Browsing Category

Transport

Plateau de Saclay, Transport

La crue de l’Yvette perturbe Les Cars d’Orsay

Juin 1, 2016

PALAISEAU-ORSAY-BURES – L 1-4-6-7-16-19-20

Point sur la circulation du réseau le mercredi 1 juin à 9h30

En raison de la crue de l’Yvette de nombreux arrêts ne sont pas desservis :

-Ligne 1 : ‘Stade de Rugby’, ‘Gare de Lozère’, ‘Groupe scolaire Jean Macé’, ‘Fourcherolles’.

 -Lignes 4 et 20 : ‘Bures sur Yvette RER – Université’, ‘Collège de la Guyonnerie’.

 -Lignes 6 et 7 : Aucun arrêt n’est pour le moment desservi. L’Université est fermée en raison d’une coupure de courant.

-Ligne 16 : arrêt ‘Les Castors’ non desservi.

-Ligne 19 : ‘Stade de Rugby’, ‘Gare de Lozère’ non desservis.

 Pour suivre l’évolution de la circulation en temps réel de nos lignes rendez vous sur notre compte twitter 

 Nous vous prions de bien vouloir nous excuser de la gêne occasionnée

Info Citoyen, Transport, Val d'Albian

Saclay : Une personne âgée confond les pédales de frein et l’accélérateur – sa voiture reste suspendue sur le rond-point

Mai 30, 2016

accident personne ageeLundi 30 mai vers 9:30 une personne âgée a percutée le rond-point situé à l’intersection de rue Emile Zola et de la rue de Villeras au Val d’Alban à Saclay, 91.

D’après la police municipale la personne a confondue la pédale de frein avec celle de l’accélérateur. La voiture a prit de la vitesse et a fini sa course, en équilibre, sur le massif de fleurs au milieu du rond-point. Heureusement, la conductrice n’a pas été blessée.

Les personnes âgées représentent 22% des morts sur la route au niveau de Europe, selon les Statistiques européennes à propos des accidents de la route chez les seniors

Les seniors sembleraient moins dangereux pour les autres mais il n’y a pas de consensus sur ce point. Mais les seniors sont plus fragiles, donc plus sérieusement blessés en cas d’accident.

Dans les statistiques européennes un conducteur âgé est un conducteur de plus de 75 ans.

Ces statistiques européennes montrent qu’il y a plus de risque d’être tué dans un accident de la route quand on est âgé par rapport à une personne âgée de 45 à 64 ans.

Selon les statistiques de la prévention routière, les plus mauvais conducteurs sont les 18-24 ans mais les plus de 75 ans arrivent en deuxième position. Près de 20.000 d’entre eux font un stage de remise à niveau chaque année. Mais la plupart n’ont pas conscience que leurs réflexes ne sont plus les mêmes au volant et ce malgré les avertissements des enfants et des petits-enfants.
accident personne agee

Info Citoyen, Plateau de Saclay, Transport

Pénurie de gasoil à la station BP de Bièvres      

Mai 24, 2016
Pénurie de gasoil essence

(c) monSaclay.fr

Mardi soir, seules les pompes à essence fonctionnaient encore à la station BP de Bièvres, 91, sur la N188 mais les pompes à gasoil étaient toutes à sec.

“Ca a été une véritable noria toute la journée. Les gens faisaient le plein et remplissaient des bidons,” explique le pompiste. “Nous avons déjà été ravitaillés trois fois depuis lundi, mais les gens paniquent”.

En effet, Europe 1 cite le secrétaire d’Etat aux Transports Alain Vidalies qui a fait état de records de consommation, « avec 500% d’augmentation dans certains secteurs ».

Toujours d’après le site de la radio, 2.400 stations-service, ou 20% des stations, sont toujours en « difficulté » d’approvisionnement mardi.

« On parle de pénurie. Mais la vérité (…) c’est que ces trois derniers jours, nous avons aussi battu tous les records de consommation », a déclaré le secrétaire d’Etat.

En attendant les automobilistes interrogés sont formels : le gasoil se fait rare dans les stations de la région.

Voir la carte des stations fermées en France 

Des solutions à la pénurie :

Site de covoiturage de la CAPS : https://caps.covoiturage.fr/CAPS/

Pour les plus longs trajets https://www.blablacar.fr/

Environnement, Paris-Saclay, Plateau de Saclay, Transport

Pétition contre le métro : Le maire de Saclay ainsi que ceux de quatre communes du plateau se mobilisent

Fév 14, 2016

Source : Communication du Collectif Enterrez le Métro


saclay non au metro ligne 18
Les Maires de communes sur le trajet de la ligne 18 – Chateaufort, Magny Les Hameaux, Saclay, Saint-Aubin et Villiers Le Bâcle – s’élèvent, au cotés du collectif « Enterrez le Métro », contre la traversée du plateau de Saclay sur 14km par un métro du Grand Paris perchée sur des pylônes de 10 m de haut.

Il n’est pas question de laisser sacrifier les conditions de vie des habitants et le patrimoine naturel du plateau de Saclay par ce projet dévastateur que nous promet la Société du Grand Paris pour 2024.

Qu’il soit enterré, ou qu’il ne passe pas!

A l’aube de l’enquête publique ultime et décisive qui démarrera en avril 2016, soyez nombreux à nous suivre et à faire entendre votre volonté de préserver le plateau de Saclay.

metro saclayPlus d’infos

La Société du Grand Paris projette depuis 2011 de construire une ligne de métro aérien pour la traversée du plateau de Saclay.

Nous refusons de laisser un viaduc de béton défigurer les dernières terres agricoles du plateau de Saclay qui ont été sanctuarisées par décret du 31 décembre 2013 sous la forme d’une Zone de Protection Naturelle, Agricole et Forestière (ZPNAF) unique en Europe.

Nous refusons de laisser un viaduc de béton pénétrer sur le Parc Naturel Régional de la Haute-Vallée de Chevreuse.

