition de la Fête des Fraises. Le traditionnel défilé de chars était mené par les personnalités locales : Madame Anne Pelletier-Le Barbier maire de Bièvres, Monsieur Thomas Joly, conseiller général du Canton de Bièvres et Monsieur le maire de Palestrina, village italien jumelé avec la ville de Bièvres.

On a pu voir défiler dans la bonne humeur les différents chars présentés par les diverses associations bièvroises alors que passaient dans la foule des hôtesses qui distribuaient aux spectateurs des tartelettes aux fraises.

Le beau temps était de la partie. Outre ce défilé se tenait une fête foraine sur le parking près de la mairie. C’est un plaisir de voir que de telles traditions de fête continuent à apporter un peu de joie dans un contexte où les raisons de se réjouir se font rares.

Info Citoyen, Sport

Photos : Le Jump d’HEC 2014

Juin 2, 2014

Ce week-end prolongé de l’Ascension a vu se dérouler la 44ème édition du Jump HEC parrainée par le champion olympique Joël Letartre.

Les épreuves ont pu avoir lieu par une météo clémente dans ce magnifique domaine de l’école des Hautes Etudes Commerciales ouvert au public pour la circonstance. Etalées sur ces 4 jours, les épreuves voyaient leur difficulté s’accroître pour culminer dimanche à une hauteur d’obstacle de 1,40m.

C’est à un tel niveau de difficulté que s’est terminé cette manifestation avec le Trophée BMW et le Grand Prix Amateur. En marge de ce magnifique spectacle, des promenades à dos de poneys étaient organisées pour les enfants.

On peut remercier et féliciter la direction et les élèves d’HEC, pour avoir ouvert au public leur superbe domaine et avoir organisé avec perfection une telle manifestation. Bravo aussi aux cavaliers pour leur belle prestation qui n’est pas sans risque. Un cheval est toujours un peu imprévisible et un refus d’obstacle peut avoir des conséquences douloureuses pour le cavalier.

Le jump HEC est la seule manifestation où on peut venir en famille assister à des épreuves sportives d’un tel niveau, et ce gratuitement.

Merci et encore bravo aux organisateurs !

Le gagnant du Trophée BMW est Cédric Hurel qui a effectué le parcours en 35’64s

Photos (Claude Gallas)

Association, Environnement, Plateau de Saclay

Les « rando-durables » à la ferme de Viltain

Avr 22, 2013

Ce week-end à la ferme de Viltain avaient lieu les « rando-durables ». Pour cette 4ème édition, la CAPS a choisi d’inscrire cet événement dans le cadre de l’année internationale de la coopération dans le domaine de l’eau. Il s’agissait en fait d’un village d’animation pour les randonneurs et les familles qui voulaient profiter du soleil de printemps enfin arrivé. Outre des randonnées pédestres, équestres et en VTT, on pouvait voir une exposition de photos en plein-air présentant de superbes vues sur les environs. Autour du magasin de la ferme, le village était constitué de différents stands de produits régionaux basques, bretons etc… On trouvait même de la bière de Brie. Il y avait également des distractions et animations pour les enfants : ballades à dos de poney et en calèche tirée par un âne (pas très conciliant). Il y avait aussi un parcours en vélocross et diverses autres animations. La maison de l’environnement présentait une exposition sur le thème « l’eau pour tous, tous pour l’eau ». Ce fut une belle occasion de profiter en famille de ce beau week-end ensoleillé.

Un programme varié placé sous le signe de l’eau : Ateliers ludiques sur le site de la Ferme : Bar à eau, économies d’eau à la maison, exposition sur l’état de l’eau dans le monde, passeport du bon nageur, présentation des rigoles du plateau de Saclay, spectacle « Les Rippetout au Pays de l’or bleu », parcours de sensibilisation au handicap, visite de la traite et des étables de la ferme, promenade en calèche et à dos de poneys, essai de vélos électriques, parcours d’agilité vélo pour les enfants. Et aussi, un marché fermier avec possibilité de se restaurer sur place.

