Environnement, Paris-Saclay, Plateau de Saclay

Création de la zone de protection naturelle,agricole et forestière du plateau de Saclay

Jan 3, 2014

Source : Ministère de l’Ecologie, 31/12/2013

Le décret n°2013-1298 du 27 décembre 2013, instituant la zone de protection naturelle, agricole et forestière du plateau de Saclay a été publié au Journal officiel du 31 décembre 2013.

En préservant de toute urbanisation un territoire de plus de 2 400 hectares, soit près de 90 % de la surface du plateau, ce dispositif juridique constitue une garantie que le projet d’aménagement du plateau de Saclay ne se fera pas au détriment des terres agricoles qui constituent une exceptionnelle richesse paysagère, environnementale et nourricière.

Il revient à présent à l’établissement public d’aménagement du plateau de Saclay, en charge du projet de campus scientifique, d’élaborer un programme d’action favorisant l’exploitation agricole, la gestion forestière, la préservation et la valorisation des espaces naturels et des paysages du plateau. Ce programme d’action devra être le fruit d’une concertation avec les collectivités locales et l’ensemble des parties prenantes, afin de concrétiser l’ambition d’exemplarité de ce projet, par exemple en favorisant les circuits courts agricoles et les cultures biologiques dans un intérêt à la fois environnemental et de santé des populations.

À l’occasion de la publication de ce décret, Cécile Duflot, ministre de l’Égalité des territoires et du Logement, en charge du Grand Paris, Philippe Martin, ministre de l’Écologie, du Développement durable et de l’Énergie, et Stéphane Le Foll, ministre de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt, tiennent à saluer la mobilisation et la persévérance de tous ceux – associations, particuliers, entreprises, sentinelles du développement durable – qui militent depuis des décennies pour préserver le plateau de Saclay, cet exceptionnel poumon vert à quelques kilomètres du cœur de la métropole du Grand Paris.

Pour Cécile Duflot,

« la parution du décret préservant les terres agricoles du plateau de Saclay est la preuve que, dans une métropole telle que le Grand Paris, il est possible de concilier ville et nature. En cohérence avec les objectifs du nouveau schéma directeur de la région Île-de-France, la construction des logements, l’implantation des entreprises, des équipements et des infrastructures dont a besoin la population ne doit plus s’opérer par l’artificialisation de terres agricoles mais par le recyclage des tissus existants, la densification des territoires déjà urbanisés et la reconversion des anciennes friches industrielles ».

Philippe Martin a précisé : « la création de cette zone de protection concrétise l’engagement du Gouvernement de préserver et restaurer la biodiversité, en agissant sur la principale pression qu’elle subit : l’artificialisation des sols et la dégradation des habitats ».

Stéphane Le Foll a indiqué : « ce décret est en parfaite adéquation avec les dispositions que j’ai souhaité intégrer à la loi d’Avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt, afin de lutter contre l’artificialisation des sols et protéger les terres agricoles, en particulier en Île-de-France ».

You Might Also Like

4 Comments

  • Reply Bieuzent Jan 3, 2014 at 3 janvier 2014 07:38

    Nos ministres se félicitent,mais rappelons haut et fort que c’est une poignée de particuliers,les agriculteurs du plateau,les associations qui ont batailles fort et très longtemps pour obtenir ces 2400hect préservés et essayer de garder la particularité du plateau.Les inondations dans différents endroits de France devraient alerter nos élus et les personnes responsables des projets à venir sur le plateau.La nature reprend toujours le dessus,l’hydrographie du plateau de Saclay est très importante,nous le voyons déjà aux endroits oū des réalisations ont été faites.attention à réaliser les projets en respectant la nature…..Et Messieurs et Mesdames les décideurs n’oubliez pas :informer et consulter les habitants du Plateau,nous,nous vivons sur le Plateau, alors ne détruisez pas le plateau et notre environnement , notre qualité de vie est agréable,alors demandez nous notre avis car c’est nous qui vivront au quotidien les inconvénients créer par vos projets,nous avons notre mot à dire.Mme Bieuzent

  • Reply Françoise PENOT Jan 3, 2014 at 3 janvier 2014 10:26

    Merci à tous ceux qui ont bataillé. Préserver la nature, Préserver notre planète.
    Ile de France souffre de trop d’urbanisation. Si nos politiques pouvaient s’impliquer un peu plus dans la décentralisation.

  • Reply Gérard Bardy Jan 3, 2014 at 3 janvier 2014 11:35

    Bravo à ceux qui ont bataillé. Un bon point pour le gouvernement.
    Serait-il possible à monSaclay de publier une carte précise des zones concernées ?

  • Reply Claude Gallas Jan 4, 2014 at 4 janvier 2014 08:44

    Il faut savoir que rien n’est définitivement gagné et rester vigilant car les bétonneurs de tous poils sont en embuscade et ce qui est signé sur le papier peut toujours être défait tout aussi facilement. La menace du métro inutile et très coûteux est toujours là et son impact très lourd se fera sentir. Bonne année quand même!

  • Leave a Reply

    Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

    Bad Behavior has blocked 1782 access attempts in the last 7 days.

    MonSaclay.fr -- site communautaire et citoyen contribuant a faciliter la mise en relation des habitants
    de Saclay au bourg et au Val d'Albian et de l'ensemble des habitants du Plateau de Saclay. MonSaclay.fr est un blog d'entre-aide; un blog d'information citoyenne sur les
    associations, les ecoles, la vie de quartier... Monsaclay.fr Saclay est une
    commune de l'Ile de France sur le Plateau de Saclay en Essonne, 91 au sud de Paris. Les communes voisines
    sont Bievres, Jouy en Josas, Orsay, Vauhallan.

    Contact : Stanislas Berteloot s...Cliquez ici pour visualiser...@monsaclay.fr