Nous refusons de voir notre paysage coupé par des piles de béton vouées aux tags et autres insalubrités et réclamons la prise en compte de notre droit au paysage, comme il est reconnu en Europe et en France. Le paysage constitue un élément essentiel du bien être individuel et social et que sa protection, sa gestion et son aménagement impliquent des droits et des responsabilités pour chacun.

Nous n’acceptons pas que le bruit lancinant et assommant de rames de métro passant à 80km/h toutes les 2 mn vienne nuire à la santé des riverains. Ajoutée à la dégradation visuelle des espaces naturels, la pollution sonore achèvera de rendre impropres à leur destination les espaces naturels de loisirs offerts aux usagers actuels mais aussi futurs.

Nous dénonçons l’absence de concertation avec les habitants et leurs élus. La Société du Grand Paris bafoue les règles du débat public depuis 2011 en ignorant l’expression du public qu’elle invite pourtant à participer à des réunions qualifiées de concertation.

Que penser de la volonté de l’EPPS – Etablissement Public Paris-Saclay – qui projette d’utiliser cette empreinte paysagère comme “nouvelle signature du plateau de Saclay”?

Que penser du silence complice des institutions gouvernantes qui n’osent pas prendre leurs responsabilités et répondre aux complaintes des citoyens qui les sollicitent en vain pour faire entendre leurs revendications?

Contredisant ses propres études et sa propre affirmation en débat public “le métro souterrain est bien plus respectueux des terres agricoles”, c’est bien un métro aérien que la Société du Grand Paris soumettra à enquête publique début 2016 pour son projet de ligne 18.

Pour signer la pétition, 2 possibilités s’offrent à vous :

Texte de la pétition

Alors nous sommes déterminés à porter haut et fort notre refus du métro aérien.

Nous exigeons un passage en souterrain sur la totalité du plateau de Saclay ou l’abandon pur et simple de ce projet si cette disposition n’est pas satisfaite.

Simplement parce que nous avons la conviction profonde que le plateau de Saclay doit conserver son caractère naturel pour le bien des générations actuelles et futures.

Suivez-nous.

En signant cette pétition, en la faisant circuler, chacun de nous contribuera à faire entendre notre voix au plus haut.

Suivez notre collectif et les Maires des communes sur le trajet de la ligne 18: Chateaufort, Magny Les Hameaux, Saclay, Saint-Aubin, Villiers Le Bâcle

 

Association, Environnement, Info Citoyen, Plateau de Saclay, Transport

Saclay : Le métro aérien est passé sous silence – L’état d’urgence un risque pour les libertés

Déc 13, 2015

Sur le plateau de Saclay les opposants au métro aérien souhaitaient profiter de la Cop21 pour attirer l’attention des médias.

Un groupe de manifestants venus de Notre Dame des Landes devait s’arrêter sur le plateau de Saclay avant d’arriver à Paris et être hébergés dans la ferme d’Emmanuel Vandame à Villiers-Le-Bâcle.

« Nous avions prévenu les autorités », déclare Emmanuel lors d’un entretien téléphonique avec MonSaclay.fr. « Nous leurs avions communiqués les noms des participants, leur l’itinéraire et la date d’arrivée ».

La réaction du gouvernement n’a pas tardé : le plateau de Saclay a été placé en zone de sécurité. Lire l’article de MonSaclay.fr.

« Des gendarmes ont été déployés devant la ferme », dit-il. « Nous ne pouvons aller dans nos champs sans que nos identités soit systématiquement contrôlées ».

« Résultats : personne n’a parlé du métro aérien », regrette Emmanuel Vandame.

« Le gouvernement cherche à étouffer toutes contestations », ajoute Emmanuel, « tout comme lors de la réunion publique d’Orsay sur le Contrat de Développement Territorial Paris-Saclay Territoire Sud ».

Dans son article de Michel Meunier écrit : « Imaginez aussi la colère de cet agriculteur de Villiers-le-Bâcle quand on l’a empêché de parler du métro en interrompant brutalement sept fois sa question ! Alors que la ligne 18 est élément du CDT, fiche 2, qui parle même de son « intégration paysagère » (page 47) ».

Ce difficile équilibre démocratique ne risque-t-il pas d’être mis à mal par l’Etat d’Urgence ? De Saclay à Notre Dame des Landes c’est ce que craignent les militants.

 

Je reprend ici une communication de la zad de NDDL du 11/12/2015

Etat d’urgence : ne nous laissons pas bâillonner !

Appel du mouvement anti-aéroport

Face aux attentats meurtriers du 13 novembre, la réponse immédiate de l’État français a été la proclamation de l’état d’urgence, d’abord pour douze jours, puis pour trois mois (vote à la quasi unanimité du Congrès). Censé faciliter ou permettre, par des mesures d’exception, l’arrêt des attentats et la mise hors d’état de nuire de leurs auteurs, cet état d’urgence multiplie les mesures liberticides et, dans la lutte contre l’aéroport de NDDL, nous nous confrontons à certaines de ses conséquences

Violences PolicièresLes fichages réalisés par la police dans les mouvements de luttes servent désormais à des mesures répressives sans contrôle d’un juge ou sans procès. Des personnes ont été perquisitionnées à leur domicile et assignées à résidence pour avoir participé à une manifestation, distribué des tracts liés à la lutte de Notre Dame des Landes, ou  participé à l’accueil du convoi CAP sur la Cop à Paris. D’autres se voient bloquées aux frontières ou reçoivent des obligations de quitter le territoire. Au-delà, c’est l’ensemble des manifestations de rue prévues lors de la COP 21 qui a été interdit et de nombreuses autres assignations à résidence  ont été délivrées à des personnes ayant bravé l’interdiction.