Les partenaires de cette journée : l’Association de randonnée pédestre d’Orsay (ARPO), les Cavaliers de la Ferme du Bel Air (CFB), l’OCGIF VTT, la ville de Saclay, le SYB, l’ATEPS, Terre&Cité, l’USP section triathlon.

Val d'Albian

Saclay : Fête des voisins de la Rue Montesquieu

Juin 11, 2012

Après la fête des voisins du Val, la rue Montesquieu a fait vendredi 8 au soir la 6ème édition de sa fête des voisins. Ce genre de fête connait toujours un franc succès car c’est l’occasion de retrouver autour d’un verre les voisins qu’on connait, mais également de faire connaissance avec des voisins arrivés plus récemment

Malgré des précautions prises pour ce jour de la Saint-Médard (bâche tendue), le temps est resté serein pour cette soirée passée sous le signe de la convivialité et la bonne humeur. Dans ce village où les lieux de rencontre sont rares, les fêtes de ce genre ont une réelle utilité sociale. Merci aux heureux initiateurs des fêtes des voisins, du Val comme de la rue Montesquieu, et souhaitons longue vie à ces heureuses initiatives.

Association, Info Citoyen

Un week-end chargé pour les habitants de la Vallée de la Bièvres et des environs

Juin 3, 2012
Claude Gallas

Claude Gallas

Ce week-end fut riche en évènements pour les promeneurs des environs et les photographes amateurs. Après la fête des voisins du Val d’Albian vendredi soir, les promeneurs eurent l’embarras du choix parmi les diverses manifestations qui se sont déroulées ce week-end dans la Vallée.

Pour les amateurs de sport équestre, les vendredi 1er, samedi 2 et dimanche 3 juin s’est déroulé le 42ème Jump HEC dans le merveilleux parc de cette prestigieuse école.

Pour les mordus de belles mécaniques et particulièrement de Harley-Davidson, la fête de Jouy-en-Josas permettait aux jeunes de faire leur baptême en place arrière d’une de ces belles mécaniques. Pour ceux qui préféraient des émotions moins fortes, ils pouvaient s’initier au Segway. C’est un petit engin individuel à deux roues parallèles sur lequel le conducteur se tient debout et qui permet des promenades touristiques sans se fatiguer. On voit de plus en plus de touristes à Paris qui ont recours à ce genre de véhicules.

Pour les photographes et les collectionneurs se tenait à Bièvres la 49ème édition de la Foire internationale de la Photographie dont le créateur était le regretté André Fage qui nous a quitté récemment. André Fage était également, avec son père Jean, à l’origine du Photo-club de Paris-Val-de-Bièvre (organisateur de cette foire) et du Musée Français de la Photographie. Samedi à 14 heures ouvrait le marché de l’occasion. Dimanche matin à partir de 9 heures ouvraient en plus les stands d’exposition de photos. Comme tous les ans, les amateurs et les collectionneurs de toutes origines sont venus nombreux.

Info Citoyen, Vallée de la Bièvre

Bièvres : Obsèques d’André Fage, créateur du Musée Français de la Photographie

Avr 21, 2012
André Fage

André Fage (crédit photo : site de la ville de Bièvres)

Mercredi à Bièvres ont eu lieu les obsèques d’André Fage décédé vendredi dernier.
André Fage était, avec son père Jean le créateur du photo-club du Val de Bièvre devenu le photo-club de Paris-Val de Bièvre. Ils furent tous deux à l’origine de la Foire à la Photo de Bièvres et du Musée Français de la Photographie de Bièvres, faisant ainsi de la ville de Bièvres la capitale française de la Photo.

L’actuel musée ne permet de présenter que le dixième des collections réunies par ces deux grands passionnés. Leur rêve était de voir dans cette ville la construction d’un grand musée de la photo digne de ce nom, et ils avaient ainsi réussi à réunir la plus fabuleuse collection de photographies et d’appareils photo au monde.

