Info Citoyen

Remise du prix de la nouvelle ENSTA ParisTech

Avr 3, 2015

_ J’ai écrit l’histoire vraie qu’un confrère m’a racontée avec les larmes aux yeux.

Jean-Luc Seigneur 1er prix pour la catégorie Grand public

avant jury inquietaprès lauréat soulagée

C’était en février 2015, Lucie, élève ingénieur à l’ENSTA ParisTech, m’adressait ce mail : Suite à notre discussion dans le train Lyon-Paris, vous trouverez ci-dessous l’invitation pour la table-ronde liée au concours de nouvelles organisé à l’ENSTA. Je ne pourrai malheureusement pas y participer mais j’espère que vous l’apprécierez. Ajouterai-je que je revenais des obsèques d’un cousin ingénieur à Grenoble ?

Quelle était la probabilité d’une telle rencontre ? A peu près nulle et la série de belles coïncidences pourrait d’ailleurs s’arrêter là. Si l’on demandait à des élèves d’imaginer un scénario avec des rencontres de hasard, ils n’oseraient sans doute pas aller plus loin. Ils auraient tort ! On oublie des coïncidences quand on essaie d’imiter le hasard. C’est l’un des enseignements de la table ronde qui a précédé la remise des prix du concours NOUVELLES AVANCEES à l’Ensta.

Dans l’amphi de 400 personnes, où se déroulait la soirée co-animée par Monique Legrand (inspectrice pédagogique régionale de Lettres) et Mathieu Guglielmino (étudiant ENSTA ParisTech), quelle était la probabilité de me retrouver assis côte à côte avec le lauréat ? Et le pourcentage de chances pour qu’un artisan coutelier passe un jour dans l’atelier d’un graveur à Neuilly-Plaisance, lui raconte l’histoire d’un couteau qui a traversé 2 siècles avant d’atterrir dans ses mains, que cette histoire touche Jean-Luc Seigneur et qu’il décide de l’écrire ?

Que pensent les scientifiques des coïncidences ?

Pour Cédric Villani qui vivait là sa dernière année de présidence du Jury, partagée avec l’écrivain Fatou Diome, plus on travaille à grande échelle, plus il y a de coïncidences en raison de phénomènes combinatoires. L’échelle rend la coïncidence probable. Certes, mais comment expliquer – a posteriori – que le jour même où Agro Paris Tech votait pour le déménagement  sur le plateau de Saclay, cette Ecole rafle les 3 premières places du concours de nouvelles dans la catégorie Etudiants scientifiques ? Il ne faut pas sur interpréter, direz-vous

Sans pouvoir citer tous les lauréats mais avancer tout de même un peu dans le palmarès, annonçons que le 1er prix Etudiants scientifiques revient à la nouvelle d’Emmanuelle Chevalier (Agro Paris Tech) : « Quarante-huitième maison ». L’inspiration lui est venue en passant un partiel de statistiques. L’histoire croise probabilité et démographie. _ Je me suis demandé comment, dans la vraie vie, on pourrait en avoir besoin.

Il y avait beaucoup de monde, je ne sais plus qui l’a dit mais j’ai entendu _ C’est affaire de point de vue. Impossible de restituer le contexte (on retient en moyenne 25 % de ce que l’on entend) mais il me semble que le point de vue des deux lauréats suivants l’illustre fort bien. Serait-ce la ligne de partage entre optimistes et pessimistes ?

A partir d’une « règle farfelue » que l’auteur s’est donné, Grégoire Hamon a imaginé l’histoire d’une famille où chaque membre provoque une catastrophe le jour anniversaire de ses 30 ans, du bombardement accidentel d’un orphelinat au naufrage du Titanic.

Pour Pauline Husseini, témoin d’une coïncidence stupéfiante et lauréate du 2e prix Grand public pour « Un souffle de vie », c’est tout différent, elle a été attentive aux belles coïncidences qui arrivent dans la vie.

Le récit « Le couteau à grimaces » qui a obtenu le 1er prix pour la catégorie Grand public souligne magnifiquement que ce concours de nouvelles est la rencontre entre les Sciences & Techniques et les Arts, avec cette histoire d’artisans qui se transmettent un savoir-faire de siècle en siècle.

Un tel événement ne peut être que le fruit d’un hasard bien doux et bien organisé.

Nouveau partenaire financier, le directeur de la Fondation ParisTech, Guillaume Ravel, a invité les futurs compétiteurs à « continuer à écrire sur un univers sur lequel on se pose des questions ». Ce non littéraire a pris goût au mélange des genres entre Science & Lettres.

Que la flèche du temps prolonge son mouvement jusqu’au prochain concours !

 

Ch. Baillat

Christophe Baillat

You Might Also Like

Bad Behavior has blocked 3114 access attempts in the last 7 days.

MonSaclay.fr -- site communautaire et citoyen contribuant a faciliter la mise en relation des habitants
de Saclay au bourg et au Val d'Albian et de l'ensemble des habitants du Plateau de Saclay. MonSaclay.fr est un blog d'entre-aide; un blog d'information citoyenne sur les
associations, les ecoles, la vie de quartier... Monsaclay.fr Saclay est une
commune de l'Ile de France sur le Plateau de Saclay en Essonne, 91 au sud de Paris. Les communes voisines
sont Bievres, Jouy en Josas, Orsay, Vauhallan.

Contact : Stanislas Berteloot s...Cliquez ici pour visualiser...@monsaclay.fr