Browsing Tag

Nature

Info Citoyen

Couleurs des saisons en Hurepoix.

Juil 1, 2013

Qu'il est beau ,notre Hurepoix , au fil des saisons !

Ainsi , d'avril à juin , nul doute que le colza , chéri des photographes amateurs, magnifie nos paysages!

Mais voici que Juillet arrive : le doigt de dame Nature a estompé l'or du colza , et le gentil coquelicot, Mesdames (et Messieurs), étend sa couleur généreuse sur la région!

Le blog CHARMES MECONNUS du HUREPOIX (www.jmsattohurepoix.blogspot.com ) s'attache à mettre en valeur les paysages du sud de l'île de France autant que son patrimoine.

Les images figurant ci-dessous en sont extraites :

* LE TEMPS DU COLZA :

Du côté des Molières…
Saint-Jean de Beauregard.
Tapis naturel – du côté des Molières.
Gometz-la-Ville.
Ardillières -Commune de Forges-les-Bains.
Plateau de Saclay.
Plateau de Saclay , non loin de la ferme de Viltain.
D'autres images?
Voir : http://jmsattohurepoix.blogspot.com/2013/06/colza-2013-en-hurepoix.html
* QUAND VIENT LE TEMPS DES COQUELICOTS :
Du côté de LA BROSSE ,commune de JANVRY.
Mer rouge près d'ANGERVILLIERS.
LA RONCIERE ,commune de COURSON – MONTELOUP.
Rouge et or. 26/6
LONGVILLIERS -Yvelines.
zp8497586rq
Environnement, Les Ulis

LES ULIS ont rejoint la CAPS…faisons connaissance!

Jan 25, 2013

Bonjour,

Cette fois c’est fait: Les Ulis ont rejoint la Caps! De quel oeil voit-on sur le plateau de Saclay l’arrivée de ce « monstre de béton » ,diront certains..? Je vous livre en tous cas mon regard, en espérant nuancer le vôtre…!

Les Ulis : une de ces villes nouvelles où de nombreux bâtiments, dont quelques tours, ont poussé comme des champignons dans un cadre rural; on a parfois de ces cités de banlieue une représentation négative; il faut habiter Les Ulis pour aimer la ville.Et on l’aime!

Je n’aborderai, en tant que photographe,que l’aspect esthétique: là encore une ville comme Les Ulis ne fait pas l’unanimité.C’est un pari que j’ai voulu relever: combattre cette idée de la laideur d’un  tel cadre de vie.Laide l’architecture? C’est à voir… Et la Nature,dans cette ville construite à la campagne,n’est pas loin! L’association de la Nature et de l’Architecture crée souvent la beauté…Démonstration.

MANHATTAN sur Essonne...

Laides ces tours? Mais cet ensemble architectural qui émerge des champs, sous ces beaux nuages, et que l’on découvre depuis St Jean de Beauregard, une commune rurale voisine, n’a-t-il pas belle et fière allure finalement?
Ne vaut-il pas d’autres paysages urbains plus prestigieux?
Une certaine variété dans l’architecture empêche toute monotonie…Un nuage s’est écarté,et une belle lumière blanche met en valeur la ville…Architecture et sortilèges de la Nature se combinent pour créer la beauté.

Un petit air de Manathan?

Un petit air de Manhattan?
Quand j’ai découvert le parc des Ulis, je me rappelle avoir eu un peu la même sensation qu’à Central Park où l’on distingue des tours au delà des arbres…
Oui,un faux air de Manhattan quand on a une telle vision depuis le parc…
Et l’on remarque ici comme la lumière d’avril, un jour un peu orageux, peut donner une image splendide des tours…!

Reflets 2..

La nature a des extravagances comme cette file de nuages et des atouts (qualité de la lumière, reflets sur les surfaces liquides…) qui transfigurent le paysage, auquel ces tours aux formes suffisamment variées s’intègrent parfaitement pour aboutir à un joli tableau…
Le béton alors ne nuit en aucun cas à la beauté…

parc des ulis 30 JANVIER 2010.

