Agenda, Art, Bon plans, Info Citoyen, Vallée de la Bièvre

La Foire internationale de la photo à Bièvres élargit son champ

Juin 1, 2016

Foire à la photos de BièvresDepuis, plus de 50 ans, la Foire Internationale de la Photographie réunit, le temps d’un week-end, au sein de la commune de Bièvres tout ce qui concerne la photo d’hier et d’aujourd’hui. Si elle est particulièrement attachée à ses fondamentaux que sont le marché de l’occasion et des antiquités photographiques et le marché des artistes, elle est aussi ouverte aux nouvelles technologies et à la jeune création. Marché, expositions, animations, ateliers, conférences, la Foire est un lieu d’échange, de partage d’expériences pour les professionnels et un espace de découverte pour les amateurs ou simples visiteurs. La Foire a accueilli plus de 10.000 visiteurs en 2015.

Le vintage est partout

La Foire est reconnue internationalement pour son marché de l’occasion et des antiquités photographiques, un des plus grands d’Europe qui s’étend sur deux hectares en plein cœur de Bièvres. Un paradis pour les collectionneurs et chineurs qui viennent y faire leur chasse aux trésors : photosphères, lanternes magiques, chambres de voyage, stéréoscopes, visionneuses pour autochromes, appareils portefeuille, présentoirs à photos, livres, photos anciennes, affiches de cinéma, projecteurs, caméras, pellicules… L’offre est pléthorique et de qualité, elle reflète la diversité et l’étendue du patrimoine photographique. Les photographes amateurs ou professionnels viennent chercher du matériel : appareils, objectifs, accessoires… La Foire est un musée à ciel ouvert où plus de 200 exposants proposent leurs conseils et racontent l’histoire de ces occasions photographiques. Grâce à eux et aux collectionneurs, ces objets retrouveront une seconde vie.

Expositions : “Instants très simples” de Claude Batho et “Plage de couleurs” de John Batho

La commune de Bièvres invite pour la première fois, dans le cadre de la Foire, un couple de photographes : Claude et John Batho. Si John est spécialiste de la couleur, Claude travaillait essentiellement le noir et blanc. Disparue en 1981, elle photographiait l’intime. À travers les paysages familiers, les proches, les objets du quotidien, ses photos offrent une douce poésie. En particulier sa capacité à voir et à raconter est unique, elle magnifie les petits bonheurs de la vie. Tout est simple, tout est tendre, le temps est comme suspendu. Ses images sont ancrées dans le réel et pourtant s’ouvrent sur l’imaginaire, point de départ d’une rêverie.

L’oeuvre de John se fonde sur la couleur considérée pour elle-même, sur son pouvoir d’attraction, sa spécificité en photographie, en particulier sur sa capacité à perturber ou à surprendre la perception. « La couleur n’est pas vraiment saisie, elle saisit plutôt celui qui la regarde. Originale, elle ne se réduit pas à l’image d’elle-même. Elle se photographie pourtant, le photographe en rapporte les effets, en prolonge les vibrations » explique l’artiste. Auteur de célèbres séries (les Parasols, les Manèges, les Nageuses), John Batho a mis à profit l’invention de l’impression numérique. La liberté et la précision qu’elle offre lui ont permis d’affirmer son œuvre, d’explorer de nouveaux supports et d’atteindre une perfection qui distingue le style de ce grand artiste français de la couleur.

Les 9e

Rencontres de Bièvres sont des conférences, débats et démonstrations sur la photographie. Les procédés émergents, le matériel, le numérique, la chaîne graphique, le voyage, l’histoire de la photographie sont abordés par des spécialistes. Place aux artistes, le dimanche.

La jeune création s’illustre dans le marché des artistes qui accueille une centaine d’artistes-photographes dont les expositions sont individuelles ou collectives. Au cœur de ce marché, on parle art ou technique. De nombreux prix et lots sont remis dont le Grand Prix Jean & André Fage.

Avec les lectures de portfolio, le photographe amateur présente un ensemble de photos à un professionnel lequel analyse les clichés, révèle leurs points forts ou leurs faiblesses, leur originalité et ce que l’image dévoile (gratuit, sur réservation www.foirephoto-bievres.com).

Animations pour tous

La Foire propose de nombreuses animations tout au long du week-end : portraits gratuits dans le studio éphémère mis en place par le Photoclub de Paris Val-de-Bièvre (dimanche), découverte des procédés anciens grâce à l’animation de l’Image Latente, dédicaces d’ouvrages de photographes et visite commentée des expositions de Claude et John Batho…

La Foire est organisée par le Photoclub de Paris Val-de- Bièvre avec le concours de la commune de Bièvres. La Foire et le Musée Français de la Photographie ont été créés en 1964 par Jean et André Fage, fondateurs du Photoclub de Paris Val- de-Bièvre.

Informations pratiques

Entrée libre
Place de la Mairie de Bièvres

(Essonne – France)

Sam. 4 juin : 13h-20h

Dim. 5 juin : 7h-18h

Accès : 12 km au sud de Paris, par la N118

RER C : gare de Bièvres

Site internet :

http://www.foirephoto-bievres.com

Facebook : http://www.facebook.com/pages/Foire-Photo-Bievres/316871653659

 

You Might Also Like

No Comments

Leave a Reply