Info Citoyen

Agés et seuls à Saclay

Août 21, 2010

Samedi dernier un camion de pompier stationné dans une rue du Val d’Albian à Saclay, Essonne, attire mon attention. Je crains le pire : l’accident, un malaise chez un voisin âgé, ou même un décès…

L’histoire que je vais raconter illustre ce que nous aimons à Saclay. C’est l’histoire d’une communauté solidaire, d’une banlieue parisienne qui demeure un village. C’est l’histoire de personnes généreuses qui revendiquent des valeurs aux antipodes des clichés trop souvent mis en avant d’une société centrée sur l’individualisme et l’égoïsme. Mais c’est également la triste histoire banale de la vieillesse.

Vendredi matin, Christine – un nom d’emprunt — soixante-dix ans, s’apprête à partir faire des courses lorsque son téléphone sonne.  Au bout de la ligne, Simone, 93 ans.  Christine tend l’oreille, elle connait Simone — également un nom d’emprunt — depuis toujours et la sais être en très mauvaise santé. Christine est inquiète depuis quelque temps Simone perd la tête. Il y a peu elle a mit le feu à sa cuisine…

La voie de Simone est faible, très faible. Elle dit être tombée dans sa cuisine. Christine se précipite à sa rencontre. Au téléphone Simone semblait inquiète, voir paniquée. Elle est persuadée qu’on lui veut du mal. Christine vie en face de Simone, elle traverse la rue et rentre chez Simone. Elle prend la clé que lui avait confié Simone il y a bien longtemps, « au cas où », avait-elle dit.

Lorsque la porte s’ouvre Christine comprend vite qu’il y a quelque chose d’anormal. Malgré l’heure avancée elle est obligée d’allumer les lumières pour y voir clair. Des objets sont tombés sur le sol. Christine est saisie par une forte odeur de renfermé. Simone est là, au milieu de la cuisine. Elle ne répond pas tout de suite. Christine lui parle, Simone grelotte, incapable de se relever.

Christine lui demande si elle souffre, si elle peut se lever et l’aide à s’allonger avant de la recouvrir de couvertures. Elle court ensuite appeler une association d’Orsay qui vient en aide aux personnes âgées. On prévient  les pompiers. Lorsqu’ils arrivent, ils lui font remarquer qu’elle n’aurait pas dû déplacer Simone…

Une semaine plus tard Simone n’a pas eu d’autres problèmes. Grâce à la vigilance de Christine et d’autres voisins elle s’est remise de son accident. Malheureusement, Simone comme 2 personnes sur 5 après 75 ans en France vit seule (INSEE). Ce chiffre est en forte augmentation. Simone ne peut compter que sur le service social de la mairie, sur Christine et sur quelques voisins pour ses courses et pour de courtes visites. Alors, même si dans le sondage actuellement en ligne sur MonSaclay « les voisins » représentent seulement 5% des raisons pour lesquelles vous aimez Saclay, il y a fort à parier que pour Simone et Christine les voisins c’est tout simplement essentiel.

You Might Also Like

1 Comment

  • Reply Vous rentrez ? Alors, voici un résumé des derniers billets | MonSaclay.fr Nov 7, 2010 at 7 novembre 2010 14:11

    […] L’été les personnes âgées sont seules à Saclay […]

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Bad Behavior has blocked 1968 access attempts in the last 7 days.

    MonSaclay.fr -- site communautaire et citoyen contribuant a faciliter la mise en relation des habitants
    de Saclay au bourg et au Val d'Albian et de l'ensemble des habitants du Plateau de Saclay. MonSaclay.fr est un blog d'entre-aide; un blog d'information citoyenne sur les
    associations, les ecoles, la vie de quartier... Monsaclay.fr Saclay est une
    commune de l'Ile de France sur le Plateau de Saclay en Essonne, 91 au sud de Paris. Les communes voisines
    sont Bievres, Jouy en Josas, Orsay, Vauhallan.

    Contact : Stanislas Berteloot s...Cliquez ici pour visualiser...@monsaclay.fr