Association, Enfance

Crèche de Saclay – association PERA

Oct 4, 2010

 

Bientôt une crèche à Saclay, entend-t-on murmurer avidement depuis quelques mois… mais une crèche, à Saclay, il y en a une depuis… 10 ans !

Située au Val, rue Ronsard, dans une maison individuelle, cette crèche est une petite structure dont l’effectif ne dépasse pas les 14 enfants simultanés. Autre particularité – et non des moindres ! -, c’est une crèche parentale.

Qu’est-ce donc qu’une crèche parentale ?
Ce n’est pas, contrairement à ce que pensent beaucoup, une crèche où des parents gardent tour à tour les enfants des autres, mais bien une crèche « normale » soumise aux mêmes règlementation et contrôles qu’une crèche collective, où les enfants sont gardés par une équipe de professionnelles diplômées. Mais cette équipe, les locaux et l’ensemble de la structure sont gérés par les parents, réunis au sein d’une association.

L’association PERA qui gère la crèche « Les Crabouillages » de Saclay a déjà vu passer une bonne centaine de Saclaysiens, parents d’au moins autant de petits Saclaysiens qui ont profité des bienfaits de la crèche avant de rejoindre les écoles voisines. Ils pourraient vous parler des heures de gardes avec les pros (pourvu qu’elles ne sortent pas les instruments de musique : affronter le concert de 10 lutins euphoriques après le travail, ce n’est pas si facile !…), des week-ends bricolages pour la mise aux normes des locaux, des réunions mensuelles au cours desquelles on confronte nos attentes ou difficultés sur l’éducation des enfants en se disputant un paquet de fraises tagada, des tournées de lessives ou de courses pour la crèche…
Ils vous diront que c’était prenant, voire qu’ils sont bien contents de ne plus avoir à faire tout ce travail en plus du leur, mais ils vous diront aussi sûrement que c’étaient bien, qu’ils s’y sont fait de bons amis, que leurs enfants s’y sont vraiment épanouis, et qu’eux-même y ont beaucoup appris, non seulement parce que les discussions entre parents permettent de relativiser ou solutionner des difficultés éducatives, mais aussi parce que la gestion de l’association et de la crèche leur a permis de découvrir des gens et des fonctions (présidence, DRH, comptable mais aussi auxiliaire de puériculture…) qu’ils n’auraient sans doute jamais eu l’occasion de remplir sinon.

Alors, si ce que vous cherchez n’est pas seulement un endroit où votre enfant sera gardé pendant que vous serez au travail, mais bien un mode de garde où vous serez acteur des choix de votre crèche, où vous connaitrez les amis de votre enfant et pourrez le voir évoluer dans un environnement collectif, venez nous voir. S’il reste une place pour votre enfant, vous aurez peut-être la chance de nous rejoindre avant qu’il n’y ait plus ni fraises tagada ni Don Perignon… ! ;-o

Association Pera – Crèche les Crabouillages
22 rue Ronsard
91400 Saclay
tel : 01-69-14-19-48

You Might Also Like

9 Comments

  • Reply Blandine Oct 4, 2010 at 4 octobre 2010 21:14

    Lorsque nous sommes arrivés à Saclay il y a… Presque 10 ans, nous ne connaissions quasiment personne. Et Pera est maintenant pour nous une histoire ancienne de 4 ans.

    Même si aujourd’hui, par le biais de différentes associations et par l’école, nous avons rencontré d’autres amis, force est de reconnaître que les conseils de crèches, la participation active à la vie des enfants, les heures de garde avec d’autres parents tentant sans grand succès de juguler l’excitation des enfants en fin de semaine (Ahhh le créneau jeudi 17 :30 à 18 :30 !!!) constituent un creuset efficace pour forger des liens durables.

    Dans les crèches que nous avons fréquentées par la suite lors de notre absence de Saclay, nous avons en général retrouvé le même professionalisme des employées qu’à Pera mais notre contact avec la structure se limitait à un bref bilan de la journée. Quelle frustration par rapport à la crèche parentale !

    Certes, c’est parfois acrobatique de concilier planning professionnel et de crèche mais c’est possible ! Le système est souple, basé sur le volontariat et n’implique pas nécessairement par exemple un passage à temps partiel.

    Et que de plaisir associé… D’autant que les grands frères et grandes sœurs, entrés en maternelle sans aucun heurt, sont aussi très contents de revenir sur les lieux pendant les permanences de leurs parents pour jouer les assistants…

    Nous ne sommes visiblement pas restés assez longtemps pour passer au moment des fraises tagada et du Dom Perignon mais si le niveau d’accueil a progressé à ce point et que vous cherchez une garde pour votre enfant, prenez contact !