Un autre exemple de joli tableau créé grâce aux sortilèges de la nature ,avec harmonieuse intégration du paysage urbain. Le jeu des nuages et des reflets, toujours différent, renouvelle sans cesse l’aspect du parc des Ulis pour le visiteur -et fait le bonheur du photographe.

coucher de soleil aux Ulis.

La poésie opère particulièrement le soir, au coucher du soleil: les silhouettes des immeubles restent là encore un des ingrédients indispensables de la beauté.

ville fantomatique

Jour de brume: les tours deviennent fantomatiques…Elles sont alors une belle contribution à la poésie de la brume…

coucher de soleil industriel...

Je suis d’accord, ces pylones qui défigurent notre belle Essonne, c’est insupportable!
Mais pas toujours…Là encore positivons: le graphisme des dits pylones dans le feu du coucher de soleil, n’est-ce pas un plus aussi?

 

une ville à la campagne.

Et quoi d’autre? Les Ulis est aussi une ville à la campagne! Les beautés et les charmes de celle-ci sont à portée de main, ou de regard, là, de l’autre côté de la voie rapide qui longe le parking du supermarché! A chacun d’aller y goûter!

… »l’humanisation des cités, c’est évident, passe par les écureuils. » a écrit F.Maspero.Ou par les canards, ou par les oies, le héron, les mouettes, les poules d’eau, les oiseaux… toute la petite faune du parc de Ulis.Car la ville dispose d’un grand parc, très fréquenté, où l’on peut faire de ces rencontres, autant qu’ admirer la beauté du soleil couchant. Mais ceci serait encore une autre longue histoire…

Laide la banlieue? Inhumaine? Invivable?

Nature et architecture, nature et modernisme, s’associent bien souvent pour offrir aux habitants un luxe gratuit: le spectacle de la beauté; il faut savoir saisir ces moments de grâce .Il faut aussi sortir de ses quatre murs, et profiter de cette nature qui est à portée de nos pas et de notre regard.

 

Ces images sont extraites de l’exposition virtuelle: »Les Ulis, pays des Merveilles ».

On peut la visiter  et ainsi voir d’autres images sur:www.jmsattoblogspot.com

Environnement, Plateau de Saclay

Quand la Nature fait merveille aux étangs de Saclay.

Mai 27, 2012

Une création de Louis XIV.
Les étangs de Saclay, les gens du coin le savent, ont été construits sur l’ordre de Louis XIV pour recueillir les eaux pluviales du plateau , notamment par un système de rigoles, afin d’ alimenter les fontaines de Versailles, via l’aqueduc de Buc . Ils sont deux, l’étang vieux et l’étang neuf, séparés  à l’origine par une digue  et aujourd’hui par la D446. Le « pavillon de l’Etang » où le roi venait chasser le gibier d’eau, mais paraît-il aussi « des proies plus galantes » est toujours en place sur cet axe mais se délabre…Il est question paraît-il de le rénover.

Parlons des sujets qui fâchent.
L’étang neuf  alimente en eau le centre d’essais de propulseurs (cela concerne les moteurs d’avion) – qui appartient à l’Armée : voilà qui manque déjà de poésie! Plus grave, les eaux usées – et dit-on contaminées-  du CEA  (Commissariat à l’Energie Atomique) proche se déversent dans les étangs que l’on dit selon certaines sources gravement polluées.
Ajoutons à cela un autre méfait des temps modernes: la circulation sur la D446, aux heures de pointe, est infernale.
Enfin l’accès des étangs  n’est pas possible au commun des mortels, le secteur est présenté comme un terrain militaire via de nombreux panneaux apposés.
Voilà un site a priori peu sympathique, et peu susceptible de déclencher un panégyrique.