Sous prétexte de protéger la population, l’État cherche à juguler et à dissuader toute contestation (interdiction des rassemblements et manifestations, liberté de s’exprimer)… mais n’annule pas les marchés de Noël ou les rencontres sportives dans de grands stades. On nous somme d’adhérer à l’union sacrée de gré ou de force : les « bons français » tous unis avec leurs politiques, qu’ils soient au pouvoir ou dans l’opposition.

Cette volonté d’enterrer des libertés fondamentales au nom de la sécurité ne concerne pas que les personnes en lutte mais touche de plein fouet les populations les plus discriminées, comme les personnes de confession musulmane ou les migrants qui fuient les fondamentalismes religieux et les conséquences de l’exploitation des pays du sud par les États occidentaux.

Violences Policières

Ce régime pourrait bien ne pas être que passager. Tout comme nous avons dû nous « habituer » à Vigipirate, ou à la généralisation du  fichage ADN , il est maintenant quasi certain que nous allons voir les mesures soi disant exceptionnelles de l’état d’urgence  se pérenniser et s’inscrire dans la Constitution.

Note de MonSaclay.fr : Il est intéressant de noter ce que déclarait dans Le Monde le Professeur de droit public à l’université Jean-Moulin Lyon III, Marie-Laure Basilien-Gainche,

« Il ne faut pas mélanger les genres et troubler ainsi la hiérarchie des normes. Il y a une loi qui est destinée à durer et une prorogation qui ne l’est pas. Il est à craindre que certains éléments ne finissent pas entrer dans le droit commun.
Par ailleurs, l’article sur la dissolution des associations qui est introduit me paraît inquiétant : quasiment toutes peuvent rentrer dans son champ d’application et se voir dissoutes avec pour seul recours le juge administratif.

De la même manière, la terminologie de l’article sur les perquisitions administratives est trop floue. Une marge de manœuvre bien trop large est offerte aux autorités. Le contrôle du juge administratif semble peu à même de sanctionner les atteintes démesurées aux libertés.

Si la lutte contre ces derniers révèle ses limites, ce n’est pas faute de textes mais faute de moyens, tout particulièrement humains. Il n’est nul besoin de révision constitutionnelle. »

En savoir plus sur le site du Monde 

Malgré l’état d’urgence, le convoi Tracto-vélo du mouvement anti-aéroport s’est rendu jusqu’en Île de France, faisant jour à après jour reculer les frontières de l’interdiction qui lui était faite.

Il nous semble crucial de continuer à faire vivre et partager l’espoir politique qui se construit depuis NDDL : celui qu’il soit possible d’arrêter ici et maintenant les projets nuisibles et imposés, celui qu’il soit possible d’inventer ici et maintenant d’autres manières de vivre, d’habiter, de produire ou de cultiver.

En ces temps sombres, il nous semble plus nécessaire que jamais de partager notre force collective. Ne nous laissons pas bâillonner, continuons à manifester et à contester dans l’espace public.

Des occupant.es de la zad de NDDL

La communication de NDDL était accompagnée d’une vidéo sur les violences policières

Plateau de Saclay, Transport

Paris-Saclay primé aux « Smart Mobility city Awards » à Hong Kong

Déc 7, 2015

CINEVSource : http://leblogdesinstitutionnels.fr/

La stratégie d’éco-mobilité de Paris-Saclay a été primée dans la catégorie « Conception de la ville / Urbanisme » le 26 novembre dernier, dans le cadre du concours « Smart Mobility city Awards » organisé par la Fondation Prospective & Innovation au salon China International New Energy Vehicle Show (CINEV) qui se tenait du 24 au 26 novembre 2015 au AsiaWorld-Expo de Hong Kong qui récompense et encourage l’innovation en termes d’éco-mobilité en milieu urbain.

Les villes chinoises Shenzhen, Wuhan et Qingdao ont également été primées dans la même catégorie que Paris-Saclay. Près de 1000 acteurs européens et chinois représentant villes, entreprises et monde de la recherche dans le domaine de l’éco-mobilité y assistaient.

Paris-Saclay développe une stratégie de smart-city qui s’articule ainsi autour de deux axes. D’une part, il s’agit de développer les mobilités douces afin de compléter un système existant et planifié (en particulier la ligne 18 du Grand Paris Express), les solutions alternatives de partage de véhicules individuels et de logistique urbaine. De l’autre, l’objectif est de faire du territoire un laboratoire vivant pour les mobilités en utilisant les ressources d’une terre de sciences et d’innovation (via les instituts de recherche comme Védécom et plus globalement la présence du campus Paris-Saclay).

La stratégie éco-mobilité de Paris-Saclay vise à proposer une alternative aisée à la voiture individuelle en encourageant l’usage des transports en commun, en favorisant la marche à pied et le vélo avec le développement des liaisons plateau-vallée, la réalisation d’un réseau de vélo magistral et l’aménagement d’une piste cyclable avec un revêtement bioluminescent, la pratique d’une politique de stationnement cohérente, en traitant localement les points de congestion routière et en faisant évoluer les usages de la voiture.

Les modes de déplacement doux constituent un élément clé du système des mobilités. Outre le développement du vélo, soutenu par le déploiement d’un réseau de circulation douce maillé et continu ainsi que ses services adaptés (parkings dédiés, vélos électriques en libre-service, remonte-pente pour bicyclettes, création de centres d’entretien et de réparation…), l’objectif est de mettre l’accent sur la marche. Les espaces publics et chemins qui sillonnent le coteau boisé seront adaptés pour le confort des marcheurs : signalétique, jalonnement, éclairage, etc.

Environnement, Info Citoyen, Plateau de Saclay, Transport

Le convoi parti de Notre Dame des Landes arrivera-t-il demain en Ile de France ?