  • Reply Nicolas MEYER Oct 5, 2010 at 5 octobre 2010 10:36

    Les Crabouillages sont une crèche incroyablement évolutive dans le temps où les parents font l’expérience de la gestion d’une petite entreprise avec tout ce que cela comporte comme imprévu : devoir s’adapter aux changements de réglementation sur la sécurite par exemple (Ah, le chantier de remplacement d’un lambris en bois par des plaques ignifuges !) Cela comporte de devoir chercher, trouver (et motiver) le personnel, cela signifie aussi rechercher les parents qui vont accepter de jouer sérieusement le jeu parfois un peu contraignant de mettre la main à la pâte. Tout ce travail génère des liens qui subsitent des années plus tard entre les parents comme entre les enfants.

    L’évolution vers les fraises tagada et le Dom Perignon ne m’atait pas connue mais elle est respectable aussi ! De tout temps, les travaux nécessaires dans les locaux ont donné lieu à des repas plutôt sympas entre parents… Les barbecues de rentrée étaient de bons moments aussi !

    Alors il est clair que cette petite entreprise citoyenne se doit de continuer à exister afin de ne pas perdre :

    un mode privilégié de garde des enfants
    un réseau social extraordinairement transverse et efficace
    des emplois aussi

    Alors amis parents, n’hésitez pas : il y a certes une petite contribution à la clé mais les satisfactions sont au rendez vous !

  • Reply Klaus Martin Oct 7, 2010 at 7 octobre 2010 13:16

    Ca fait un moment maintenant que je suis parti, mais j’ai toujours adoré cette crèche. Elle tourne au quotidien avec des professionnelles de la petite enfance, mais de temps en temps les parents viennent en soutien, notamment en ouverture et fermeture de la crèche, mais aussi en cas de maladie d’une des pros. C’est pas la mer à boire, à l’époque c’était entre 4 et 8 h par mois. En revanche, tous les parents ont un retour quotidien et précis sur leur bambin, c’est génial – et totalement différent des structures communales où tu déposes ton enfant à l’entrée, le récupères le soir sans jamais vraiment savoir ce qui c’est passé. Qui plus est, ce sont les parents qui déterminent l’organisation et même, en discussion avec les pros, le projet pédagogique. Pour celui qui veut bouger des choses, il suffit alors de prendre un poste en fonction de ses talents (trésorier, président, recruteur de parents…), il se retrouve au bureau, et hop, cette crèche devient, en partie au moins, SA crèche. Ceux qui ont moins de temps ont aussi droit au chapitre, bien évidemment, qu’ils s’occupent de l’achat des couches, du jardin ou que sais-je. Ne serait-ce que de faire une garde lorsqu’on est jeune parent est vraiment canon : tu vois ton enfant évoluer au milieu des autres, t’apprends des trucs des pros mais aussi des autres parents, bref, très instructif, très sympa, même si ça prend du temps. D’ailleurs, si les deux parents de l’enfant sont dans un trip de méga-carrière chez Danone, et ils cherchent juste un moyen de caser leurs mômes, ce n’est pas le bon endroit pour eux. Il faut avoir envie de s’impliquer un minimum. Question de « spirit » aussi, comme on dit maintenant.

    Comme dans toute structure associative c’est parfois un peu le bordel, mais les discussions sont franches et constructives. Le public a toujours été particulièrement mélangé, que ce soit en terme de religion, de couleur de peau, de revenus etc. Un seul mot d’ordre: tolérance. Ce n’est pas pour rien si certains parents sont devenus de très très bons amis.

    Je crois très sincèrement que si mes deux enfants sont aujourd’hui aussi bien dans leur peau, sociables, ouverts, francs du collier et très soucieux de protéger les plus faibles, c’est grâce aux chouettes années passées dans cette crèche parentale. Et dans la mesure où ils ont toujours eu l’habitude d’être gardés par pleins de gens différents (ben oui, les pros, mais aussi les parents de leurs copains !), le passage en maternelle fut un véritable boulevard sans le moindre accroc. Le seul qui était frustré à ce moment-là, c’était moi : je n’avais plus le droit de rester pour passer un moment avec toute la bande.

    Bref, la crèche « Crabouillages » a fourni un socle en béton armé à l’heureuse enfance de mes enfants, mais nous a aussi beaucoup aidé dans notre nouveau job de parents que personne ne nous avait appris…

    Quelle autre structure peut en dire autant ?

  • Reply Laurent Oct 7, 2010 at 7 octobre 2010 14:19

    Ha ! la crèche les Crabouillages !!!

    Sept années de plaisirs, de rencontres, de jeux, de partage et surtout de générosité : ce n’est pas rien.

    S’il est un lieu où toutes ces caractéristiques peuvent se trouver c’est bien dans cette crèche parentale.