Un paradis pour les oiseaux.
Premier point intéressant: l’étang vieux est aussi une réserve ornithologique. Quel passant béotien n’aura pas observé au moins sur ses eaux la présence de hérons, de cormorans, de grèbes huppés, de cygnes , de canards , de poules d’eau, de colonies considérables de bernaches (oies canadiennes) en automne quand se prépare la migration. Mieux que cela, des espèces rares, que seuls savent identifier des spécialistes comme Denis Attinault  (interview et vidéo de l’ornithologue Denis Attinault dans monSaclay.fr), ornithologue et photographe animalier (voir son site: http://denis.attinault.over-blog.com/ ) s’y présentent aussi.
Il n’est pas rare de voir dardés sur l’étang  les  impressionnants zooms  de quatre ou cinq photographes de Nature.

Quand la nature y fait merveille.
L’automobiliste distrait qui passe sur la D446 dans la journée un jour de ciel couvert pourra trouver bien ternes  et sans grand intérêt ces vastes étendues trop plates à la périphérie desquels -en ce qui concerne l’étang neuf -se dessinent les silhouettes d’un paysage industriel.
Mais la Nature est changeante, la lumière, l’état du ciel varient et peuvent faire de ce tableau terne une merveille, accentuée par les jeux de reflet à la surface de ces pièces d’eau.
Surtout, une caractéristique du site  lui est un merveilleux atout: son orientation est/ouest. Ainsi , on peut voir se lever sur l’étang neuf une aube ravissante, et assister à un superbe coucher de soleil sur l’étang vieux! L’ampleur  des étangs participent au caractère grandiose, parfois , du spectacle offert.
Que de fois  des amoureux de la nature-ou des amoureux tout court- ont garé leur voiture pour aller s’en remplir les yeux!
Voilà donc  un grand plaisir que nous offre encore  la Nature sur le plateau de Saclay , et qui compense certaines failles.

Un blog pour fixer ces merveilles.

Ces spectacles font aussi la joie des photographes amateurs.

Mettre en valeur et  fixer photographiquement  cette beauté, en étudier les infinies variations, c’est ce à quoi je me suis personnellement attaché dans un blog photo consacré au Hurepoix: Charmes méconnus du Hurepoix (http://www.jmsattohurepoix.blogspot.com/ ) Je me suis consacré ces temps -ci particulièrement au plateau de Saclay ( cliquer sur les libellés « Plateau de Saclay » sur le blog) , où la part de la Nature risque de rétrécir sévèrement dans un avenir proche.

JM Sattonnay
Photographe amateur et blogueur.

Je tiens aussi un blog journalistique: la Blogazette des Ulis et du Hurepoix:
http://www.jmsattoblogazettedesulis.blogspot.com/ . Certains articles traitent du plateau de Saclay

L’ETANG NEUF DE SACLAY A L’AUBE (quelques variations):

Pêche matinale -15/9/11

Cygnes dans le soleil levant.

Dans les roseurs de l’aube -28/3/12

COUCHERS DE SOLEIL SUR L’ETANG VIEUX – Quelques exemples.

 15/8/11

20/2/12

12/04/12

Soleil rouge 24/3/12

26/3/12

Cygnes dans le soleil couchant – 24/3/12.

 

 

 

 

 

 

 

Bad Behavior has blocked 3266 access attempts in the last 7 days.

MonSaclay.fr -- site communautaire et citoyen contribuant a faciliter la mise en relation des habitants
de Saclay au bourg et au Val d'Albian et de l'ensemble des habitants du Plateau de Saclay. MonSaclay.fr est un blog d'entre-aide; un blog d'information citoyenne sur les
associations, les ecoles, la vie de quartier... Monsaclay.fr Saclay est une
commune de l'Ile de France sur le Plateau de Saclay en Essonne, 91 au sud de Paris. Les communes voisines
sont Bievres, Jouy en Josas, Orsay, Vauhallan.

Contact : Stanislas Berteloot s...Cliquez ici pour visualiser...@monsaclay.fr