Info Citoyen, Val d'Albian

Henri Buléon un homme au grand coeur

Juin 5, 2009

M. Henri Buléon dans son jardinIl fait chaud à Saclay. Depuis plusieurs jours le soleil de juin atteint 23 c° à l’ombre. Au fond de son jardin, assis dans un transat, Henri Buléon, 83 ans, lit le Parisien dans la fraîcheur d’une petite maison qu’il utilise comme abri de jardin. « Mon rôle c’est de rendre service autour de moi », dit il.

A en croire ses voisins, Henri passe son temps à jardiner chez l’un, à donner un coup de peinture chez l’autre et même parfois à déposer au RER un jeune sans voiture et ce malgré une jambe qui le gène depuis une fracture du col du fémur. « C’était le 3 septembre 2007, j’ai glissé en allant répondre au téléphone » se souvient-il.

Henri a une mémoire impressionnante : « je me souviens de tout depuis l’âge de 10 ans » assure-t-il. Sa mémoire, il l’entretient chaque jour en consignant ses pensées, sa journée, ses projets… dans un cahier.

Né à Réguiny, un petit village du Morbihan, à 20 kms de Pontivy, Henri a vécu son enfance dans une chaumière d’une pièce en terre battue, sans eau courante ni électricité. Son père est mort jeune et en septembre 1940 Henri a commencé à travailler pour aider sa mère. Elle qui rêvait d’être infirmière avait du se résigner à travailler comme crêpière : « il fallait bien manger ». D’abord maréchal ferrant puis serrurier, Henri devient ensuite maçon.

Henri BuléonLorsque la guerre éclate, Henri a 17 ans, il rejoint les Forces française de l’intérieure (FFI). Il est rapidement nommé Agent de Liaisons. « Je connaissais bien le coin, alors, lorsque les parachutistes français entrainés en Angleterre étaient envoyés près de chez moi je devais les repérer et les conduire discrètement jusqu’à Saint Marcel à 30 kms de là. »

Son rôle dans la résistance a failli lui coûter la vie à plusieurs reprises. A la fin de la Souvenirsguerre, au moment de la poche de Lorient, il se débarrasse à temps de sa Sten, une mitraillette anglaise à 39 coups, avant une rafle.

La guerre finie, Henri reste dans l’armée.

De rencontres en amitiés Henri est recommandé pour rentrer chez Renault à Boulogne-Billancourt. « J’ai débuté le 4 décembre 1948, sans autre diplôme que le Brevet des collèges. Pendant quatre années j’ai suivi le Cours Renault ». En 1958, Henri devient Contremaître. Ensuite, il supervise 6 chaînes de montage et un atelier de préparation.

Chez Renault il rencontre Marcelle avec qui il se marie et a une fille.

En 1966 M. Thomas, le maire de Saclay, lui parle du Val d’Albian et le 15 juillet de la même année, il y achète un terrain « A l’époque il n’y avait qu’une cabane, des arbres fruitiers et des chèvres ».

Son meilleur souvenir de Saclay ? « C’est d’avoir rencontré Louis Chavernoz, un homme exceptionnel, un patron », dit-il. D’ailleurs, Henri rejoint l’équipe du Maire Chavernoz — qui resta maire de 1977 à 2001 — en temps que Conseiller Municipal Maire Adjoint à partir de 1995.

Aujourd’hui, Henri qui, contrairement à son épouse, préfère rester à Saclay plutôt que de voyager, partage son temps entre son jardin, son petit fils et ses amis de Saclay. Ce qu’il aime en effet avant tout ici « c’est la convivialité entre les gens, l’entre-aide entre voisins ».

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply Henri Buleon nous a quittés | MonSaclay.fr Août 6, 2013 at 6 août 2013 21:29

    […] juin 2009 monSaclay avait consacré un billet à Henri : Henri Buléon un homme au grand cœur… Il y disait, «Mon rôle c’est de rendre service autour de […]

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Bad Behavior has blocked 1831 access attempts in the last 7 days.

    MonSaclay.fr -- site communautaire et citoyen contribuant a faciliter la mise en relation des habitants
    de Saclay au bourg et au Val d'Albian et de l'ensemble des habitants du Plateau de Saclay. MonSaclay.fr est un blog d'entre-aide; un blog d'information citoyenne sur les
    associations, les ecoles, la vie de quartier... Monsaclay.fr Saclay est une
    commune de l'Ile de France sur le Plateau de Saclay en Essonne, 91 au sud de Paris. Les communes voisines
    sont Bievres, Jouy en Josas, Orsay, Vauhallan.

    Contact : Stanislas Berteloot s...Cliquez ici pour visualiser...@monsaclay.fr