La ville de Bièvres a fourni un grand terrain près de la gare pour la construction d’un tel musée, et les collections ont été confiées au Conseil de l’Essonne à la condition qu’il finance la construction des bâtiments. Hélas celui-ci s’est contenté d’entasser les précieuses collections dans de vieux bâtiments inoccupés à Etiolle et a prétexté des raisons financières pour ne pas tenir ses engagements. Alors que la France a inventé la photographie, la photo en couleur et le cinéma, notre pays ne possède même pas un musée digne de ce nom.

Souhaitons que le conseil de l’Essonne revoie sa position et que le rêve de Jean et André Fage prenne forme un jour. Dommage qu’ils n’aient pu voir la réalisation de ce rêve de leur vivant !

Un hommage sera rendu à André Fage lors de la prochaine Foire à la Photo de Bièvres les 2 et 3 juin.

 

Environnement, Info Citoyen

Les Indignés en marche vers Paris font une halte à Saclay

Avr 19, 2012

Par Claude Gallas et Michel Meunier.

Non, rassurez vous, ce n’était pas la Plaza del Sol, hier vers 19h30, place de la mairie à Saclay. Il y faisait froid et ils n’étaient que huit représentants des indignés angevins en route vers le ralliement des « Sans-Voix» samedi à Paris, aux Halles, avec 5 autres marches provenant de diverses régions de France.

Un groupe plutôt hétéroclite, en âge et en tenue, de sensibilités diverses ne se revendiquant d’aucun parti politique, qui participe à une action nationale après les manifestations à Angers en juin et en octobre 2011.

Un groupe de citoyens, qui, en les écoutant, souhaitent une démocratie participative, échanger en toute liberté d’expression publique pour réfléchir ensemble et proposer des alternatives de choix de société.
A la veille des élections, ils entendent, par ce mouvement, exprimer leur indignation face aux maux générés par « une application fondamentaliste de la doctrine libérale » : la précarité, le chômage, l’exclusion, la pauvreté et la dictature financière.

Si on ne peut à ce jour que partager cette indignation, les solutions proposées par certains paraissent hélas un peu simplistes dans leur radicalité.

Néanmoins on ne peut que donner raison, à notre avis, à celui d’entre eux qui évoquait le formatage de l’opinion par les medias populaires et les tribuns politiques qui, appliquant les méthodes publicitaires, incitent les citoyens à choisir par les sentiments suscités plutôt que par l’exercice de leur sens critique.
Ces jeunes avouent se défier du système parlementaire à cause des débats biaisés par l’omniprésence d’experts « abonnés » à la télévision, par la confiscation de la démocratie par les élus, et par le poids accordé aux lobbies de l’énergie, de la chimie, et de l’agroalimentaire.

Leur marche a au moins le mérite de renforcer la sensibilisation de l’opinion publique à ces problèmes, et d’alerter sur une révolte légitime dans ses causes, sinon dans toutes ses exigences.

Nous citons l’un d’eux : « si le monde avait été une banque, il serait déjà sauvé ! »

Comme dirait Stéphane Hessel …

Leur site est : www.marche-paris-2012.com

Le nom des indignés a été inspiré par le titre du manifeste Le nom des indignés a été inspiré par le titre du manifeste Indignez-vous !, écrit par Stéphane Hessel, ancien diplomate et résistant français

20120419-224831.jpg

Agenda, Info Citoyen, Plateau de Saclay

Photos de l’inauguration du SimplyMarket de la Mare aux Saules (Val d’Albian)

Avr 18, 2012

Mardi 17 à 18h30 à eu lieu l’inauguration du SimplyMarket en présence de Monsieur le Maire de Saclay. Etaient également présents parmi les invités Monsieur Hervé Hocquard, maire de Bièvres et Madame Maud Olivier, maire des Ulis.

De par sa surface et le choix des produits, les habitants de Saclay ont enfin un commerce de proximité couvrant tous leurs besoins ce qui réduira les trajets qu’ils devaient parcourir jusqu’alors pour faire leurs courses. Après les discours du directeur du magasin qui présentait son personnel et celui de Monsieur le Maire de Saclay, une fontaine de champagne et un buffet permirent d’arroser l’évènement.