Nov 27, 2015

Communication : de la ZAD de Notre-Dame-Des-Landes

Blog : http://marchesurlacop.noblogs.org

Compte twitter : http://twitter.com/MSLC21

NDDL ZAD Saclay

Credit photo BFM TV

Le convoi cap sur la cop est parti samedi de Notre dame des landes avec 200 cyclistes, 5 tracteurs, une cantine mobile, une cabane et un triton. Il est prévu qu’il passe demain vendredi d’Eure et Loire en Ile de France. Il a été informé dès dimanche lors d’un barrage policier qu’il lui serait interdit d’entrer en Ile de France. Nous sommes toujours aussi déterminé à faire résonner notre message lors de la cop 21. Nous continuons donc notre trajet.

Il est possible que la Préfecture décide dès demain de bloquer la poursuite du convoi. Nous appelons tous les collectifs et personnes solidaires à faire publiquement pression pour que ce ne soit pas le cas, et à venir nous soutenir sur place le cas échéant.

Carte-Cap-sur-la-Cop3

Info Citoyen, Plateau de Saclay, Transport

Vidéo – COP21 : des mesures exceptionnelles de circulation à Saclay dès vendredi

Nov 25, 2015

Contrôles d’identité systématiques, fouille des véhicules, interdiction de tout rassemblement… dès cette semaine, un arrêté préfectoral institut une « zone de protection ou de sécurité » sur le plateau de Saclay.

Lors d’un entretien téléphonique Christian Page, maire de Saclay a déclaré :

“La circulation aux abords du Christ de Saclay va être extrêmement compliqué. Nous recommandons aux Saclaysiens de ne pas se déplacer”.

D’après le site paris-lutte.info la gendarmerie a prévenu lundi la commune de Villers-le-Bâcle que le plateau de Saclay allait être entièrement mis sous contrôle policier avec des barrages filtrants à chaque issue, pour s’assurer que ne rentrent que les personnes politiquement admissibles.

D’après ce site la sous-préfecture a également décidé de transformer les abords du commissariat à l’énergie atomique en Zone de Sécurité Prioritaire (ZSP) (incluant la commune de Villers-le-Bâcle, lieu de rendez-vous des convois, bien entendu). Jusqu’à présent les ZSP, dont le cadre légal est bien difficile à trouver, étaient réservées aux quartiers populaires et se manifestent sous la forme d’une omniprésence policière. À présent, dans l’état d’urgence, chaque bout de territoire peut devenir ZSP et justifier des contrôles à tout-va sur simple décision du ministère de l’intérieur.

Compte-tenu du contexte dramatique liés aux attentats du 13 novembre, des mesures « exceptionnelles » de sécurité sont mises en place pour la COP 21 en région parisienne.

Du 27 au 30 novembre, à SACLAY, la circulation risque d’être très difficile autour des axes du rond-point Christ de Saclay. Des forces de l’ordre seront déployées pour des contrôles (barrages filtrants). Il est recommandé d’éviter au maximum les déplacements.

La préfecture de police vous informe sur le dispositif mis en place pour la COP 21 et les mesures relatives à la circulation.

Autres informations sur Essonne Info

LES CONSIGNES :

POUR LES PARTICULIERS

Éviter au maximum les déplacements

Si vous devez vous déplacer :

  • Identifiez en amont les itinéraires de substitution
  • Privilégiez les transports en commun qui seront gratuits du dimanche 12h au lundi à minuit.

POUR LES ENTREPRISES

  • Éviter les déplacements de vos personnels
  • Reporter les livraisons non indispensables sur les créneaux horaires indiqués par la Préfecture de Police.

En savoir + sur les conditions de circulation : http://www.prefecturedepolice.interieur.gouv.fr/

Autoroutes

Dimanche 29 novembre. Les autoroutes A1 (Roissy/Paris), A6 et A106 (Orly/Paris) seront fermées de 16 heures à 22 heures.

Lundi 30 novembre. L’autoroute A1 (Paris/Le Bourget) sera inaccessible de 6 heures à 21 heures.

Lire le Dispositif mis en Place de la COP 21 sur le site de la prefecture de police

Télécharger les trois cartes en haute définition : Dispositif de circulation mis en place pour la COP21 les 29 et 30 novembre 2015

#CirculationCOP21

Source : Paris-Luttes.info

E-mail envoyé aux personnels du campus Supélec sur le plateau de Saclay, qui met à disposition un contact de délation des « comportements et actions suspectes » :

« La ville de Paris et l’ensemble de la région Ile de France accueilleront du 30 novembre au 11 décembre 2015 un événement d’ampleur internationale, la COP 21, dont le maintien à l’ordre du jour a été décidé.
Cet événement rassemblera de nombreuses délégations et sera le théâtre de multiples évènements. Compte tenu de l’état d’urgence décrété dans le pays, les manifestations de grande ampleur ont été annulées ; néanmoins, il faut s’attendre à ce que certaines manifestations hostiles à la tenue et aux objectifs de la COP21 soient organisées ponctuellement.

Le Plateau de Saclay sera particulièrement concerné en ce que plusieurs mouvements de contestation ont décidé d’en faire leur base de convergence et de repli, en marge des manifestations parisiennes. Cette contestation peut revêtir des actions violentes et s’enraciner pour une longue durée sur les zones choisies alors appelées « zones à défendre » (ZAD). Aussi, les pouvoirs publics ont-ils dû prendre en compte les considérations d’ordre public qu’engendrera cet état de fait, en lien avec les responsables des établissements et des nombreux chantiers en cours sur ce territoire.

Pour ce qui concerne les accès au Plateau du Moulon, les forces de police et de gendarmerie renforceront leur dispositif de surveillance, avec des barrages filtrants qui pourront impacter fortement la circulation. Les
étudiants et personnels travaillant dans nos bâtiments de Gif et/ou résidant sur l’ensemble du campus devront faire preuve de patience vis-à-vis des policiers et gendarmes déjà fortement mobilisés depuis les
attentats du 13 novembre. De nouvelles perturbations sont donc encore, malheureusement, prévisibles.

