Browsing Tag

Jouy-en-Josas

Info Citoyen

L’épicerie participative de Jouy

Fév 12, 2022

Depuis près d’un an l’épicerie participative : l’Épi Vert située à Jouy-en-Josas a ouvert ses portes pour le plus grand bonheur de ses adhérents. Ils gèrent l’association, donnent 2 h de leur temps par mois, choisissent fournisseurs et produits en vente à l’Épi Vert. Approvisionnement direct privilégié, la part belle est faite aux producteurs locaux et aux produits bio, sans aucune marge. L’épicerie compte plus de 52 fournisseurs ; on y trouve notamment des fruits & légumes frais, des laitages, des boissons, des conserves, des biscuits, des épices, de nombreux produits en vrac, des produits d’hygiène et de beauté. Elle ouvre en fin de journée la semaine et le samedi (12 h par semaine). En plus d’une épicerie, c’est un véritable lieu d’échange et de convivialité : apéros, dégustations, dons, ateliers. Si vous habitez à Jouy-en-Josas ou les communes limitrophes, ou si vous travaillez à Jouy-en-Josas, n’hésitez pas à rejoindre l’Épi Vert. Basée sur le modèle monepi (https://monepi.fr), l’association promeut une alimentation saine, durable, locale et solidaire.

6 rue de la Manufacture des Toiles de Jouy 78350 Jouy-en-Josas

Plus d’informations : [email protected]

Site : https://monepi.fr/home?nomurlsite=lepivert

Info Citoyen

Modiano à la loupe, soirée À jouY EN JOSAS

Nov 27, 2021

Trois ans après la précédente soirée Modiano et après la sortie de Chevreuse, l’Office du Tourisme (OT) de Jouy-en-Josas a organisé une nouvelle soirée le 25 novembre 2021, introduite par Daniela Quint, Adjointe au Maire Déléguée à la culture. On y retrouvait Michel Tartelin de Jouy Environnement et Patrimoine, Jean-Yves Saez comme lecteur et, la conférencière était devenue un conférencier : Didier Saillier. En 2018, Francine Boursault (présidente de l’OT depuis 2015) était selon ses termes « une lectrice de Modiano non convaincue ». Depuis Chevreuse, la voilà tout à fait convaincue. FB d’expliquer « on y est bien [dans son œuvre] parce qu’on connait les choses ». Il faut dire qu’une certaine adresse : le 38 rue du Dr Kurzenne – où Modiano vécut en 1952 et1953 – est au centre du livre.

Tous les regards tournés vers Yves Pignon, contemporain de Patrick Modiano

Analyse de l’œuvre de Modiano par Didier Saillier

Venu en simple quidam en 2018 lors de la précédente conférence (donnée par Marie-Claude Bessière), Didier Saillier revient en tant qu’auteur invité pour un exposé au micro de 20 mn devant une cinquantaine de personnes. Il s’intéresse sérieusement à Modiano depuis 1995, d’abord dans un cadre universitaire puis en passionné qui vient de publier chez L’Harmattan : Poétique de la répétition chez Patrick Modiano – Style, symptômes, vestiges. « son style est identifiable à partir de Villa Triste » en 1975 et « les critiques de PM sont globalement favorables depuis 1980 », dit-il, avant de citer la critique Michèle Gazier qui écrivit en 1988 :  « on a beau se dire qu’il ne se passera rien […], on ne résiste pas au plaisir ». A 52 ans, Modiano acquiert une autre dimension avec Dora Bruder paru en 1997, « finie l’impression de redite, il creuse profond jusqu’à la souffrance ». La souffrance, serait-ce ses années d’enfance à Jouy-en-Josas ?

Son exposé a été précédé d’intermèdes proposés par Jean-Yves Saez, en duo avec Michel Tartelin, tous deux présentant les personnages et les lieux dans l’œuvre de PM. Ainsi, pour Remise de peine (1988) avec l’extrait où « quelque chose de très grave s’est passé », cette perquisition de la police dans la maison où PM vécut enfant avec son frère (Rudy, décédé depuis), qui l’a profondément marqué. Un pedigree (2005) où déjà apparaissait le 38 rue du Dr Kurzenne, sa maison « fréquentée par de drôles de gens » … et où l’on peut lire « J’écris ces pages […] à titre documentaire et sans doute pour en finir avec une vie qui n’était pas la mienne ». On apprend que le St-Leu-la Forêt de Pour que tu ne te perdes pas dans le quartier (2014) emprunte beaucoup à Jouy-en-Josas, et que le nom du Dr Voustraat serait celui de feu le Dr Poucet (lui aussi résident de la rue du Dr Kurzenne) transformé.

Dans la salle du Vieux Marché de Jouy, où se tenait cette soirée, des témoins directs, contemporains de PM, ont pris la parole.

– Christine Panelli pour évoquer l’épisode où elle a soigné PM, lorsqu’il est venu à Jouy avec Bernard Pivot

-Yves Pignon, né dans la maison qu’il habite toujours, qui jouxte le 38 rue du Dr Kurzenne. Il  a été à l’école Jeanne-d’Arc (n° 16 rue de Beuvron) avec Patrick Modiano.