Le magasin sera ouvert à la clientèle à partir du mercredi 18 avril à 8h30.

Art, Association

Exposition de photos du club Saclay-Visions

Fév 17, 2012

L’exposition de photos du photo-club Saclay-Visions qui s’est tenue à la Salle Lino Ventura du 4 au 12 de ce mois s’est terminée dimanche par la remise des prix aux auteurs des photos primées.

En plus des trois prix couleurs et trois prix noir & blanc élus par le public, les « coups de cœur » de la Mairie ont été remis par Monsieur le Maire aux heureux gagnants.

La remise des prix a précédé un pot d’arrosage où tout le monde a pu se rafraichir avant de rejoindre son domicile (la météo est restée clémente et chacun a pu rentrer sans être gêné par la neige).

Malgré le froid, cette expo a quand même connu un certain succès durant ces deux derniers week-ends. Durant la semaine, les écoles du Bourg et du Val sont venues, de même que quelques courageux anciens.

Le thème de cette année était « les 4 éléments » (l’eau, l’air, la terre et le feu). Philippe Brun, l’invité d’honneur, exposait de très belles photos de Bali. Cette exposition-concours était ouverte à tous les photo-clubs de l’Essonne (CDP91). Un an sur deux, l’expo est ouverte aux photos clubs essonniens, et un an sur deux elle est réservé aux seuls photo-clubs Saclay-Visions et AAC-CEA.

L’AAC-CEA est le photo-club du CEA Saclay avec lequel le photo-club Saclay-Visions a signé un accord de partenariat, lequel permet de mettre en commun le matériel de chaque club, et d’exercer des activités communes.

De son côté, les membres du photo-club Saclay-Visions participent aux expos organisées par les autres clubs de l’Essonne (CDP91) ainsi qu’aux expos et concours de la Fédération (UR18).

Le photo-club Saclay-Visions réunit une vingtaine de membres, et pour la première fois cette année, les visiteurs ont pu librement consulter le Florilège annuel de leurs meilleures photos.

Environnement, Info Citoyen

Saclay village fleuri : hommage du maire

Déc 12, 2011
Saclay village fleuri

Saclay village fleuri

Ce matin, lundi 12 décembre à la « maison pour tous » du Val d’Albian, Christian Page Maire de Saclay rendait hommage aux employés municipaux grâce auxquels la commune de Saclay a obtenu sa première étoile de village fleuri.
A cette occasion, il a manifesté le souhait que les saclaysiens nettoient mieux les trottoirs et abords de leurs maisons pour faire que leur village soit encore plus accueillant et obtienne ainsi sa deuxième étoile. La cérémonie se termina par un copieux petit déjeuner, compte tenu de l’heure matinale.
Remercions ces employés qui s’occupent de notre environnement et faisons en sorte de leur faciliter la tâche, pour que Saclay puisse obtenir sa deuxième étoile dans un proche avenir.

Info Citoyen

Jouy-en-Josas : Rencontre avec Michael Lonsdale

Déc 1, 2011

Soirée rencontre à Jouy-en-Josas

Mardi 29 novembre au soir, dans la salle du Vieux Marché à Jouy-en-Josas a eu lieu une soirée rencontre sur le thème « une vie, un film, une foi », soirée dédiée à la réalisation du film de Xavier Beauvois « Des hommes et des dieux ». Ce film consacré aux moines de Tibhirine, qui ne possédait aucun des ingrédients pour devenir un best-seller cinématographique, a pourtant connu un éclatant succès. Henry Quinson qui fut conseiller monastique pour la réalisation du film et Michael Lonsdale, acteur qui obtint un Oscar pour ce film étaient là pour parler de sa réalisation, de leur engagement et de leur foi, et pour répondre aux diverses questions du public. Une telle rencontre qui a fait salle comble était terminée par un pot avec vente de DVD et de livres.

La prochaine rencontre prévue dans cette même salle, le mardi 7 février 2012 sera consacrée à une pièce de théâtre dédiée à la vie de Sœur Emmanuelle « Le temps du plus grand amour », pièce dont la mise en scène est de Michael Lonsdale.