Pour ce qui concerne notre campus CentraleSupélec de Gif, incluant le bâtiment principal, le laboratoire GeePs et les résidences Césal des étudiants, la plus extrême vigilance devra être observée vis-à-vis des comportements et actions suspects, même anodins, observés à proximité et au sein de son périmètre.
Les personnels et étudiants sont ainsi invités à alerter directement les forces de police (appel du 17) sur toute action douteuse ou modification notable dans leur paysage habituel. Ils compléteront leur signalement par
mail à l’adresse e-mail suivante : xxxxxxx@centralesupelec.fr

Les services techniques de l’établissement procéderont à des rondes d’inspection régulières des extérieurs du campus.
Des informations complémentaires avec mise à jour de nos consignes seront diffusées au fur et à mesure de l’évolution de la situation telle qu’elle nous sera précisée par la Préfecture de l’Essonne.

Pour ce qui concerne les chantiers de construction des bâtiments A et B, les moyens de surveillance propres au chantier seront renforcés ; le concours des établissements limitrophes (IUT, IBP) selon les dispositifs de
surveillance qui seront déployés
à leur niveau, sera sollicité dans un souci d’un meilleur quadrillage de la zone. »

Info Citoyen, Paris-Saclay, Plateau de Saclay, Transport

Paris-Saclay : L’enquête publique c’est maintenant ou jamais

Nov 24, 2015

Message du collectif : Enterrez-le-Métro

Enquête publique CDT, moins de 4 jours pour agir !

L’enquête publique sur le CDT (Contrat de Développement Territorial) est actuellement disponible en mairie et sur Internet jusqu’au 28 novembre pour recueillir les avis du grand public sur les futurs développements du Plateau de Saclay et de la CAPS en général.

Notez que dans ce CDT, la Ligne 18 est présentée en VIADUC sur son tronçonenterrez le metro Palaiseau – St Quentin. Donc accepter ce CDT revient à accepter la Ligne 18 en aérien. Or tout laisse à penser que nos élus seraient aujourd’hui prêts à accepter ce nouveau CDT en l’état !

Donc passé le 28 novembre, Métro et RD36 en 3×2 voies passeront, sans concession possible, sous nos fenêtres !

Au programme de ce CDT :

  • Validation du Cluster Paris-Saclay avec quelques 100.000 déplacements PAR JOUR !
  • Validation du bétonnage de 1,7 millions de m²
  • Construction rapide de 9.000 à 17.000 logements sur le Plateau de Saclay et sur différents territoires de la CAPS (logements étudiants, logements familiaux ou sociaux et quelques commerces [non précisés])
  • Arrivé d’une vingtaine de grosses entreprises et centres de recherche sur le Plateau qui vont concentrer 30.000 emplois nouveaux sur quelques kilomètres seulement
  • Urbanisation massive du Moulon (337 hectares = 2200 logements + 13 gros projets)
  • Urbanisation massive du quartier de l’Ecole Polytechnique (232 hectares = 2000 logements)
  • Urbanisation du Bourg de Saclay (13 hectares = 700 logements = 1/3 de la ville)
  • Construction d’un quartier-nouveau à Orsay-Corbeville (1500 logements)
  • Amélioration des liaisons douces (vélos & piétons) entre le Plateau et la Vallée
  • Triplement de la RD36 en 3×2 voies (4 voies automobiles + 2 voies de bus)
  • Passage de la Ligne 18 en viaduc (une balafre de 12 mètres de haut traversant une nature protégée sur près de 14 kilomètres de de long)
  • Refonte du rond-point du Christ de Saclay (2 ans de travaux tout de même !)
  • Refonte du Ring des Ulis
  • Validation du TCSP (bus en site propre) de Palaiseau à St Quentin
  • Validation d’un nouveau TCSP entre Massy et Courtaboeuf

Voir la page dédiée au CDT sur le site caps.fr

Ce qui est scandaleux, c’est que ce CDT valide des projets attendus depuis des années (Rond-Point du Christ, Ring des Ulis et TCSP), mais les mélange avec des projets non souhaités par la population comme le triplement de la RD36 et le scandaleux métro aérien !


Envie d’agir ?

Venez consigner vos remarques, critiques ou propositions dans l’une des 7 mairies disposant d’un registre CDT : Les registres de l’enquête publique sont disponible jusqu’au 28 novembre dans les mairies de Bures / Gif / Orsay / Palaiseau / Saclay / Saint-Aubin / Les Ulis

Il est également possible (pour toutes les communes de la CAPS et des Yvelines) de consigner vos remarques, critiques ou propositions sur un registre électronique disponible à l’adresse suivante :

Essayez d’exprimer vos remarques autour de points précis, notamment :

– Le logement
– Les déplacements
– Les transports en commun
– Le développement économique
– Le bruit et la qualité de l’air
– La gestion des eaux
– Les services publics
– Le droit à la nature

00003@189206En 2011 l’Etat nous présentait un métro enterré … mais dans ce CDT 2015 le métro est présenté en VIADUC !

Le changement est inacceptable !
Ce CDT a déjà reçu un avis défavorable de la commission d’enquête en avril dernier ; mais il reste selon nous irrecevable dans sa version 2015, puisqu’il pré-impose un élément technique qui fait l’objet d’un processus démocratique indépendant que sera l’enquête publique sur la Ligne 18 en mars 2016.
Ce terme de VIADUC n’a rien à faire dans ce CDT !