    Alors si vous cherchez un lieu d’accueil génial pour votre enfant et pour vous, pas d’hésitation : les Crabouillages.

    Si vous n’en avez plus de nain en âge d’en profiter, , c’est l’occasion de ressortir votre kama-soutra de chevet !

    Croyez-le, moi qui n’ai eu pour l’heure que 4 enfants dans cette crèche : j’aurais tant aimé que leurs aînés puissent en profiter !

    Et si vous n’avez qu’un vin paillé de Corrèze ou qu’une bonne bière du nord en lieu et place du Dom Pérignon, n’ayez crainte, nous vous accueillerons avec beaucoup de plaisir.

    Laurent, papa, papa, papa, papa, papa, papa et papa.

  • Reply MONTOYA Oct 7, 2010 at 7 octobre 2010 20:40

    Quel bel article!
    Quand j’étais baby sitter j’emmenai les 3 enfants dont je m’occupais en crèche parentale. Je trouvais le fonctionnement génial, d’autant plus que lorsque j’étais enfant j’y étais pensionnaire…hi hi hi et oui mes parents s’y investissaient beaucoup et j’y passais mes jours et mes nuits. C’était les débuts…Aussi sûr que 1+1=2 et jusqu’à preuve du contraire, j’y inscrirai mon fils à la rentrée de l’année prochaine.
    Sachant l’excellente réputation tant professionnelle que conviviale de la crèche des Crabouillages, je serais inconsciente de mettre mon fils ailleurs. Et puis j’adore faire la lessive et les courses alors quand on le fait pour 3, on peut le faire pour 14! Longue Vie aux crèches parentales.

  • Reply Anne Oct 8, 2010 at 8 octobre 2010 14:24

    Ah qu’il est doux de repenser aux temps ou l’on courrait dans les herbes hautes du jardin, où l’on cachait des peluches gigantesques et rose bonbon sous les tonnelles, en attendant que nos parents / assistants maternels nous appellent pour le goûter …. les crabouillages, au début c’était ça, une grande bande de copains avec un tas d’enfants qui courrait partout et pleurnichaient beaucoup …. Aujorud’hui c’est moi qui siffle pour le goûter et qui observe en maman attentive les peluches, dessins, et chansons en tout genre … Mon fils a pris le relai et j’en suis à la fois très fière et très émue.
    Comme à l’ancienne, il est chouchouté, caliné, bisouté de toutes parts, comme ses 13 petits camarades par une équipe de professionnelles géniales et des parents hyper attentionnés…QUEL BONHEUR POUR LUI, POUR EUX !!!!

    Longue vie,longue vie, longue vie

  • Reply Esther Oct 11, 2010 at 11 octobre 2010 10:07

    Ma fille a passée 2 excellentes années à la crèche. Les pros ont fait un travail exceptionnel.

    S’il est vrai que les tournées de linge, et l’aventure « préparer à manger pour 13 diablotins » n’étaient pas choses aisées.

    Je reste convaincue, que la crèche parentale est top pour les enfants, et cela permet aux parents d’avoir un suivi sur les évolutions de nos enfants que nous n’aurions pas en crèche municipale.

  • Reply Urgent : Place(s) disponible(s) à la crèche parentale de Saclay ! | MonSaclay.fr Mar 13, 2012 at 13 mars 2012 19:03

    […] mais c’est un mode de garde qui suppose une vraie implication des parents (voir ici et ici) : il ne s’agit pas seulement de payer une prestation de garde, mais bien de s’impliquer dans […]

  • Reply Des places pour les saclaysiens à la crèche parentale | MonSaclay.fr Juin 5, 2012 at 5 juin 2012 21:21

    […] vous intéresse (cf http://www.saclay.fr/CrecheParentale.asp?Rubrique=5 et http://www.monsaclay.fr/2010/10/04/creche-de-saclay-association-pera/), n’hésitez pas à vous manifester ! […]

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Bad Behavior has blocked 2351 access attempts in the last 7 days.

    MonSaclay.fr -- site communautaire et citoyen contribuant a faciliter la mise en relation des habitants
    de Saclay au bourg et au Val d'Albian et de l'ensemble des habitants du Plateau de Saclay. MonSaclay.fr est un blog d'entre-aide; un blog d'information citoyenne sur les
    associations, les ecoles, la vie de quartier... Monsaclay.fr Saclay est une
    commune de l'Ile de France sur le Plateau de Saclay en Essonne, 91 au sud de Paris. Les communes voisines
    sont Bievres, Jouy en Josas, Orsay, Vauhallan.

    Contact : Stanislas Berteloot s...Cliquez ici pour visualiser...@monsaclay.fr