 

Association

Saclay : Salon de la Bonne Bouche 2011

Déc 1, 2011

Le week-end dernier au gymnase du Val d’Albian s’est tenu comme tous les ans le Salon de la Bonne Bouche. On pouvait en parcourant les différents stands faire le tour de France de ce que la gastronomie française produit de meilleur.
Presque toutes les régions étaient représentées et les stands en offraient les meilleurs produits. Certaines organisations caritatives comme les Restaus du Cœur ou l’Association des Sclérosés en Plaques étaient également présentes.  On pouvait voir également des associations locales, comme Saclay Familles ou Saclay Fleuri.

Ce fut un agréable but de promenade et une occasion pour passer commande de bons produits pour les fêtes de fin d’année.

Info Citoyen, Vallée de la Bièvre

Foire à la Photo de Bièvres et mobilisation pour le musée de la photo

Juin 6, 2011

 

foire a la photo de bièvres

Foire à la photo de Bièvres (photo de Claude Gallas)

Malgré un temps un peu orageux, la 48ème Foire Internationale à la Photo de Bièvres les 4 et 5 juin a encore connu cette année encore un vif succès.

Tous les passionnés de photographie et collectionneurs d’appareils anciens s’y étaient donné rendez-vous. On y trouvait aussi bien des appareils en bois à soufflets que des appareils numériques récents, ainsi que toutes sortes d’accessoires (objectifs, appareils d’éclairages de studio ou même de vieilles lanternes magiques).

Il y avait également à voir de nombreuses et très belles photos exposées dans les stands. Cette année à vu la mobilisation de tous les passionnés de photo qui ont signé la pétition pour conserver le Musée de la photo à Bièvres. En effet le président  du Conseil de l’Essonne a décidé d’enterrer celui-ci à Etiolles, afin d’utiliser des vieux bâtiments pour y entasser les fabuleuses collections réunies au fil des années par le regretté Jean Fage et son fils André.

Il faut savoir qu’Etiolles est un petit village du sud de l’Essonne inaccessible par les transports en commun. Le transfert du Musée dans un tel endroit équivaudrait à une suppression pure et simple de ce musée. Quand on sait que la France est le berceau de la photographie, de la photo en couleur et du cinéma, et qu’elle ne possède aucun musée digne de ce nom consacré à ces merveilleuses inventions, on ne peut qu’encourager l’œuvre de Jean et André Fage pour y remédier. Il est d’autant plus choquant de voir un président du conseil de l’Essonne anéantir un tel espoir, simplement pour utiliser de vieux bâtiments dont il ne sait que faire, la photographie étant le cadet de ses soucis.

musée de la photo

Affiche de mobilisation pour le musée à Bièvres

Espérons donc que la raison finira par triompher et qu’un nouveau musée digne de ce nom sortira enfin de terre sur le terrain situé près de la gare de Bièvres, fourni par la municipalité, accessible facilement depuis Paris dans cette commune qui grâce à deux Bièvrois est devenue la « capitale photographique de la région parisienne ».

Lire un historique du musée (pdf)

Site du musée de la photographie où vous pourrez signer un pétition de soutien

 

 

Photos du la foire à la photo (par Claude Gallas)

Bon plans, Sport

Jump HEC

Juin 6, 2011
jump HEC

Jump HEC (Photo Claude Gallas)

 

Ce week-end a également vu pour tous le passionnés de sports équestres la 41ème édition du Jump HEC. Ces épreuves se sont déroulées sur 3 jours, les vendredi 3, samedi 4 et dimanche 5 juin dans ce cadre merveilleux du domaine d’HEC, au bord de l’étang.

Si le soleil était de la partie les deux premiers jours, le temps de dimanche était un peu plus voilé mais il n’a pratiquement pas plu.

Les habitants de Saclay et du Val d’Albian ont donc été particulièrement gâtés ce week-end et n’auront pas manqué d’occasions de promenades.