Message à nos maires :

A vrai dire, si toutes les communes votaient « non » à ce CDT, rien ne changerait pour elles.
Nos villes et villages ont d’eux-mêmes développés leurs territoires sans ce CDT :

– Palaiseau a finalisé son quartier Camille Claudel (alors le CDT n’est pas encore signé)
– Saclay est déjà en travaux de 110 logements (alors que le CDT n’est pas encore signé)
– Le Moulon à Gif est déjà en pleine transformation (alors que le CDT n’est pas encore signé)
– Le Cluster Paris-Saclay est déjà bien avancé et suit sa propre évolution (sans CDT)
– Le TCSP arrivera jusqu’au Christ de Saclay en fin d’année (sans signature du CDT)
– Orsay n’a nul besoin d’un CDT pour créer son quartier de Corbeville
– Les Ulis vont inéluctablement subir la désertification de Courtaboeuf et très peu profiter du CDT
– Bures, St-Aubin, Igny et Vauhallan n’ont rien à gagner si ce n’est une saturation encore plus importante des accès au Plateau de Saclay et à la N118 aux heures de pointe

Donc dire « non » à ce CDT, reviendrait purement et simplement à dire « non » aux points chauds que sont le métro en viaduc et au triplement de la RD36.
Dire « non » permettrait de
réaffirmer le pouvoir des collectivités locales face à un Etat un trop dominateur, autoritaire et trop peu à l’écoute de ses contribuables.

Je m’engage, je signe l’enquête … j’en parle à mon maire …

enterrez le metroLe Collectif Enterrez le Metro
collectif@enterrezlemetro.fr
www.enterrezlemetro.fr

Lire également sur MonSaclay.frDE LA DÉMOCRATIE PARTICIPATIVE – CDT BIS

Association, Environnement, Grand Paris, Paris-Saclay, Plateau de Saclay, Transport

Manifestation contre le futur métro aérien du Plateau de Saclay

Nov 2, 2015

Source : Le Parisien

Photo: MonSaclay.fr


métro aérien du Plateau de Saclay

Un ras-le-bol. «Nous ne sommes pas écoutés», peste Olivier Boucharlat, du collectif «enterrez le métro». Alors pour se faire voir, les habitants et les élus des communes de Villiers-le-Bâcle, Saint-Aubin, Saclay, mais aussi de Magny-les-Hameaux, Voisins-le-Bretonneux et Châteaufort (Yvelines), ont décidé ce samedi, d’empiler sur plus de 6m de haut des bottes de pailles, pour y accrocher des pancartes contre le futur métro aérien attendu sur le plateau de Saclay, théoriquement à partir de 2024.

Devant le rond point d’entrée de ville de Villiers-le-Bâcle, des dessins et des slogans évocateurs ont été installés sur trois des quatre façades de paille.

«C’est symbolique car c’est à cet endroit ou presque, que nous aurons des pylônes de 12m de haut pour soutenir le métro aérien qui est prévu», reprend Olivier Boucharlat. Comme tous les élus et habitants du secteur, il n’est pas contre ce projet de ligne 18 du métro. Il veut seulement que son tracé soit entièrement souterrain. «C’est ce qui a été recommandé dans tous les rapports effectués par la société du Grand Paris, lance Patrice Gilbon, le maire (DVG) de Villiers-le-Bâcle. C’est ce qui était prévu à l’origine. Mais des villes ont demandé des arrêts supplémentaires, faisant passer ce tracé de 3 à 11 gares.»

métro aérien du Plateau de SaclayDerrière le mouvement de riverains, les élus des communes sont aussi mobilisés. A l’image (de gauche à droite) de Patrice Gilbon, le maire (DVG) de Villiers-le-Bâcle, Patrice Pannetier, maire (SE) de Chateaufort, Jean-Jacques Debras, 1er adjoint de Saclay et Pierre-Alexandre Mouret, maire (SE) de Saint-Aubin qui s’opposent à ce métro aérien.

«Donc ils ont décidé de passer à un métro aérien (sur une portion de 13 km entre Palaiseau et Magny-les-Hameaux, NDLR) pour faire des économies», résument les membres du collectif. Selon les études de la société du Grand Paris, un métro situé sous ces terrains agricoles de l’Essonne et des Yvelines coûterait entre 250 et 600 M€ en plus. «C’est rien, à peine 1% dans le projet global qui est de 67 Mds€», reprend le maire de Villiers-le-Bâcle. «Pour moi, le problème est politique, les décideurs veulent que leur métro se voit, pour montrer leur oeuvre», soupire Olivier Boucharlat.

Le collectif de riverains contre ce projet aérien ainsi que les maires des communes de Villiers-le-Bâcle, Saint-Aubin, Saclay, Magny-les-Hameaux, Voisins-le-Bretonneux et Châteaufort, ont engagé un cabinet d’avocat. «Nous avons relevé des incohérences dans les enquêtes et les réponses qu’on nous a données», argumente Olivier Boucharlat. «Et nous envisageons d’attaquer si besoin», annonce Patrice Gilbon.

Agenda, Environnement, Grand Paris, Info Citoyen, Paris-Saclay, Plateau de Saclay, Transport

Manifestation contre le métro Ligne 18 du Grand Paris Express le jeudi 9 avril 2015 devant les locaux de la CAPS

Avr 7, 2015

Le futur campus urbain imaginé par l’Établissement Public Paris -Saclay (EPPS) sur la frange sud d u plateau de Saclay avance à marche forcée. Il prévoit une programmation de plusieurs millions de m² répartie entre établissements d’enseignement supérieur et de recherche, activités économiques et logements.

À l’horizon 2025, une « ville nouvelle » de quelque 35 000 habitants devrait voir le jour sur les 7 k m entre Saint-Aubin et Palaiseau, desservie par un transport lourd sous forme de la Ligne 18 du Grand Paris Express (GPE). Lors du débat public de la CNDP sur le réseau de transport du Grand Paris (« Grand Huit ») d’octobre 2010 à janvier 2011, différents experts réputés avaient sévèrement critiqué le projet. Ces avis très pertinents ont été superbement ignorés tant dans le compte rendu du débat public que dans « l’acte motivé » de la Société du Grand Paris, pourtant supposé indiquer comment les avis exprimés au cours du débat étaient pris en compte. De nombreuses objections exprimées dans ces avis d’expert se retrouvent dans une étude solidement étayée, publiée récemment par le Cercle des transports. Il en va de l’intérêt national que cette fois-ci l’avis des experts soit entendu : nous n’avons pas les moyens de mener de front la modernisation du réseau existant et le Grand Paris Express, dont le coût d’investissement est colossal et qui majore de 50% les coûts d’exploitation, lesquels sont déjà à la dérive.

