Environnement, Info Citoyen, Plateau de Saclay

Lettre ouverte : aménagement de la RD 36 et circulations douces sur le plateau de Saclay

Jan 25, 2013

L’UASPS, créée en 1988, regroupe l’ensemble des associations de l’environnement des communes du plateau de Saclay, dont l’objectif est la sauvegarde de l’environnement et du cadre de  vie, ce qui comprend notamment les circulations douces sur ce territoire.

C’est ainsi que nous écrivions dans notre bulletin « La Voix du Plateau n°15 » :

« Le plateau de Saclay, resté en grande partie un espace rural malgré sa proximité de Paris, est  encore sillonné par de nombreux chemins ruraux. Ces chemins sont notamment répertoriés dans  chaque commune dans l’« Etat de reconnaissance » dressé en application de la loi du 20 août  1881. Certains sont en outre inscrits actuellement dans divers itinéraires de randonnée ou encore  au PDIPR (Plan Départemental des Itinéraires de Promenade et de Randonnée) de l’Essonne et  des Yvelines. Le plateau et ses vallées sont notamment traversés par le GR de Saint Jacques de  Compostelle, le GRP du Hurepoix, le GRP de la Ceinture verte… Mais le plateau possède aussi un  autre atout important. Il est sillonné par un réseau de rigoles, dont la destination première était  l’alimentation des fontaines de Versailles. Ce réseau est en cours de réhabilitation, ce qui inclut la  réalisation de chemins nécessaires pour son entretien. L’addition de ces deux réseaux fournit un  maillage important de chemins qui permettent d’assurer la desserte de l’ensemble des bourgs et  des centres d’activité. »

Dans toutes ses interventions sur l’aménagement du plateau, notre Union a toujours considéré  que ces chemins étaient un élément important favorisant à faible coût les communications entre les  différents centres d’activité du plateau.

L’association ADER, membre de notre union, a réalisé une carte des voies de circulations douces  existantes sur le plateau de Saclay, dont vous trouverez ci-joint une reproduction au format A4 ; une  version PDF éditable dans un format supérieur est disponible en ligne sur le site de COLOS

(http://www.colos.info/images/doc/ADER_carte-chemins_plateau-de-Saclay.pdf).

Le projet d’aménagement de la RD 36 soumis à enquête publique coupe un certain nombre de  ces chemins et compromet la communication entre le nord et le sud plateau comme nous l’avons  signalé dans nos avis lors des différentes enquêtes sur l’aménagement de cette route :

– L’enquête d’utilité publique sur le projet de requalification de la RD 36 en 2010, pour laquelle  la commission d’enquête avait émis la réserve et la recommandation suivante, qui n’ont pas  été suivies d’effet :

 réserve 5 :

« Que le Conseil Général présente l’essentiel des études de trafic qui ont conduit au projet  proposé ; date des enquêtes O/D, trafic mesuré, logiciel utilisé et hypothèses faites pour  élaborer les prévisions de trafic, conclusions sur la validité du choix de gabarit retenu. »

 recommandation 4 :

« Que le Conseil Général expose plus en détail les raisons du choix de la solution retenue pour  le tracé des circulations douces. » Et l’Autorité Environnementale souligne dans son avis qu’ « une des priorités du Grenelle de  l’Environnement, la préservation et la restauration des continuités écologiques » n’était pas  respectée.

L’enquête parcellaire de décembre 2012, dans laquelle nous avons repris nos remarques  précédentes en précisant que :

« .… Le projet prévoit certes de créer une piste cyclable et un chemin piétonnier le long de la  voie routière, mais cela ne couvrira qu’une faible proportion des besoins. En revanche, comme  nous l’avions signalé, le tracé de la RD 36 coupe certains chemins orientés nord-sud. C’est le  cas notamment du chemin rural CR 28, qui mène de Vauhallan à Orsay en passant par la  Martinière et qui figure sur de nombreuses cartes et itinéraires. Ce chemin devrait voir  conforter sa vocation de liaison douce entre Igny et Vauhallan et notamment l’Université  Paris XI d’Orsay et le futur campus Paris-Saclay. …. ».

Les chemins de circulations douces devraient former une partie intégrante du maillage fin à créer  pour les déplacements entre les différents lieux de vie et d’activité du plateau, facteur déterminant  de la réussite du projet de campus Paris-Saclay. Déjà aujourd’hui, il existe une forte demande dans ce  domaine.

S’inscrivant dans une perspective d’écomobilité, le développement des circulations douces  permet d’induire un report modal, donc de réduire la pression sur les autres formes de déplacement.

Or, comme en témoigne le cas précité des cheminements nord-sud coupés par la RD 36, ces  différentes formes de circulation sont à présent traitées de façon autonome, sans tenir compte de  leurs interférences.

Aussi demandons-nous que soit défini un projet global et cohérent de développement des  cheminements sur le plateau de Saclay, englobant à la fois les routes – dont il est impératif de  fluidifier le trafic aux points noirs actuels – et les chemins de circulations douces – dont on assurera  la continuité –, sans oublier les voies de passage pour la faune : la « continuité écologique ».

Lionel Champetier
Président

Lettre ouverte pour les circulations douces

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bad Behavior has blocked 1608 access attempts in the last 7 days.

MonSaclay.fr -- site communautaire et citoyen contribuant a faciliter la mise en relation des habitants
de Saclay au bourg et au Val d'Albian et de l'ensemble des habitants du Plateau de Saclay. MonSaclay.fr est un blog d'entre-aide; un blog d'information citoyenne sur les
associations, les ecoles, la vie de quartier... Monsaclay.fr Saclay est une
commune de l'Ile de France sur le Plateau de Saclay en Essonne, 91 au sud de Paris. Les communes voisines
sont Bievres, Jouy en Josas, Orsay, Vauhallan.

Contact : Stanislas Berteloot s...Cliquez ici pour visualiser...@monsaclay.fr