Association, Plateau de Saclay

Jumelage des clubs photo Saclay-Visions et AACCEA Saclay (CEA)

Déc 6, 2010

Depuis plusieurs années, des liens se sont tissés entre les membres du photo-club Saclay-Visions et des adhérents du club-photo du CEA de Saclay (AACCEA). La complémentarité de ces deux clubs a abouti à un accord de partenariat, lequel s’est avéré des plus positifs.

Les deux clubs ont désormais mis en commun leurs locaux, leurs matériels et ont des activités communes. Les compétences aussi ont été mises en commun, ce qui permet d’assurer des formations, tant théoriques que pratiques, en photo argentique et numérique de bon niveau. Les membres des deux clubs ont à leur disposition un labo de développement argentique, un ordinateur disposant des meilleurs outils pour le traitement d’images numérique et un studio de prise de vue disposant de tout le matériel d’éclairage nécessaire. Outre les formations, de nombreuses activités sont ouvertes aux deux clubs : sorties photographiques, séances de studio, expos et concours.

Le club Saclay-Visions se réunit tous les 15 jours le vendredi à 20h30. Il est ouvert à tous les Saclaysiens et habitants des environs que la photographie passionne, moyennant une modeste cotisation annuelle.

Le club Saclay-Visions est un club très actif qui a à son palmarès de nombreux prix de concours et dont la notoriété acquise au fil des ans doit beaucoup au regretté Christian Sorret à qui nous rendons ici hommage.

Toutes les informations utiles concernant les clubs Saclay-Visions et AACCEA sont disponibles sur leurs sites : http://www.saclayvision.free.fr et http://www.aaccea-photo.org

Visite des enfants des écoles à l’expo 2010

Saclay-Visions et AACCEA

Visite des enfants des écoles à l'expo 2010

La prochaine exposition présentant des photos de ces deux clubs aura lieu du 29 janvier au 6 février 2011 à la salle Lino Ventura.

L’entrée est gratuite et tout Saclaysien y est convié.

Environnement, Plateau de Saclay, Val d'Albian

Le Val restera une cité-dortoir !

Sep 5, 2010

Billet d’humeur

Préambule : En écrivant ce billet, je n’ai cherché à agresser personne. J’ai simplement regretté que l’équipe municipale (pas l’actuelle, mais la précédente) n’ait pas plus réfléchi avant d’engager ces travaux qui ont doublé la population du Val d’Albian. Je sais qu’il est plus facile de critiquer que d’agir, mais je pense qu’une telle extension aurait mérité les conseils d’un urbaniste ou au moins une consultation des habitants du Val qui sont directement concernés par le devenir de leur village.

Plus je me promène dans ces « nouveaux quartiers » du Val, plus je prends conscience de l’incompétence de ceux qui ont créé cette extension.

Quel dommage que, lors de son élaboration, on n’ait pas consulté le moindre urbaniste. Le résultat en est que le Val d’Albian est et restera une cité dortoir sans vie, avec des habitants qui s’ignorent, mais dotée d’une école primaire gigantesque, certes utile, mais complètement disproportionnée par rapport à la population du Val.

Toujours est-il que n’importe quel urbaniste vous aurait dit qu’un village dortoir comme le Val avait besoin en priorité d’un espace de vie.

Il ne s’agit pas d’une supérette excentrée comme ce qui est, je crois, prévu vers HEC. De toute façon, il faudra prendre sa voiture pour y aller, donc autant aller à Buc, Massy ou Vélizy où le choix en marchandises sera beaucoup plus grand.

Le café avec terrasse : un lieu de vie

Non, ce que j’appelle un espace de vie, c’est une place, la plus centrale possible, c’est à dire à proximité de l’école ou de l’annexe municipale. Cette place accueillant le marché un ou deux jours par semaine, abriterait un café avec terrasse, un marchand de journaux, permettant aux gens de prendre leur café le matin en lisant leur journal, permettant aux vieux de taper le carton en buvant un demi avec un baby-foot ou un flipper pour les jeunes.