Pour le Grand Huit, on pariait que la crise économique allait être très éphémère ; cinq ans plus tard, il est grand temps de se rendre à l’évidence de la croissance molle durable au lieu de continuer comme si de rien n’était. Le rapport montre qu’on peut faire beaucoup mieux, à un coût très nettement inférieur, dans des délais bien plus rapprochés. L’attractivité du Grand Paris n’a rien à y perdre !

La Ligne 18 du GPE s’inscrit dans la même trajectoire: on veut y engager une somme faramineuse pour construire un métro qui ne servira au mieux qu’à 5 000 voyageurs à l’heure de pointe. En organisant le rabattement sur les gares de RER B et C, avec des téléphériques et des navettes, on résoudrait le problème de la desserte du plateau de Saclay depuis Paris, économisant ainsi 6 à 9 milliards d’euros en investissement (en comptant les habituels dépassements) et des dizaines de millions d’euros de frais de fonctionnement annuels.

On éviterait aussi un décalage d’une bonne décennie entre l’arrivée des établissements et de ce métro. Enfin, on ouvrirait une réelle perspective de report modal pour les usagers du plateau habitant les vallées limitrophes – beaucoup plus nombreux que les usagers parisiens – qui encombrent les routes d’accès au plateau et pour qui la Ligne 18 ne serait d’aucune utilité.

En effet, le vrai problème de la desserte du plateau va être d’affronter le formidable accroissement du trafic routier induit par la démesure du projet Paris-Saclay. Or, personne n’a de solution à ce problème !

Qui sommes-nous ?

L’UASPS, association créée en 1988, regroupe 19 associations de défense de l’environnement et du cadre de vie, implantées sur le plateau de Saclay et dans les vallées limitrophes. Membre de l’union régionale Ile-de-France Environnement (IDFE) et membre fondateur du Collectif OIN Saclay (COLOS), elle est agréée sur le plan régional.

 

Manifestation « NON au métro, OUI aux solutions alternatives »

Date et heure : 9 avril 2015 à partir de 18h15

Lieu : devant les locaux de la CAPS, 1 rue Jean Rostand, Park Club Orsay Université

Accès par la route :

  • Sortie 9 de la RN 118 (« Centre universitaire, Grandes écoles »)
  • Au rond-point de Corbeville, 3ème sortie : rue Noetzlin, continuer sur 360 m
  • Au rond-point Noetzlin, 3ème sortie : rue d’Arsonval, continuer sur 380 m
  • Au rond-point Chemin du Petit Saclay, 1ère sortie : rue Jean Rostand, continuer sur 150 m
  • Locaux de la CAPS : premier bâtiment à gauche après entrée dans le Park Club

Pour en savoir plusUASPS – Non au métro gouffre financier

Plateau de Saclay, Transport

Un nouveau Système d’Aide à l’Exploitation et d’Information des voyageurs dans l’Essonne.

Mar 31, 2015

Source : data presse

Paris, le 31/03/2015 – La société d’exploitation essonnienne Albatrans a attribué à Cofely Ineo, via son entité Ineo Systrans, la réalisation du nouveau Système d’Aide à l’Exploitation et d’Information des Voyageurs (SAEIV) pour accompagner la transformation de son réseau.

Le réseau départemental de transport en commun exploité par la société Albatrans est composé de 121 véhicules répartis sur 10 lignes régulières reliant les pôles d’habitat et d’emploi du département. Dès décembre 2015, l’entreprise exploitera également le Bus à Haut Niveau de Service du Plateau de Saclay. Afin de soutenir la transformation de son offre de transport, Albatrans a retenu myNavineo, un système conçu par Ineo Systrans qui remplacera le SAEIV existant.

Le système myNavineo garantira une interopérabilité de l’information entre les 12 transporteurs-partenaires du réseau. Albatrans bénéficiera ainsi d’une application performante lui permettant d’assurer un trafic régulier, d’améliorer la planification des horaires et de favoriser la ponctualité du service. Ineo Systrans déploiera les outils nomades de supervision sur smartphone, primés en 2014 par les Trophées de l’Innovation du Transport Public. L’exploitation disposera d’outils statistiques pour l’analyse et l’amélioration de son offre de transport.

myNavineo assurera également le calcul et la diffusion, en temps réel, de l’information multimodale, conformément au schéma directeur de l’information en Ile-de-France. Aux arrêts, les voyageurs pourront consulter les horaires temps réel de passage et les correspondances sur l’un des 50 écrans dynamiques. Dans les véhicules, les passagers visualiseront le tracé de la ligne, le nom du prochain arrêt et les correspondances sur près de 250 écrans. Un dispositif d’annonce sonore renforcera cette information pour une meilleure accessibilité des personnes à mobilité réduite. 

« Ineo Systrans se mobilise pour accompagner la société Albatrans dans l’évolution de son offre de transport. L’entreprise met en œuvre toute la flexibilité de ses ressources et la maîtrise de projets complexes de transport pour déployer myNavineo dans le respect de délais particulièrement serrés » précise Baudouin Huon, Directeur Délégué d’Ineo Systrans.

Avec plus de 130 références dans 12 pays, 35 000 bus et 1 800 tramways équipés de SAEIV, Ineo Systrans confirme sa position d’acteur incontournable des systèmes de transport intelligents.

