Environnement, Grand Paris, Plateau de Saclay

Pour Hervé Hocquard les projets de métros Arc Express et double boucle sont extrêmement complémentaires

Jan 20, 2011

INTERVENTION DE HERVE HOCQUARD LORS DU DEBAT SUR LE GRAND PARIS LE 19 JANVIER 2011 A SUPELEC (GIF  SUR YVETTE)

Herve hocquard

Hervé Hocquard

Je m’exprime ce soir en tant que conseiller régional, maire de Bièvres, et au nom du groupe Majorité Présidentielle de la région Ile de France.

Alors que le débat sur le Grand Paris se poursuit, les responsables politiques de l’Etat ainsi qu’au plus haut niveau de la région, s’efforcent de faire converger les deux projets Arc Express et « double boucle » et de prendre en compte les remarques déjà formulées dans ces débats. Ces deux projets  étaient au départ présentés comme concurrents voire incompatibles. Ils sont en réalité, ce que nous disons depuis le départ, extrêmement complémentaires. Les débats qui ont eu lieu l’ont fait ressortir et on ne peut que se féliciter de cette convergence.

Il se trouve qu’aujourd’hui un  accord bute sur la desserte de Saclay, au motif qu’il faut sauvegarder le poumon vert du plateau auquel nous sommes tous attachés, et en raison du coût de cette liaison.

Cette position est incompréhensible :

  • Compte tenu de la protection instituée par la loi, c’est-à-dire à un niveau juridique que personne n’aurait osé imaginer il y a seulement un an, de 2300ha d’exploitation agricole au sein d’une zone plus vaste encore forestière et naturelle ;
  • Parce que la non desserte du campus de Saclay reviendrait à sacrifier par la même occasion la desserte de Saint Quentin en Yvelines et celle de Versailles ;
  • Parce que supprimer un tronçon de la boucle c’est renoncer au principe de la boucle et donc aux possibilités de desserte rapide non seulement pour ceux qui n’auront pas de gare mais pour tous ceux qui sont situés aux extrémités restant desservies ;
  • Ensuite  la proposition alternative qui consiste à réaliser sur le plateau un tram train relève du masochisme : elle est lente, elle induit des ruptures de charge très pénalisantes, … il s’agit bien en outre d’un transport sur voie ferrée et en surface, avec par conséquent  un impact non négligeable sur l’environnement !
  • Ces renoncements et ces fausses demi solutions n’auraient d’autre conséquence que de favoriser les déplacements automobiles de longue distance, ceux qui sont les plus pénalisants dans une région déjà saturée…    c’est là que ce blocage venant notamment d’élus qui disent défendre l’environnement est proprement incompréhensible
  • Quant au coût, argument surprenant venant là aussi des Verts : je voudrais simplement dire que le coût actualisé de la A 86 qui fait 78 kilomètres et qui aura mis 40 ans pour être bouclée est de l’ordre de 60 milliards d’euros, c’est-à-dire le double du projet de grand métro dont nous parlons.  L’utilité publique et environnementale du projet dont nous parlons est pourtant incomparablement supérieure !

Qu’on ne se méprenne pas : nous sommes les premiers à faire de la mise à niveau rapide des RER B et C une priorité absolue, à réclamer que soit finalisé le TCSP Est-Ouest et entrepris une liaison Nord-Sud du même type, et aussi  à vouloir développer des liaisons douces sur le plateau et entre le plateau et les gares de RER.

Mais limiter dans le futur -et nous sommes là pour débattre à un horizon de 15 ans-,  la desserte de Saclay à un transport de cabotage, dans son rapport avec le reste de l’Ile de France, c’est assurément condamner ou handicaper très lourdement cette opération Campus qui fait par ailleurs une quasi-unanimité.

Ce blocage n’est en réalité intelligible qu’en fonction de luttes de pouvoir au sein de la majorité régionale. Mais il faudra alors nous expliquer ce que cela représente au regard de l’intérêt national, au regard de l’intérêt des habitants eux-mêmes, pour qui cette opération accompagnée d’une stricte protection des espaces agricoles et naturels, constitue une chance exceptionnelle…  bien plus valorisante que le mitage urbain auquel notre plateau était inexorablement condamné.

Comme le Président du Conseil général socialiste de l’Essonne M.Berson le disait ce matin dans la presse, en fustigeant l’attitude du parti Vert, nous avons envie de nous exclamer  et je le cite « ça suffit ! il faut avancer. Il est inconcevable que le projet sur Saclay se réalise sans un transport moderne et efficace ».

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Bad Behavior has blocked 1711 access attempts in the last 7 days.

MonSaclay.fr -- site communautaire et citoyen contribuant a faciliter la mise en relation des habitants
de Saclay au bourg et au Val d'Albian et de l'ensemble des habitants du Plateau de Saclay. MonSaclay.fr est un blog d'entre-aide; un blog d'information citoyenne sur les
associations, les ecoles, la vie de quartier... Monsaclay.fr Saclay est une
commune de l'Ile de France sur le Plateau de Saclay en Essonne, 91 au sud de Paris. Les communes voisines
sont Bievres, Jouy en Josas, Orsay, Vauhallan.

Contact : Stanislas Berteloot s...Cliquez ici pour visualiser...@monsaclay.fr