Il se s’agit pas d’inciter les gens à boire, mais de permettre aux habitants du Val de se croiser, de se côtoyer, de se rencontrer. Un café n’est pas un rendez-vous d’ivrognes, l’essentiel de l’œuvre de Jean-Paul Sartre a été rédigée à la terrasse d’un café. L’importance d’un tel espace (que l’on rencontre dans les plus retirés des villages ruraux pas seulement en France mais dans toute l’Europe) est primordiale sur le plan social.

Faute de l’avoir compris, ceux qui ont présidé à l’élaboration de l’extension du Val ont condamné celui-ci à n’être définitivement qu’une cité dortoir sans vie, mais dotée d’une gigantesque école primaire. Malgré tous les nouveaux bâtiments qui ont été construits, même la salle municipale où étaient donnés parfois des spectacles qui apportaient un peu d’animation a été absorbée par cette école boulimique.

Loin de moi l’idée de minimiser l’importance d’une école ni la noblesse de sa mission, mais elle n’est pas le seul besoin d’un village comme le Val, qui à part elle, est dénué de tout. Une horrible pensée me vient parfois à l’esprit : et si le gigantisme de cette école primaire se justifiait par un futur bétonnage des terres agricoles du plateau? Sinon, pourquoi un tel investissement pour un village à la population aussi restreinte, même avec les nouveaux pavillons.

Les villages traditionnels de notre pays n’avaient pas besoin d’urbaniste pour comprendre leurs besoins sociaux. Il semble qu’aujourd’hui ceux qui décident le font sans en avoir la moindre compétence. Dans ce cas, on fait au moins appel à des gens compétents, çà évite de commettre des erreurs irréversibles, erreurs très graves par leur impact quand toute la vie d’un village en dépend. Quand on revoit un film de Pagnol, on se dit qu’à une époque pas si lointaine, les gens savaient vivre et on les envie.

N’était-ce pas plus sympathique de taper le carton devant un pastaga que de rester collé devant sa télé? La vie des habitants du Val devra définitivement se résumer à auto (il n’y a pas encore de métro!), boulot, dodo puisque c’est ainsi que ceux qui prétendent organiser notre vie sociale se l’imaginent.

Comme en plus de cela, on a un débit Internet extrêmement bas, ne reste plus que la télé.

Le seul espoir de corriger le tir, à condition que ceux qui ont la responsabilité de ce village en aient la volonté, c’est de sacrifier l’aire de jeu qui existe devant la maison pour tous, ou de la déplacer près de la mare du Tonkin, pour la remplacer par une telle place, consacrée au marché certains jours de la semaine, à la pétanque les autres jours, avec son café (avec tables en terrasse), son marchand de journaux, sa boulangerie.

On pourrait y mettre la supérette prévue à HEC, qui, ainsi ramenée près du centre ville aurait des chances d’accueillir une clientèle beaucoup plus nombreuse. Ce que je vous dis là, ce n’est pas une manifestation de mauvaise humeur due à un vieux rouspéteur, n’importe quel urbaniste compétent vous confirmera que j’ai raison.

Si les autres habitants du Val on l’habitude de subir passivement, je pense qu’il en faut qui comme moi osent râler quand sont faites des âneries aussi énormes et lourdes de conséquences pour toute la vie du village.

[polldaddy poll= »3721844″]

Bad Behavior has blocked 1703 access attempts in the last 7 days.

MonSaclay.fr -- site communautaire et citoyen contribuant a faciliter la mise en relation des habitants
de Saclay au bourg et au Val d'Albian et de l'ensemble des habitants du Plateau de Saclay. MonSaclay.fr est un blog d'entre-aide; un blog d'information citoyenne sur les
associations, les ecoles, la vie de quartier... Monsaclay.fr Saclay est une
commune de l'Ile de France sur le Plateau de Saclay en Essonne, 91 au sud de Paris. Les communes voisines
sont Bievres, Jouy en Josas, Orsay, Vauhallan.

Contact : Stanislas Berteloot s...Cliquez ici pour visualiser...@monsaclay.fr