Ecoles, Info Citoyen, Transport

Nouveau bus à 9h57 à l’arrêt HEC

Oct 21, 2014
Bonne nouvelle !
Le bus desservant le collège Fournier pour la rentrée de 10h35 avait jusqu’ici son départ au CEPR à 10h02, obligeant nos enfants soit à marcher jusqu’au CEPR, soit à prendre le bus précédent et arriver 30mn en avance.
A partir du Lundi 3 Novembre, ce bus desservira le Val, à 9h57 à l’arrêt HEC, puis les autres arrêt du Val.
Merci à Transdev, la Caps et la municipalité pour avoir œuvré dans le sens de cette modification !
Comité de Quartier du Val, Ecoles, Enfance, Info Citoyen, Transport

Procédure d’indemnisation des usagers – suite grève

Juin 20, 2014

School BusNous vous informons qu’à la suite du mouvement social qui a touché les transports assurés par les Cars d’Orsay, entre le 20 mai et le 12 juin 2014, une procédure d’indemnisation est mise en place.

http://www.transdev-idf.com/actualite/procedure_d’indemnisation_suite_au_mouvement_social_63499140

Vous trouverez ci-dessous deux liens qui vous permettent de télécharger :

Cette demande peut être transmise :

  • Par couriel à : lescarsdorsay@transdev.fr
  • Par courrier : Les Cars d’Orsay – Remboursement Grève – 5 rue Angiboust – Z.I. de la Fontaine de Jouvence – 91460 MARCOUSSIS
  • Déposée à l’accueil des Cars d’Orsay (adresse ci-dessus) du lundi au vendredi de 9h00 à 12h00 et de 14h00 à 17h30.

Cordialement,

Gildas Leroy
Commission Transports et Scolarisation – Comité de Quartier Saclay
collectifsaclay@gmail.com

Info Citoyen, Les Ulis, Plateau de Saclay, Transport

Cars d’Orsay – bilan en fin de grève : 1,6% d’augmentation

Juin 13, 2014

Lors d’un entretien téléphonique vendredi matin M. Gregory Depière, directeur Transdev Les Cars d’Orsay, est revenu sur les conditions de la sortie du conflit social qui a paralysé Les Cars d’Orsay pendant 24 jours.

Les chauffeurs exigeaient une augmentation de salaire de 2% minimum et la rémunération des jours de grève. « Nous proposions 1.5 pourcent  d’augmentation et une prime de 100 euros. Par ailleurs, nous souhaitions mettre en place un plan d’intéressement et nous avions envisagé de regrouper en six les douze groupes de l’entreprise pour garantir plus d’équité », rappelle M. Depière.

« Après 24 jours les  grévistes ont obtenu 1,6% d’augmentation et nous leur avons accordé le payement de 3 jours de grève » dit M. Depière.

Aujourd’hui la priorité des Cars d’Orsay est le retour à la normale. « Ce matin le seul acte d’incivisme à déplorer a été le caillassage d’un bus au Guichet, le conducteur a appliqué son droit de retrait, ce qui est normal », explique M. Depière.

« Nous encourageons les passagers à rester calmes et courtois avec les chauffeurs, c’est dans leur intérêt, il faut à tout prix éviter qu’ils se sentent menacés et par conséquent appliquent leur droit de retrait », ajoute-t-il.

Info Citoyen, Plateau de Saclay, Transport

Fin de la grève aux Cars d’Orsay

Juin 13, 2014

Communiqué Mobicaps

JEUDI 12 juin 2014 – 23h00
FIN DU CONFLIT.
Un accord à été trouvé ce soir entre la direction des Cars d’Orsay et les partenaires sociaux.
Nous vous informons que le mouvement social, commencé le 20 mai 2014, a pris fin le jeudi 12 juin 2014.
Une reprise progressive du trafic est attendue à compter du vendredi 13 juin 2014.

Dans les jours à venir, une procédure d’indemnisation sera mise en place pour les porteurs d’abonnements hebdomadaires, mensuels et annuels selon les conditions fixées par le STIF (Syndicat des Transports en Ile de France).

La direction des Cars d’Orsay vous prie de bien vouloir accepter ses excuses pour la gêne occasionnée.

Ecoles, Info Citoyen, Plateau de Saclay, Transport

Grève des Cars d’Orsay : prolongation de la navette

Juin 8, 2014
Le service de navette proposé par la Mairie de Saclay est à nouveau prolongé à partir de mardi 10/06 matin et pour toute la semaine.
Nous avons eu beaucoup de difficultés à trouver une solution  pour mardi matin avec les transporteurs. SAVAC vient de nous informer ce dimanche que c’est OK. Le service de réservation est donc disponible à l’adresse habituelle sur monSaclay.fr:     http://bit.ly/S0ilwR  (n’hésitez pas à communiquer autour de vous car le service de résa est tardivement mis à disposition)

Concernant la poursuite de la grève, les négociations sont engagées depuis la semaine dernière entre la Direction Transdev et les Syndicats. Par ailleurs, le référé a été prononcé par le Tribunal pour que le service minimum soit assuré. Pour l’instant, nous n’avons cependant aucune date de reprise effective à vous annoncer. Nous vous tiendrons informés de toute nouvelle évolution bien évidemment.
Nous restons à votre disposition pour toutes questions complémentaires.
Bien cordialement,
Gildas Leroy
Commission Transports et Scolarisation Saclay – Comité de Quartier

Bad Behavior has blocked 4933 access attempts in the last 7 days.

MonSaclay.fr -- site communautaire et citoyen contribuant a faciliter la mise en relation des habitants
de Saclay au bourg et au Val d'Albian et de l'ensemble des habitants du Plateau de Saclay. MonSaclay.fr est un blog d'entre-aide; un blog d'information citoyenne sur les
associations, les ecoles, la vie de quartier... Monsaclay.fr Saclay est une
commune de l'Ile de France sur le Plateau de Saclay en Essonne, 91 au sud de Paris. Les communes voisines
sont Bievres, Jouy en Josas, Orsay, Vauhallan.

Contact : Stanislas Berteloot s...Cliquez ici pour visualiser...@monsaclay.fr