Archives

Info Citoyen, Paris-Saclay

Le sénateur (Les Verts) Jean-Vincent Placé candidat au poste de maire de Saclay

Oct 24, 2013
Jean-Vincent Placé

Jean-Vincent Placé (c) Le Parisien

Bonjour à tous les « accros » de monSaclay,

Habitant et contribuable de Saclay depuis 41 ans, je souhaite réagir aux propos du sénateur Jean-Vincent Placé (Les Verts) qui invite, ce mardi 22 octobre, les lycéens à descendre dans la rue pour exiger le retour de la jeune Léonarda.

Pourquoi cette chronique sur monSacaly ? Tout simplement parce que M. Placé envisage (très sérieusement, selon mes informations recueillies au Sénat) d’être candidat au poste de maire de Saclay ! Alors là, chers amis, vous conviendrez que ceci nous intéresse…

Oui, aujourd’hui, en tenant des propos aussi « déplacés » (pardonnez-moi ce jeu de mots), M. Placé s’est totalement discrédité. Je ne suis pas un électeur de François Hollande et je suis consterné par l’amateurisme du chef de l’Etat et de son gouvernement, mais (gaulliste), je suis avant tout un démocrate et un républicain, et je dis à M. Placé, dont le parti (EELV) participe au gouvernement, que son attitude est irresponsable, dangereuse et déloyale.

  • Irresponsable et dangereuse: car jeter des lycéens dans la rue, sans autorisation parentale, c’est risquer l’escalade de la violence et des incidents graves. Ne pas dire la vérité sur le vrai visage de la famille de Léonarda (absences scolaires record, fugues, moyens de vivre très douteux, père oisif et violent, etc…), c’est mentir aux jeunes, les manipuler, les exposer à de graves débordements…
  • Déloyale: car les Verts (plutôt rouges) sont au gouvernement où Mme Duflot, assoiffée de reconnaissance et ivre des ors de la République, se complet avec une dérangeante jouissance. Alors, dans ce cas, leur devoir est de soutenir le gouvernement ou d’avoir le courage (et surtout l’honnêteté) d’en sortir.

Moi, M. Placé, je ne suis ni socialiste ni Vert, mais en bon républicain, je suis respectueux du chef de l’Etat et, quoi que je puisse en penser, je respecte sa position.

Alors, M. Placé, ayez la dignité de démissionner de votre siège (si confortable) de sénateur, de dire aux Ecolos de quitter le gouvernement… mais surtout M. Placé, ne venez pas briguer la mairie de Saclay. Vous n’êtes pas digne de cette commune !

Gérard Bardy journaliste et écrivain

(et j’accepte par avance un débat dans la commune avec M. Placé…)

Environnement, Info Citoyen, Transport, Val d'Albian

Mairie et Caps tentent de rassurer les habitants des rues Curie et Montaigne à Saclay

Déc 13, 2012

Demandée de longue date par les habitants mécontents de la rue Curie (dans sa partie en cours de travaux), une réunion a eu lieu mercredi soir en mairie-annexe du Val d’Albian en présence de Christian Page, maire, de Jean-Luc Curat, maire-adjoint et d’une représentante de la Caps. Les riverains de la rue Montaigne avaient été associés à cette rencontre visant à faire le point sur les travaux en cours.

Les présents ont d’abord manifesté leur inquiétude quant aux aménagements des trottoirs et des places de stationnement, soulignant « le fiasco » constaté rue Pasteur où le nombre des places a été réduit de 17 à 5 après une fausse consultation, ce qui conduit maintenant les riverains à stationner leurs véhicules …sur leurs immenses trottoirs ! Ou rue Curie !

Les riverains de la rue Curie ont demandé que les places de stationnement restent « à l’identique », c’est-à-dire côté pair, à cheval sur des trottoirs pas trop haut. Le trottoir côté impair restant strictement réservé aux piétons, poussettes et chaises roulantes, avec une hauteur de 14 cm et des bateaux plus larges que les portails de 1 m de chaque côté. Maire, maire-adjoint et Caps ont estimé qu’il était possible de donner satisfaction à cette demande unanime. Les riverains de la rue Curie en ont pris acte, annonçant qu’ils resteraient vigilants.

Les riverains de la rue Montaigne ont demandé et obtenu de conserver le même nombre (au moins) de places de stationnement, même si celui-ci se faisait de l’autre côté de la rue.

Bus, attention danger !

Le point le plus sensible reste celui du passage des bus par les rues Montaigne et Curie, suite à la mise en sens unique de la rue Pasteur. Les riverains de ces deux rues y sont totalement hostiles non par principe mais pour deux raisons qui tiennent à la sécurité:

  • la dangerosité du coude à 90° effectué par les deux rues, avec un angle difficile à négocier par le bus.
  • la présence dans ce coude du cabinet médical où exercent sept professionnels de santé. Les véhicules des patients, qui stationnent (souvent dans le désordre) dans cette zone gêneront le passage du bus. Il est inutile de créer dans ce secteur une zone dangereuse proche du cabinet médical.

Les riverains soulignent que la population la plus nombreuse se trouve dans les nouveaux quartiers (où les bus passent actuellement, sans difficultés) et qu’il convient de faire une étude avant toute décision. Le maire de Saclay dit qu’il n’est pas hostile à cette solution, qu’il y a lui-même pensé et qu’il est d’accord pour faire faire une petite étude avant de prendre une décision.

A l’issue de cette réunion, le désaccord est resté total entre les riverains des rues Curie et Montaigne à propos du non-enfouissement des lignes aériennes (EDF, téléphone et fibre). Le maire a réaffirmé que cet enfouissement ne se ferait sans doute jamais (invitant les habitants à « atterrir » !!!), ceci pour des raisons économiques. Il n’y a plus d’argent dans les caisses et tant pis si les habitants de ces deux rues ont jusque-là financé les travaux d’enfouissement dans toutes les autres rues…

 

Bad Behavior has blocked 3570 access attempts in the last 7 days.

MonSaclay.fr -- site communautaire et citoyen contribuant a faciliter la mise en relation des habitants
de Saclay au bourg et au Val d'Albian et de l'ensemble des habitants du Plateau de Saclay. MonSaclay.fr est un blog d'entre-aide; un blog d'information citoyenne sur les
associations, les ecoles, la vie de quartier... Monsaclay.fr Saclay est une
commune de l'Ile de France sur le Plateau de Saclay en Essonne, 91 au sud de Paris. Les communes voisines
sont Bievres, Jouy en Josas, Orsay, Vauhallan.

Contact : Stanislas Berteloot s...Cliquez ici pour visualiser...@monsaclay.fr