NB : L’itinéraire de vie de l’auteur dans la commune existe sous la forme d’un « circuit » de 2,5 km proposé par l’OT, 10 étapes « Dans les pas de Modiano » sur les lieux qui ont profondément marqué sa vie. Demandez-le à Laura Cambrony, responsable valorisation & promotion touristique, qui a beaucoup œuvré pour la réalisation de cette soirée du 25 novembre.

CB site christophebaillat.jimdofree.com où vous retrouverez des compléments

Bon plans, Info Citoyen, Vallée de la Bièvre

Notre cave à Jouy est pleine

Avr 17, 2021

C’est l’heure calme, il est 13 h 30, entre un livreur de la brasserie parisienne Kraft (La Parisienne…) avec quelques cartons. « On reçoit aujourd’hui une de leurs bières, l’Intra-muros qui sera classée bio l’année prochaine ». Céline Beaugrand dos Santos explique qu’on cultive du houblon dans Paris, sur les toits ou sur des surfaces qui remplacent d’anciennes friches. Il fait bon vivre à Jouy-en-Josas, apprécie Nelson, « l’accueil des habitants a été magique, clients ou non, ils sont venus en curieux, attentifs au changement d’enseigne sur leur territoire ».

L’installation remonte à fin 2020 et tient ses promesses au-delà des espérances des époux associés.

Le Casier, la cave de la vallée de la Bièvre, 11 rue Oberkampf 78350 Jouy-en-Josas

Nous pourrions parler longtemps de la bière que Céline a défendue dès le début (elle a de qui tenir, son père a aidé la brasserie rennaise Skumenn via le crowdfunding pour le lancement). En général, les brasseurs ne savent pas quoi faire des résidus : moût et drèches, L’Atelier Second Life a eu l’idée d’utiliser ces dernières (des céréales compressées) pour en faire des gâteaux apéritifs, les Crackers.

Goûter le vin est comparable à une pratique sportive

Il fallait faire entrer 300 références dans 23 m2.

Nous avons fait appel à un ami architecte, Serge Attalah, qui outre un restaurant que nous possédons à Paris, a également conçu le Club Med de Marrakech. Il nous a donné un coup de main ». La vaisselle utilisée dans le restaurant parisien est d’ailleurs exposée. Elle témoigne de la double activité des associés qui forment également un couple dans la vie. L’un et l’autre ont une formation en œnologie reçue à l’École du vin française (de 12 à 30 vins goûtés par jour). Nelson se souvient de son premier verre, bu en 1985, un vin de Beaune chez le vigneron Claude Maréchal. Depuis, l’un et l’autre ont beaucoup appris, par les dégustations, les rencontres et leur restaurant parisien.

Êtes-vous expérimenté ou en construction ?

Le meilleur moment pour goûter un vin est entre 10 h et 11 h ½ pour être en forme. En forme ? Céline et Nelson expliquent : « On doit être concentré pour mobiliser son cerveau. Plus on est expérimenté plus on va droit au but car la bibliothèque est déjà constituée. Par exemple, il y a une case “boisé”.  Mais si on est en cours de construction, ça prend plus de temps ». La mémoire sensorielle sollicitée et entraînée sur tous les terrains, le commentaire vient spontanément pour parler de tel ou tel flacon. « Il faut prendre du temps sur un vin, le décortiquer, c’est un long travail d’archives. C’est à la portée de tout le monde si on s’y intéresse un peu ». Ce meuble est la perle que l’on repère tout de suite, pratique pour l’interview (le micro est posé dessus), il est surtout prévu pour des dégustations. Y trônent en majesté des Porto rares, comme ces cuvées de 1970, 2003 et des Champagne rosés. De part et d’autre de cet îlot central, les rayons avec les bouteilles. Un alignement seulement interrompu par la vaisselle déjà mentionnée qui « casse le rythme et aère un peu » :  un grand plat et des bols très colorés (idéal pour des verrines ou des porte-carottes). Elle est proposée à la vente. Parmi les bouteilles, il y en a une, un vin italien, le Capo di Stato (photo), si connue que son nom est seulement au dos, sur la contre-étiquette. Le nom de la cuvée a été donné en hommage à une visite au domaine du Général de Gaulle. Indépendants, Céline & Nelson choisissent leurs vins et sont à l’écoute de leurs clients pour rechercher leurs vins préférés.

Christophe Baillat


Auteur de « Itinéraire d’un fils d’enseignants – Un amour soudain pour l’entreprise », paru en mars 2021 aux Editions Les Impliqués

MonSaclay.fr -- site communautaire et citoyen contribuant a faciliter la mise en relation des habitants
de Saclay au bourg et au Val d'Albian et de l'ensemble des habitants du Plateau de Saclay. MonSaclay.fr est un blog d'entre-aide; un blog d'information citoyenne sur les
associations, les ecoles, la vie de quartier... Saclay est une
commune de l'Ile de France sur le Plateau de Saclay en Essonne, 91 au sud de Paris. Les communes voisines
sont Bievres, Jouy en Josas, Orsay, Vauhallan.

Contact : Stanislas Berteloot [email protected]